Mi-fugue, mi-raison

Dix expériences pour découvrir Ubud

Publié dans la catégorie Indonésie, le 26 octobre 2016

Dans le précédent article, nous vous avons raconté à quel point notre vie tranquille à Ubud nous plaisait. Eh bien pour vous donner encore plus envie de venir visiter l’un des plus beaux coins du monde, nous allons vous présenter nos dix sorties coups de cœur.

 

Visiter l’un des temples les mieux décorés de Bali

Bali possède des temples situés dans des paysages sympathiques, mais ce n’est pas le cas du temple Saraswati d’Ubud qui se situe en plein centre-ville. En revanche, l’intérieur est superbement sculpté et travaillé : les statues, les autels, les petites cabanes à plusieurs toits superposés… La visite commence très fort, par un petit pont qui traverse un bassin de lotus.

Saraswati temple, Ubud, Bali Saraswati temple, Ubud, Bali

 

Se faire escalader par des singes

Au sud d’Ubud se trouve la Monkey Forest, un sanctuaire qui abrite trois temples très anciens. Mais c’est évidemment pour voir les singes que l’on vient ici. Plusieurs centaines de macaques crabiers habitent le parc et il est facile de les voir de près. De très très près même, puisqu’ils adorent grimper sur les touristes !

Monkey Forest, Ubud, Bali

À l’entrée, un panneau donne les consignes de sécurité. Elles sont plus inquiétantes que rassurantes. Par exemple : « Si un singe saute sur vous, ne paniquez pas, vous l’exciteriez ». Haha, facile à dire ! Au final tout s’est bien passé. Nous sommes à peu près restés maîtres de nous-mêmes, y compris lorsqu’un singe s’est transformé en pickpocket à l’attaque du sac à dos ou qu’un autre s’est mis en tête de nous mâchouiller les cheveux.

Monkey Forest, Ubud, BaliMonkey Forest, Ubud, Bali

 

Singe pensif

 

 

Découvrir les couleurs matinales du marché d’Ubud

Le marché d’Ubud a une particularité étonnante. Il commence à 4h du matin par un marché alimentaire, puis vers 8h30 c’est le branle-bas de combat. Les vendeurs et les vendeuses se dépêchent de remballer leurs marchandises pour les remplacer par des souvenirs. Juste à temps pour accueillir les touristes qui viennent de finir leur petit déjeuner et qui ne se doutent de rien.

Alors pour voir la facette authentique du marché, sa version balinaise, mettez votre réveil un peu plus tôt. En fait ce conseil est valable tous les jours à Bali, les matins sont tellement plus beaux et ensoleillés que les après-midi !

Marché d'Ubud, Bali

Pour en revenir au marché, c’est un sacré capharnaüm. Les stands s’installent où ils peuvent et il ne reste pas un mètre carré de libre. C’est très haut en couleur, entre les fruits exotiques, les marchandes d’offrandes et la bonne humeur des Balinais.

Marché d'Ubud, BaliMarché d'Ubud, BaliMarché d'Ubud, Bali
Marché d'Ubud, BaliMarché d'Ubud, BaliMarché d'Ubud, Bali

 

Se faire surprendre par le beatbox traditionnel balinais

Ubud propose de nombreux spectacles de danse balinaise. Une grande partie des temples de la ville se transforme le soir en scène afin d’accueillir un spectacle, dans le meilleur décor possible.

Nous avons choisi d’assister à celui qui s’appelle « Kecak », un spectacle surtout vocal, sans instruments de musique. Ce mot « Kecak », c’est ce que chantent en chœur une cinquantaine d’hommes assis en cercles concentriques autour d’un grand chandelier. Bon, il y a d’autres sons et même quelques paroles, mais c’est le thème principal qu’ils répètent, torses nus, en haussant les épaules ou en se penchant en rythme, une sorte de transe collective.

