Mi-fugue, mi-raison

Voyage au Maroc : avis, conseils et itinéraire

Publié dans la catégorie Maroc, le 1 août 2017

Fin mars 2017, nous sommes arrivés au Maroc pour un voyage d’un mois à travers le pays.

Notre avis sur le Maroc

Ah là là le Maroc ! Nous étions restés sur une bonne impression après un premier voyage dans le pays il y a quelques années. Mais ce séjour en 2017 a mis la barre encore plus haut et permis au Maroc de se glisser instantanément parmi nos pays préférés. Malgré quelques préjugés tenaces, le pays est totalement sûr. N’hésitez donc pas à partir à la rencontre de sa lumière particulière, de ses couleurs chaleureuses et des sourires sincères de ses habitants.

Les plus 👍

  • L’intense beauté des paysages marocains
  • L’accueil le plus chaleureux jamais reçu, en particulier au sud du Maroc
  • Les scènes de vie, le charme ambiant
  • Les montagnes et oasis de la région de Tafraout, loin des touristes
  • Le village bleu de Chefchaouen, magnifique et mystérieux

Les moins 👎

  • Les rabatteurs pénibles à Fès
  • Hors saison, les stations balnéaires ont des airs de villages abandonnés

 

Chefchaouen, Maroc

 

Notre itinéraire de voyage au Maroc

– Agadir : 1/2j

C’est ici que nous sommes arrivés mais nous n’avons pas visité la ville. Il est facile d’y trouver une voiture de location.

 

– Taroudant : 5 jours

Comme première étape, nous nous sommes installés quelques jours au cœur de la joyeuse médina de Taroudant, le temps de régler nos horloges biologiques sur le rythme cool et sans stress qui caractérise le sud du Maroc. Taroudant est à l’écart du chemin touristique classique et c’est ce qui fait son charme. C’est aussi pour cela que les habitants saluent avec autant d’entrain les rares touristes. Nous avons rapidement pris nos petites habitudes : nous attabler au café le matin pour un soupe de fèves, acheter nos légumes, les arroser de l’huile d’olive locale au fumet incroyable… Dans les environs, l’oasis de Tiout et sa palmeraie méritent une excursion.

➤ Lire l’article sur Taroudant et Tiout

 

– Tafraout : 3 jours

Nous avons ensuite rejoint la vallée de Tafraout, nichée au cœur des montagnes roses de l’Anti-Atlas. Ces paysages exceptionnels comptent parmi les plus beaux de notre vie. Ce n’est pas tout, les villages autour de Tafraout sont adorables, dont le petit Tagdicht, haut dans la montagne. Nous avons également adoré explorer les gorges d’Aït Mansour, abritant entre deux falaises des centaines de palmiers, telles une oasis en plein désert. Au printemps, la lumière est si belle dans la région !

➤ Lire l’article sur Tafraout

 

– Tiznit, Sidi Ifni et Mirleft : 1, 2 et 10 jours

Cap sur la côte Atlantique ! Tiznit, que nous avons visitée en chemin, possède une médina animée et des joailleries réputées. Puis nous avons atteint le bord de mer à Sidi Ifni, un village tout calme peint uniquement en bleu et blanc. Nous avons eu la surprise d’y découvrir que les habitants parlaient espagnol entre eux. Enfin, nous nous sommes installés un moment à Mirleft. Hors saison, cette station balnéaire manque d’animation alors qu’elle est paraît-il bondée en haute saison. L’étape n’est pas indispensable, mais prenez tout de même la peine d’aller jeter un œil aux arches rouges de la plage de Legzira un peu plus loin.

