Mi-fugue, mi-raison

Philippines : avis et itinéraire

En décembre 2016, nous atteignons les Philippines, un archipel de sept mille îles au large de l’Asie. C’est énorme et malgré le grand circuit que nous ferons à travers le pays durant un mois et demi, nos pieds ne foulerons qu’une vingtaine de ces îles ! Il nous en reste donc 6980 à visiter, si nos calculs sont exacts.

Notre avis sur les Philippines

Tant de gens nous ont décrit les Philippines comme le plus beau pays, la population la plus sympathique, le meilleur voyage de leur vie… Disons-le clairement, nous avons été déçus.

Il est clair que le pays possède des paysages absolument magnifiques. Les rizières de Batad dans le nord de l’archipel et les falaises karstiques de Palawan nous ont scotchés, ce sont vraiment des merveilles de la nature. Pour les amateurs de plages de rêve, il y a de quoi faire sur à peu près toutes les îles du pays, que ce soit pour buller ou pour observer les poissons. En revanche, le reste des paysages, l’arrière-pays, ne nous a pas séduits. Nous conseillons donc principalement les Philippines aux fanas de plages.

Dans notre nouvelle vie nomade, nous aimons passer un peu de temps dans les villes. Il n’y a rien de mieux pour prendre le pouls d’un pays, voir comment les habitants vivent au quotidien et retrouver un peu de confort entre deux escapades dans la verdure. Aux Philippines, nous aurions mieux fait de ne pas y mettre les pieds. Manille, Cebu, Bacolod, Dumaguete, nous avons trouvé ces villes polluées, sales, laides. La culture, qui fait l’immense charme des autres pays d’Asie, est décevante aux Philippines. Pas de temples aux formes fantastiques, ni de traditions dépaysantes. À la place, sodas, baskets, musique américaine et gros 4×4… On se croirait parfois aux États-Unis plus qu’en Asie.

Nous avons eu un peu de mal avec la nourriture, assez déprimante. Heureusement, les fruits, et surtout les mangues, sont très bons. Hormis cela, c’est une débauche de saucisses et riz blanc au restaurant, de paquets de chips au supermarché. Ça passe pour un voyage court mais ça nous a paru interminable sur six semaines. D’autant qu’on se régale à peu près partout ailleurs en Asie, quel dommage !

Notre plus grande déception concerne probablement la population, censée être la plus aimable, joyeuse et accueillante du monde. Bien sûr, nous sommes tombés sur quelques Philippins adorables, mais sur un mois et demi, ce n’est pas l’impression qui a dominé… C’est triste, mais il s’agit des habitants avec lesquels nous avons eu le moins d’échanges sympathiques de tous les pays que nous avons visités. Dans les métiers de service, nous les avons trouvés globalement blasés, à la limite de l’impolitesse, surtout dans les villes.

Enfin, le coût de la vie est plus élevé que dans le reste de l’Asie du Sud-Est. Les logements, les transports en bateau et la nourriture ont un faible rapport qualité-prix. Si vous avez un budget supérieur à 30€/chambre, vous ne devriez pas vous en rendre compte. Pour les backpackers au moindre budget, il faut s’attendre à des prestations médiocres.

Bref, en six semaines, nous nous sommes un peu ennuyés. C’est le sentiment global qui comprend de nombreuses exceptions. Si nous n’étions allés que dans les endroits que nous avons préférés (Batad, Coron, Port Barton, Bantayan, Siquijor, Bohol), nous aurions sûrement eu une autre impression du pays. À vous de suivre nos conseils ! (ou pas)

Les plus 👍 :

  • plages de rêve et fonds marins exceptionnels
  • paysages splendides à Batad et Coron
  • pas de barrière de la langue, tout le monde parle anglais

Les moins 👎 :

  • villes infernales et paysages peu variés : plages, plages et plages
  • peu de découvertes, intérêt culturel limité
  • nourriture déprimante
  • contacts avec la population décevants

Pour les nomades 💻 :

La connexion à Internet est très compliquée, que ce soit dans les cafés, dans les hôtels ou sur la 3G, en particulier à Palawan. Un pays que nous déconseillons pour les nomades numériques tant que cela ne s’améliorera pas.

 

Voici les différentes étapes de notre itinéraire aux Philippines :

 

Batad, au nord de Luzon

Luzon est la plus grosse île des Philippines. Depuis Manille, nous sommes partis en direction du nord pour rejoindre Batad, un petit village montagneux coupé du monde et niché au cœur de rizières en terrasses époustouflantes.

☛ Les plus belles rizières en terrasse du monde

Rizières de Batad, Luzon, Philippines

La superbe et populaire Palawan

Palawan est la plus sauvage et probablement la plus belle des îles philippines. Nous y avons passé dix jours entre Coron, El Nido et Port Barton. Même si l’île offre des paysages de rêve, nous étions loin d’être les seuls sur place et notre bilan est assez mitigé.

☛ Dix jours entre splendeurs et frustrations à Palawan

Baie de Coron, Philippines

Les Visayas, au cœur de l’archipel

Enfin, nous avons consacré nos trois dernières semaines de voyage à la découverte des Visayas : Cebu, Bantayan, Negros, Siquijor, Bohol et Camiguin. Les paysages y sont un peu moins spectaculaires, mais quelques îles devraient plaire aux amateurs de farniente sur la plage.

☛ Notre circuit de trois semaines dans les Visayas

Plage de Bantayan, Philippines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.