Mi-fugue, mi-raison

Taxco : notre coup de cœur au Mexique

Publié dans la catégorie Mexique, le 6 janvier 2018

Après Puebla, notre tour des environs de Mexico se poursuit. Un couple d’amis franco-mexicain nous a recommandé la petite ville de Taxco et nous nous y rendons sans trop savoir ce qui nous attend. Le coup de foudre est instantané !

 

Taxco, Mexique

 

Taxco, la ville blanche à flanc de montagne

Depuis notre arrivée au Mexique, nous ne traversons que des villes aux rues bien droites, bien perpendiculaires. Taxco, dessinée avec une bouteille de tequila plutôt qu’une équerre, joue la rebelle. Trouver son chemin est loin d’être évident dans ce grand enchevêtrement de ruelles et toutes ces impasses qui ne s’annoncent pas. Sans parler des pentes si raides qu’il faut s’arrêter toutes les trois maisons pour reprendre son souffle.

Mais la récompense est là, autour de nous : la ville est à la fois joyeusement animée et belle comme un ancien village sur une carte postale.

Taxco, Mexique Taxco, Mexique Taxco, Mexique Taxco, Mexique

Le paradis des Coccinelles est ici, à Taxco. Elles ont réussi à se rendre irremplaçables, car malgré leur grand âge et le parfum de pétrole qu’elles laissent dans leur sillage, le moteur arrière les propulse sans difficulté à l’assaut des pentes et leur petite taille les aide à se faufiler entre les obstacles.

Coccinelle à Taxco, Mexique
Coccinelle à Taxco, Mexique

Sept Coccinelles qui se suivent ? Ce n’est pas une parade, c’est le quotidien à Taxco !

 

Taxco, ville d’argent

Autant nous croisions de nombreux touristes européens dans le Yucatán, autant Taxco a la cote auprès des Mexicains. En particulier le week-end, lorsque les habitants de Mexico sortent de la capitale pour prendre l’air.

La renommée de Taxco s’est construite autour de l’argent, plata en espagnol. D’abord grâce aux filons de ce précieux métal découverts par les Espagnols dans les montagnes alentour, puis, lorsqu’ils se sont taris, grâce aux bijoutiers réputés les meilleurs du pays.

Vente de bijoux en argent à Taxco Vente de bijoux en argent à Taxco

 

L’église rose de Santa Prisca

S’il y a un bâtiment qui sait se faire remarquer à Taxco, c’est bien l’église Santa Prisca. Que nous admirions la ville d’en haut ou d’en bas, sa silhouette s’invite dans le paysage. Nous apprécions particulièrement le style tarabiscoté de ses clochers, taillés dans une belle pierre rose. Il y a de cela une quinzaine d’années, les explosions de dynamite à répétition des mines d’argent menaçaient, mais une rénovation de grande ampleur l’a remise sur pied. Ouf !

Cathédrale de Taxco

Juste devant Santa Prisca, la place du zócalo est le point de rendez-vous de tous les rabatteurs, soit pour des bijouteries, soit pour des restaurants. Tous nous abordent comme si nous étions capables de comprendre trente mots d’espagnols à la seconde.

Dessin : le rabateur d'un restaurant à Taxco, Mexique

Après avoir remercié chacun d’entre eux, s’asseoir ici sur un banc en fin de journée est une belle façon d’apprécier l’ambiance de la ville, en contemplant les derniers rayons de soleil qui remontent progressivement sur la façade de l’église. L’éclairage nocturne prend le relai, tout aussi esthétique. La ville entière, d’ailleurs, est superbe de nuit.

 

Première tentative d’ascension

Le lendemain, nous nous levons de bonne heure à la recherche d’un point de vue. Nous atteignons le parvis d’une petite église, la parroquia de Guadalupe et la vue sur Taxco est déjà vraiment intéressante.

Taxco, Mexique

Alors que nous nous apprêtons à grimper plus haut, un attroupement se forme sur la place. Des écoliers déguisés pour Noël entament un spectacle de chants et de danses devant leurs parents.

Mexicain déguisé en sapin de noël

Notre moment préféré, et surtout celui des enfants, arrive en fin de représentation. Des piñatas pleines de bonbons sont pendues à une corde et les bambins tentent de les éventrer, yeux bandés, à coups de batte de baseball et de fous rires. Une tradition de Noël que nous aurions bien aimé avoir en France !

Piñatas au Mexique Ville de Taxco, Mexique

Nous remettons à plus tard la suite de l’ascension du village. Nous partons à la recherche d’un restaurant avec vue et c’est sur la terrasse du Rosa Mexico que nous trouvons notre bonheur.