➤ Lire l’article sur Tiznit, Sidi Ifni et Mirleft

 

– Fès : 4 jours

Cap au nord. Nous rendons la voiture et prenons un bus de nuit. Nous rêvions de découvrir la vieille médina de Fès chargée d’histoire et ses innombrables trésors. Alors certes, il faut esquiver les rabatteurs un peu pénibles et zigzaguer entre les autres touristes, mais la récompense est bien là, la ville est superbe. Le secret pour en profiter au mieux : se lever tôt et explorer les ruelles de la médina et les incroyables palais sous la lumière du matin, dans une ambiance bien plus paisible.

➤ Lire l’article sur la ville de Fès

 

– Chefchaouen : 2 jours

Dernière étape et pas des moindres, nous sommes montés sur les montagnes du Rif au nord du Maroc pour visiter Chefchaouen, la ville bleue à flanc de colline. Oui oui, toute bleue ! Les habitants y vivent leur vie tranquillement, à peine dérangés par les allées et venues des visiteurs, et remettent de temps en temps un petit coup de peinture (bleue évidemment) sur leurs maisons. Bref, cette ville possède un charme fou et vaut totalement le détour !

➤ Lire l’article sur Chefchaouen

 

– Casblanca : 1 jour

Nous avons quitté le Maroc depuis Casablanca sans visiter la ville.

 

 

Notre circuit au Maroc sur une carte

La nourriture marocaine

Quel régal ! Tajines, couscous, omelettes berbères et thés à la menthe ont rythmé notre quotidien. Selon la région, cela peut s’avérer vraiment bon marché (5€ le menu complet à Taroudant, ou Mirleft) ou bien pas donné (jusqu’à 15€ le tajine à Fès). Pour économiser, nous avons régulièrement cuisiné ou pique-niqué de sandwiches pain/avocat. Le petit-déjeuner est très souvent compris dans les hôtels et là encore, c’est un régal.

En tant que végétariens, nous n’avons rencontré aucun problème pour nous nourrir. Il y avait toujours des plats végétariens à la carte, moins chers que ceux à la viande.

Les portions sont toujours généreuses. Comme nous l’avons entendu : « Au Maroc, tu ne mourras jamais de faim » ! Aucun souci digestif à signaler, les normes d’hygiène sont respectées. Mais ne vous emballez pas et ne buvez ni l’eau du robinet ni les jus de fruits frais lorsqu’ils sont coupés avec des glaçons.

Tajine végétarien

 

Les transports au Maroc

Nous avons alterné bus, train, taxi, taxi collectif et location de voiture. Si les bus et trains nous ont semblé un peu cher en comparaison avec notre pays précédent le Sri Lanka, les prix restent très corrects par rapport à l’Europe. Comptez 4€ de l’heure dans de bonnes conditions de confort. Les deux principales compagnies de bus sont CTM et Supratours et leurs horaires sont disponibles en ligne.

Nous avons utilisé un taxi privé pour le trajet Agadir-Taroudant pour 20€ de l’heure, avant de comprendre qu’il existait des taxis collectifs encore moins chers. Dans tout le pays, vous trouverez ces voitures qui font l’aller-retour entre deux villes et attendent d’être pleines avant de partir. Rassurez-vous, les conditions de confort sont acceptables, en d’autres termes, le nombre de passagers se limite au nombre de sièges !

Enfin, nous avons loué une voiture pour explorer la région montagneuse de Tafraout à 20€ la journée environ. Nous conseillons d’utiliser un comparateur de loueurs de voitures et de choisir une compagnie bien notée parmi les résultats. Attention aux prix les plus bas qui cachent parfois des arnaques. Les routes sont bonnes dans l’ensemble, sauf si vraiment vous souhaitez vous perdre dans la montagne. Notez qu’il vaut mieux éviter de conduire de nuit, à cause de certains véhicules mal éclairés et des camions qui doublent n’importe comment.

 

Les hébergements au Maroc

Il est facile de trouver des logements de qualité à prix raisonnables. Nous n’avons jamais été déçus. Nous avons dépensé 26€ par nuit pour deux en moyenne et à ce prix nous avons eu des hébergements confortables et bien tenus, parfois des chambres simples, parfois des logements entiers. Les deux villes les plus chères de notre circuit étaient Chefchaouen (assez touristique) et Casablanca (pas assez touristique !).