De gracieuses danseuses et d’autres personnages déguisés interviennent à tour de rôle au centre des chanteurs. Un spectacle très original mais malheureusement un peu long et répétitif, donc rapidement ennuyeux.

Spectacle de danse Kecak, Ubud, BaliSpectacle de danse Kecak, Ubud, Bali

Ce spectacle est joué deux fois par semaine au temple Dalem Taman Kaja, pour 75 000 Rp par personne.

Nous avons également été invités par des Balinais à un magnifique spectacle de danse à l’issue d’une cérémonie religieuse à Penestanan. Tout le village était aux anges. La preuve que les danses ne sont pas réservées aux touristes.

 

Parcourir la promenade mythique d’Ubud

La plus belle promenade du coin est sans conteste la Campuhan Ridge Walk. Pour schématiser le relief d’Ubud et de ses environs, imaginez qu’un râteau géant soit passé du nord au sud, et que chaque dent ait creusé une vallée dans laquelle coulerait une rivière. Il y a donc une colline, une rivière, une colline, une rivière, etc. Cette promenade suit la crête d’une colline verdoyante, avec vue sur deux autres collines, de chaque côté.

Campuhan Ridge Walk, Ubud, Bali

Nous recommandons la promenade au petit matin, lorsque la lumière est encore toute douce. Après deux kilomètres de marche, l’appétit ouvert, vous pourrez prendre le petit-déjeuner au Karsa Kafe, l’une des adresses de notre liste de restaurants préférés à Ubud.

Campuhan Ridge Walk, Ubud, Bali

 

Écouter le riz qui pousse

Une autre promenade sympathique passe au milieu des rizières, l’occasion d’observer les différentes étapes de maturité du riz et d’encourager les paysans qui travaillent dur.

Il s’agit du chemin du Sari Organik, le nom du restaurant qui se trouve au bout de la promenade. Nous avons été très déçus par le petit-déjeuner que nous y avons pris donc nous ne recommandons pas d’y manger. Mais vous pouvez prendre un verre pour profiter de la belle vue depuis leur terrasse.

Rizières à Ubud, Bali, Indonésie Rizières à Ubud, Bali, Indonésie

 

Aller voir les plus belles rizières des environs

En parlant de terrasse, les rizières à étages de Tegalalang, à vingt minutes d’Ubud en scooter, sont impressionnantes. Il y a beaucoup de monde, de restaurants et de boutiques à souvenirs, mais cela n’enlève rien au fait que les rizières sont magnifiques. Il est possible de grimper dessus pour varier les points de vue, en s’acquittant de petits droits de passage.

Rizières de Tegalalang, Bali
Rizières de Tegalalang, BaliRizières de Tegalalang, Bali

 

Admirer les peintures d’un fou de Bali

Le Musée Blanco est l’ancienne résidence d’Antonio Blanco, un peintre un peu fantasque d’origine espagnole. Il tomba amoureux de Bali, ainsi que d’une danseuse balinaise qu’il épousa. Les peintures sont belles et bien mises en valeur. On se demande même si Señor Blanco ne passait pas plus de temps à construire les cadres qu’à peindre les toiles.

Le lieu lui-même est intéressant : un jardin qui héberge de beaux perroquets et un grand palais au style très rococo.

Perroquet au musée Blanco, Ubud, BaliMusée Blanco, Ubud, Bali

Il faut à tout prix monter sur le toit du palais pour admirer les sculptures dorées de danseuses balinaises, dont certaines qui prennent des poses quasiment disco !

Musée Blanco, Ubud, Bali Bonney M. remix Bali cool

 

 

Passer derrière les fourneaux

Comme nous restions longtemps à Ubud et que nous avions notre propre cuisine, nous étions bien contents de trouver un cours de cuisine indonésienne. L’occasion de découvrir comment peuvent bien se cuisiner tous ces aliments si exotiques pour nous et si banals pour les Balinais. Le cours commence d’ailleurs par une visite du marché d’Ubud dont nous vous avons parlé plus tôt, avec cette fois-ci des explications sur les produits.