Taxco, Mexique

En sortant, nous passons par le marché, le plus pentu que nous ayons jamais vu. Gare à ne pas laisser tomber une orange ! L’ambiance est joyeuse et les vendeurs ont la blague facile. Nous achetons les ingrédients de notre pique-nique favori : le sandwich à l’avocat. Il y a rarement besoin de négocier au Mexique, les prix sont honnêtes dès le départ. La boulangère retourne même tous les petits pains de son stand à la recherche des deux plus beaux !

Marché de Taxco

 

L’ascension réussie

En fin d’après-midi, nous entreprenons une nouvelle montée sur les hauteurs de la ville. Trois impasses et quarante-cinq minutes de marche à bout de souffle plus tard, nous atteignons la statue du Christ, bien plus grande que ce que nous imaginions d’en bas. Il a fière allure, bras écartés face au vide comme son compère de Rio de Janeiro.

Mirador du Cristo, Taxco

Après la montée sportive, c’est maintenant la vue qui nous coupe le souffle. Nous restons une bonne heure sous la statue, à contempler le paysage pendant que le soleil s’efface.

Vue panoramique sur Taxco, Mexique

 

Conseils pratiques sur Taxco

Dormir à Taxco : Dans une ville toute en pente comme Taxco, les distances se font sentir. Vous avez plutôt intérêt à loger dans le centre. Nous avons réservé l’hôtel Los Arcos (~35€)i et nous n’avons vraiment pas regretté notre choix. Le bâtiment est superbe, la chambre impeccable, la terrasse sur le toit offre une vue sur toute la ville et il est situé à une centaine de mètres seulement du zócalo.

Hôtel Los Arcos, Taxco, Mexique

Restaurants à Taxco : Taxco n’est pas vraiment une ville de gourmets et nous avons eu un peu de mal à trouver des restaurants qui nous plaisaient. Nous retenons deux adresses :

  • Pour le petit déjeuner avec vue panoramique dont nous vous parlons plus haut, vous pouvez vous rendre à Rosa Mexicano. La nourriture est bonne sans être extraordinaire et les prix sont corrects. Ils servent aussi le déjeuner et le dîner, que nous n’avons pas testés.
  • Jusqu’à 18h, un mignon café sans prétentions appelé S Caffecito sert des plats sucrés ou salés dans une jolie cour.

Combien de temps rester à Taxco ? Prévoyez au moins une journée entière pour arpenter la ville, avec nuit sur place pour assister au coucher de soleil depuis les hauteurs puis se promener dans les ruelles éclairées. Pour prolonger votre séjour, les grottes de Cacahuamilpa à proximité, que nous n’avons pas visitées, semblent emballer les visiteurs.

Venir en bus depuis Puebla : Le trajet est assez long. Il faut faire un changement soit à Mexico, soit à Cuernavaca. Nous avons opté pour la seconde option, via les routes de campagne et nous avons mis un total de 6h. Depuis Puebla, un bus de la compagnie ORO part à destination de Cuernavaca toutes les heures environ, depuis le terminal CAPU (durée 3h30, prix 290 pesos). Asseyez-vous côté droit pour la vue sur le volcan Popocatepetl. Une fois à Cuernavaca, vous devez changer de terminal pour atteindre celui des compagnies Estrella Blanca ou Costa Line. Pour cela nous avons hélé un taxi dans la rue au tarif de 60 pesos pour 6km (les taxis qui attendent dans le terminal de bus demandaient le double). Les bus de la compagnie Costa Line partent toutes les heures de Cuernavaca pour Taxco (durée 1h30, prix 105 pesos).

Venir en bus depuis Toluca : Pour avoir fait ce trajet en sens inverse, un bus de la compagnie Flecha Roja part toutes les 40 minutes depuis le terminal de bus de Toluca en direction de Taxco (durée 3h, prix 150 pesos).

Venir en bus depuis Mexico : Nous n’avons pas réalisé ce trajet mais il dure 2h20 et coûte environ 225 pesos.

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

21 réponses à “Taxco : notre coup de cœur au Mexique”

  1. Charlène dit :

    Toutes ces couleurs et ces petites ruelles ! C’est magnifique !

  2. Maë dit :

    C’est trop beau! Je vais ptet délaisser la Colombie quelques temps moi au final…

  3. Marie dit :

    Trop beau en effet cette petite ville ! vous n’y êtes vraiment pas restés longtemps, ça donnerait envie d’y rester un peu plus votre description. Biz

    • mifuguemiraison dit :

      Ah, on serait bien restés un peu plus longtemps nous aussi, mais on avait déjà réservé notre deuxième mois de logement à Oaxaca !