Voici deux adresses qui sortaient du lot :

  • à Tafraout : Nous avons dormi à l’Arganier d’Ammelne (~24€)i, situé au pied de la fameuse montagne en forme de tête de lion. L’accueil est excellent et le petit-déjeuner servi sur la terrasse délicieux !
  • à Mirleft : Nous avons réservé l’un des trois appartements de la Résidence Europa (~18€)i. Ils sont beaux, modernes, bien équipés, disposent d’une excellente connexion wifi et tout cela à un prix abordable.

 

Les rencontres

Préparez vos zygomatiques, les Marocains sont des rigolos ! Si nous avons souffert du harcèlement des rabatteurs dans la médina frénétique de Fès, c’était ailleurs un vrai plaisir de bavarder avec les locaux, généreux, souriants, drôles et tellement accueillants. Notre conseil : foncez tout au sud du Maroc, vers Taroudant et Tafraout notamment, car l’accueil est exceptionnel et vaut le voyage à lui tout seul ! Les Marocains sont ravis de croiser des Français, surtout depuis que le tourisme a dégringolé dans le pays, et vous entendrez « Bienvenue mes amis », « Bienvenue mes cousins » plusieurs fois par jour, par heure, voire par minute !

Papi marocain

 

La sécurité

Si jamais vous vous posez la question, nous insistons sur ce point, le Maroc est un pays très sûr. Un voyage au Maroc ne présente aucun danger. Les policiers veillent et les touristes sont bien protégés. À priori, le pire qu’il puisse vous arriver, c’est de vous faire arnaquer en achetant de l’artisanat au souk. Le no man’s land du Sahara Occidental, qui se retrouve parfois indexé au Maroc sur les planisphères, comporterait davantage de risques, notamment vers la frontière mauritanienne.

 

La meilleure saison pour visiter le Maroc

Nous avons adoré voyager au Maroc au printemps. Les arbres étaient en fleurs, les paysages arboraient un joli vert et nous avions régulièrement un grand soleil avec 25°, ni trop chaud, ni trop froid. Lors de notre voyage précédent au mois de janvier, nous avions eu un peu froid la nuit dans la montagne vers Ouarzazate mais très peu de pluie et il était agréable de passer la journée dehors avec un bon pull. Les mois les plus difficiles sont entre juin et septembre, à cause du soleil écrasant. Renseignez-vous également sur les dates du Ramadan qui pourrait compliquer le voyage.

 

Plage de Legzira, Maroc

 

Nos trucs et astuces

– Dire non sans dire non : les rabatteurs les plus aguerris disposent d’un catalogue entier d’arguments si vous leur dites simplement « non merci ». Nous n’avons rien trouvé de mieux que la technique du « c’est vraiment très très gentil, merci » auquel ils ne trouvent rien à répondre !

– Téléphonie : si vous souhaitez avoir Internet sur votre smartphone pendant votre voyage, guettez les jeunes à la sortie de l’aéroport (celui de Marrakech par exemple). Ils fournissent des cartes SIM spéciales touristes, sponsorisées par le gouvernement, que vous pourrez recharger n’importe où. Pratique !

 

Quelques anecdotes

– L’accent marocain est trop chou et vous vous régalerez à lire les petites fautes à l’écrit du type « difense du fumer ».

– Officiellement, le pays suit le changement d’heure en hiver mais dans les faits, c’est souvent l’heure marocaine qui compte. La flemme de changer ! Ça donne des discussions comme « OK, on se retrouve à 10h, mais heure officielle ou heure marocaine ? ».

– Si certains policiers marocains sont un peu corrompus sur les bords, notamment autour de Marrakech, nous avons eu la surprise de nous faire arrêter juste pour le plaisir de papoter dans le sud du pays. « Salut ! ça va bien ? tranquille ? alors, vous aimez le Maroc ? soyez les bienvenus ! ».