Cours de cuisine indonésienne, Bali

Puis on enfile le tablier et les choses sérieuses commencent. Le cours en lui-même consiste en beaucoup de hachage, broyage et touillage en tout genre, mais notre prof était hilarant. Nous étions une dizaine à cuisiner ensemble et à écouter ses blagues, avant de passer à la dégustation des plats cuisinés, tous excellents.

Cuisine indonésienne, BaliCours de cuisine indonésienne, Bali

Parmi les cours d’Ubud, nous avons choisi la Ketut’s Balinese Cooking Class. Nous avions demandé la version végétarienne dont le menu comprenait une soupe aux échalotes grillées, des brochettes de tempeh à la sauce satay, des légumes à la noix de coco râpée, des champignons grillés dans une feuille de bananier, un curry de légumes et une patate douce aux épices en dessert.

 

La chute de l'article

 

Se rafraîchir près d’une chute d’eau

La chaleur est parfois étouffante à Bali. Votre salut se trouve à un jet de scooter d’Ubud : la cascade de Tegenungan et son décor grandiose. L’eau est bien fraîche et le bassin est large.

Tegenungan Waterfall, Bali

Nous conseillons de payer les quelques roupies qui donnent accès au sommet de la cascade. Il y a beaucoup moins de monde là-haut et l’on se sent davantage dans la nature, parfait pour lire au bord de la rivière, rêvasser ou se baigner.
Tegenungan Waterfall, Bali Tegenungan Waterfall, Bali

 

Notre conseil sur Ubud

Avec toutes les activités et sorties que la ville propose, vous ne devriez pas vous ennuyer. Mais selon nous, pour profiter d’Ubud, le principal est de prendre son temps. Survoler cette ville en deux jours vous ferait passer à côté de toute son essence. N’hésitez pas à sortir dans les villages voisins, notamment le matin pour voir les femmes déposer leurs offrandes. Ne faites pas l’erreur de tout faire en taxi par commodité. Marchez, louez des vélos ou des scooters. Enfin, régalez-vous à tous les repas car peu de villes au monde possèdent d’aussi bons restaurants !

 

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter, afin de nous imprégner des ambiances particulières à chaque coin du monde. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

16 réponses à “Dix expériences pour découvrir Ubud”

  1. Fabienne dit :

    Bonjour, ça donne très envie tout ça… dans quelques jours nous rejoignons Ubud pour une dizaine de jours merci donc pour ces bons conseils.

  2. Sylvie dit :

    Merci Merci pour ces moments de Rêve .. Nous sommes allés à Bali en 2014 avec une petite escale à UBUD … Votre « reportage » me rappelle de merveilleux souvenirs … Je partage avec plaisir …Sylvie.

  3. geoffrey dit :

    Les rizières à étages de Tegalalang ont l’air vraiment belles.
    Super dessins et super photos !

    • mifuguemiraison dit :

      Merci ! On continue de voir plein de rizières et pour le moment on ne se lasse pas de ce vert doux et éclatant à la fois, l’un des plus beaux verts possibles.

  4. nolwenn dit :

    salut les fugueurs j ai adoré votre blog qui m’a fait rire. Il a beaucoup d humour. J’ai pris pas mal de note car je vais avec mon ami au mois d aout à Bali. D habitude quand on voyage on loue un véhicule pour être plus libre et aller là où les touristes ne vont pas. Est ce que vous pensez que pour Bali il faut faire de même?
    merci d’avance de votre réponse
    Nolwenn

    • mifuguemiraison dit :

      Merci beaucoup ! Vous avez bien raison de vouloir éviter les touristes à Bali, il y a des tas de belles choses à voir en s’éloignant des gros spots.