  4. Pauline dit :

    Je ne sais pas si ça vaut Cadaquès mais en tout cas ça a l’air plus grand et plus dépaysant. C’est quoi au fait la prochaine destination ?

    • mifuguemiraison dit :

      Ah tiens, nous ça nous a rappelé les villages andalous perchés dans la montagne… bref on est d’accord sur la touche espagnole !
      Prochaine étape demain : Zipolite, la plage côté Pacifique.

  5. Virginie dit :

    Ohlala, il va falloir qu’on arrête de suivre vos aventures, ça ne va plus du tout😊😊😊😊
    Déjà qu’on a la bougeotte naturellement, mais si en plus vous nous tentez en permanence avec de nouvelles destinations on va plus s’en sortir 😉
    Sérieusement le Mexique a l’air génial.
    Ce qui ne fait qu’encourager mon chéri qui ne parle que Amérique du Sud….
    Je rigole, continuez comme ça , ça nous donne des idées pour les prochains voyages.
    Dans un premier temps ce sera l’islande en février pour chasser l’aurore boréale…
    Une excellente année de voyage et au plaisir de vous suivre.
    Virginie

    • mifuguemiraison dit :

      Aïe ! Il va falloir qu’on arrête de voyager avant que plus personne ne nous lise ! Oui le Mexique est superbe, les paysages, les villes, les Mexicains… on ne se lasse pas.

      L’Islande en hiver ça doit vraiment être sympa aussi, surtout si vous croisez des aurores boréales. Vu d’ici ça nous semble un peu frisquet, mais bien couvert ça doit passer ! Et vous allez refaire un grand voyage au bout du monde cet été ?

      • Virginie dit :

        Pour le froid étant très optimiste je me dis qu’av plusieurs épaisseurs ça doit aller !
        L’islande sera certainement le plus dépaysant pour cette année, car pour nous tout change. Adieu Clermont Ferrand et bonjour Rennes a partir d’avril et pour moi retrouver du boulot. Donc pas sure d’avoir des congés 🙁
        Mais bon dans tous les cas il était plutôt prévu un grand tour des Alpes suisses, alors je crois que l’on va se concentrer sur ce voyage, quitte à le faire en plusieurs étapes et en l’allongeant sur l’année 😊😊
        Autant d’occasions de répartir.
        Je vous raconterai l’islande, histoire de vous donner des idées pour de prochaines aventures….
        Bonne continuation et à bientôt
        Virginie

        • mifuguemiraison dit :

          Ah oui, on avait oublié ton déménagement en vue. Ça va en faire des choses à visiter dans la région !

          Quant aux Alpes suisses, on a vu passer des photos et ça a l’air vraiment sublime. Ça serait en voiture ou en randonnée ?

          Oui on veut bien ton retour sur l’Islande et sur la chasse aux aurores boréales, ça nous intrigue !

  6. Jéromine dit :

    Vraiment le Mexique est plein de merveilles ! Cette ville me fait penser à Guanajuato, où chaque maison est d’une couleur différente et les rues serpentent en suivant la colline.

    • mifuguemiraison dit :

      Ah oui, elle a l’air super sympa aussi cette ville ! Il va falloir qu’on revienne dans le pays pour visiter tout ce qui est au nord de Mexico !

  7. Un vrai trésor cette petite ville, elle part directement sur ma liste de voyage, les photos sont magnifiques et transmettent véritablement la beauté des lieux!

  8. Virginie dit :

    Pour nous voyage rime forcément avec randonnée, par contre la voiture est notre moyen de locomotion d’une étape à l’autre.
    Nous sommes de contemplatifs et restons toujours 3/4 jours au même endroit avant de pousser plus loin. Voir une semaine si il y a beaucoup à faire.
    Le Road trip où tu changes tous les jours de lieu c’est vraiment pas pour nous .
    Et en ce qui concerne la Bretagne j’ai trop hâte.
    A bientôt
    Virginie

  9. geoffrey dit :

    Sympa, je ne connaissais pas !
    Les meilleurs tamales sont dans la quebrada de Humahuaca.
    On attend le prochain texte avec impatience !

  10. Lauriane dit :

    Une jolie découverte que cette ville 🙂
    Au sujet du commentaire sur la négociation au Mexique, c’est vraiment quelque chose que j’avais apprécié. Tu n’as pas l’impression de te faire arnaquer tout le temps avec le prix touriste, même si c’est de rigueur dans les marchés touristiques forcément :

    • mifuguemiraison dit :

      Oui, il y a bien quelques taxis ou vendeurs d’artisanat avec qui il vaut mieux négocier, mais les prix ne sont jamais décuplés selon la tête du client comme dans d’autres pays, c’est reposant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.