 

Dessin : Policier marocain sympathique

 

Le Maroc pour les nomades

Si, comme nous, vous travaillez tout en voyageant, le Maroc est plutôt bien adapté. La couverture 3G/4G est bonne dans l’ensemble du pays et le wifi est généralement puissant. Le pays abrite plusieurs villes agréables où s’installer un petit moment. Il est facile de se loger et se nourrir à bas prix, sans faire l’impasse sur le confort. Bilan : un pays idéal pour avoir l’impression de vivre « normalement » tout en étant dans un cadre magnifique et dépaysant.

 

Palmeraie de Tiout, Taroudant
Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.


8 réponses à “Voyage au Maroc : avis, conseils et itinéraire”

  1. Yasmine Babouche dit :

    Bonjour, il est excellent votre post. L.un des rares où j’ai lu un témoignage authentique, de personnes qui visiblement ont bien pris le temps de bien connaître le pays authentique.
    Le Maroc est effectivement un pays magnifique!
    Votre site est magnifique.
    ps: comment puis-je vous contacter en privé?

  2. Véronique dit :

    Bonjour, en train de préparer notre prochain voyage au Maroc en Février prochain, votre blog est excellent.
    Nous avons l’intention de louer une voiture pour une quinzaine de jours et avons deux questions:
    – Pour votre road-trip dans le sud, aviez vous une carte routière papier ou avez vous utilisé des cartes off-line sur Android? J’ai peur de ne pas pouvoir différencier pistes et routes goudronnées sur les cartes off-line, et de m’embarquer sur des pistes impassables. Quelle a été votre expérience de ce côté?
    – Avec quelle compagnie avez vous réservé votre voiture? Je pensais à Dollar Car Rental, ce sont les moins chers mais…
    Sinon, merci beaucoup pour votre blog plein de bonnes idées et très bien écrit, c’est toujours un plaisir de le lire.

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Véronique,
      Nous utilisions nos smartphones avec des cartes hors ligne (ou en ligne, car nous avions pris une carte 3G à l’aéroport). Mais surtout, on demandait à nos hôtels avant de partir l’état des routes et lesquelles étaient les plus belles. Ils nous ont bien renseignés.
      Les pistes sont plutôt rares, mais lorsqu’il nous est arrivé d’en prendre (lors d’un voyage précédent que nous n’avons pas raconté sur le blog), elles étaient en bon état, plates et il était possible d’y rouler relativement rapidement sans 4×4. Il faut juste prévoir un bon nettoyage ensuite pour retirer la poussière !
      Concernant l’agence de location, nous te recommandons de ne pas choisir la moins chère sur les comparateurs, car ils se rattrapent ensuite d’une façon ou d’une autre. Essaye de viser une agence plus connue, ou bien recherche des avis sur internet pour voir s’ils arnaquent régulièrement.
      Bon voyage d’avance !

  3. Kathleen dit :

    En pleine programmation de notre road trip au Maroc votre blog est une belle source d’inspiration.
    Merci à vous pour chaque article et détail cela va bien nous servir ! 😊
    Bon voyage à vous

  4. Claudia dit :

    Bonjour!

    Merci pour cette belle lecture, j’ai adoré.
    J’aimerais savoir s’il y avait beaucoup de touriste au mois d’avril?
    Je compte y allez 2 mois et prendre mon temps pour tout visiter.
    Vous me conseillez mars-avril ou avril-mai?

    Merci!

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Claudia,
      Le mois d’avril est celui des vacances scolaires françaises, donc il y a un mini pic touristique. Rien d’énorme. Essaye de viser le sud à cette période, tu seras plus tranquille. Entre mars et mai, on te recommande plutôt mai. Pas pour le nombre de vacanciers mais pour le climat. Il arrive que le mois de mars soit un peu frais et maussade.
      Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.