      Oui, nous te recommandons de louer un véhicule. Les scooters se trouvent vraiment très facilement sur toute l’île et la location coûte trois fois rien. N’hésitez donc pas à en louer un si vous avez un peu d’expérience. C’est idéal pour apprécier les paysages et pour éviter de dépendre des taxis. Si vous avez du budget, vous pouvez toujours emprunter des taxis (ou, moins cher, des bus) pour les trajets les plus longs et relouer un scooter une fois sur place.

      Nous n’avons pas testé la location de voiture, mais c’est moins répandu et apparemment plus cher.

      Quoi que vous choisissiez, les routes sont en bon état et les Balinais conduisent prudemment, même si les règles de priorité sont différentes des nôtres (voire inexistantes !) et peuvent surprendre au début.

      Bonnes futures vacances !

  5. Merci pour ce bel article qui me donne toujours plus d’idées pour mon voyage à Bali (dans 10 jours, il me tarde) ! Je n’avais pas encore noté de référence pour un cours de cuisine et je ne savais pas non plus qu’il fallait se lever tôt pour le marché, c’est vraiment bien de l’avoir précisé. 😉

  6. sandrine dit :

    Merci de ce super article! Nous partons en famille à Bali dans 1 mois et demi et nous avons encore plus hate d’y etre apres cette lecture!
    C’est absolument génial le choix de vie que vous avez fait!!! Bravo !!!

    • mifuguemiraison dit :

      Très bon choix de destination 😉 Et puis ça vous fera certainement bien plaisir d’échapper à la grisaille d’octobre. Merci pour le gentil message et d’avance on vous souhaite de bonnes vacances !

  7. Christine dit :

    Nous avons organisé une voyage avec tous nos enfants et petits enfants à Bali du 21.10 au 3.11 pour eux et du 10.11 au 7.11 pour nous. Nous serons tous basés à Ubud du 21.0 au 3.11 (10 adultes et 10 enfants de 5 à 15 ans). Notre date de départ approche et l’eventuelle éruption du volcan Agung nous interroge vraiment, craignant de leur faire prendre ce risque et que ces vacances de rêve que nous préparions depuis le début de l’année, ne se transforment en cauchemar..On lit tout et son contraire sur différents forums et du coup, nous ne savons plus quoi penser et faire.. Sachant que vous êtes sur place et que vous n’aurez pas d’intérêts « commerciaux » pour nous répondre franchement : pouvez-vous nous éclairer sur la situation réelle(j’ai lu que des secousses sismiques avaient déjà été ressenties à Ubud -entre autres-) Merci de prendre ce temps pour nous aider à y voir plus clair

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Christine,

      Nous ne somme plus à Bali depuis un an alors nous ne sommes pas sûrs d’y voir plus clair que vous… D’après ce que nous avons compris, la zone à risque est assez réduite autour du volcan, vous devriez être à l’abri à Ubud. En revanche, il est possible que si l’éruption a lieu, le traffic aérien soit fortement perturbé.

      Nous sommes désolés pour vous, bon courage pour prendre une décision !

  8. Marie dit :

    Bonjour nous sommes à Bali depuis le 3 octobre… le volcan Agung n’a toujours pas bougé … nous avons commencé par 2 jours à Sanur puis direction les îles.. Lembongan 2 jours puis 6 jours à Gili Air : le paradis.. pas de voitures ni de scooter…un aquarium à ciel ouvert… demain direction Ubud pour terminer notre séjour … nous avons changé nos plans à cause du volcan, pas pu aller sur Amed… dommage… mais nous passons d’excellentes vacances….. ça passe trop vite… les balinais sont d’une gentillesse absolue quel bonheur…j’espère que vous passerez un excellent sejour

    • mifuguemiraison dit :

      Merci pour ces nouvelles toutes fraîches du volcan, qui n’a pas l’air d’empêcher de passer de bonnes vacances ! Profitez bien de la fin de votre séjour, vous allez vous régaler dans les restaurants d’Ubud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.