Mi-fugue, mi-raison

Munnar, au cœur des plantations de thé du Kerala

Publié dans la catégorie Inde, le 31 janvier 2019

Le Kerala a beau être un petit État comparé à ses collègues, il ne manque pas d’allure. Après avoir exploré les somptueux paysages des backwaters, nous prenons un peu d’altitude. Plus précisément, nous nous rendons à Munnar, petite ville indienne perchée au milieu des plantations de thé de montagne et baignée dans la fraîcheur.

Brume matinale dans les montagnes de Munnar, Kerala, Inde

Se rendre volontairement dans une région froide ? Quelle drôle d’idée nous direz-vous ! Eh bien les Indiens se délectent justement de cette fraîcheur et n’hésitent pas à venir de loin dans l’une des « stations de colline » du pays pour savourer un peu de climatisation naturelle.

Carte de Munnar, Inde du Sud

Depuis Alleppey, c’est à bord d’un vieux bus public que nous rejoignons Munnar. Un bus sans vitres aux fenêtres, auquel il faut près de 6h pour parcourir 180km. Mais la découverte de Munnar valut-elle que nous nous démenâmes ?

Dessin : Nous nous remuâmes le popotâme

Nous arrivâmes, pardon, nous arrivons en soirée, après le coucher de soleil, laissant tout le suspense des paysages pour le lendemain. En attendant, nous sommes reçus dans un petit hôtel familial avec toute la gentillesse keralaise possible.

 

Munnar, ville chaotique version miniature

Suite à notre introduction enthousiaste, vous vous attendez probablement à découvrir un joli village alpin, peut-être même quelques chalets de bois et des géraniums sous les fenêtres. Hmmmm… non.

Munnar reste en Inde et l’Inde reste l’Inde. Ce n’est donc pas une ville glamour pour un sou. Imaginez plutôt des constructions anarchiques, de la poussière, des fils électriques qui pendouillent, des chauffeurs de rickshaws insistants et du monde, bien entendu !

Pont de Munnar, Kerala, Inde

Pas charmés au premier coup d’œil, nous finissons par nous attacher à Munnar et à sa population. Que ce soit sur le marché, dans les petites boutiques, sur les trottoirs, il suffit de s’approcher de quelqu’un pour recevoir un sourire et d’échanger quelques mots pour repartir de bonne humeur !

Village de Munnar, Kerala, Inde Vendeurs de fleurs à Munnar, Inde Habitants de Munnar, Inde du sud

Nous nous attendions à découvrir Munnar victime de son succès et transfigurée pour le tourisme… et c’est un peu le cas ! Sauf qu’elle n’est pratiquement pas orientée vers les touristes étrangers. Elle se concentre sur les Indiens qui viennent humer l’air frais de la montagne.

Comment cela se caractérise-t-il ? Eh bien, par exemple, il y a profusion de restaurants, mais ceux-ci ne s’enquiquinent ni à traduire, ni à détailler les plats de leur carte. C’est délicieux, mais bon courage et bon déchiffrage à ceux qui ne connaissent pas déjà un minimum la gastronomie indienne !

Dessin : décrypter le menu d'un restaurant indien en Inde

Quant aux touristes étrangers, étrangement, nous n’en apercevons quasiment pas à Munnar. Ils sont peut-être perdus dans des plantations, en train de chercher la sortie.

 

Des plantations de toute beau thé !

Sans plus attendre, nous partons à la découverte des fameuses plantations de thé qui encerclent la ville. Nous nous dirigeons vers la première venue, dans l’idée d’y déambuler en toute liberté. Hors de question, nous fait comprendre le gardien, il s’agit d’une propriété privée. Nous tentons plus loin : même fin de non-recevoir.

Village de Munnar, Kerala, Inde

Mais nous ne capitulons pas et finissons par repérer une plantation non gardée. Nous demandons l’autorisation à des bambins qui jouent près de l’entrée : « Oui, mais attention aux cochons sauvages ». Allez, au pire, nous serons bons pour un peu de rodéo !

Plantations de thé de Munnar, Kerala, Inde Plantations de thé de Munnar, Kerala, Inde

En moins de cinq minutes de grimpette, nous voilà au cœur de la plantation, gambadant dans le vert intense de ses arbustes de velours. Nous sommes dimanche et personne ne cueille ce jour-là. D’ailleurs, nous entendons des chants s’élever d’une église toute proche.

Nous ne croisons pas de porcelets. En revanche, nous tombons sur quelques vaches qui broutent tranquillement les feuilles de thé, sans que personne ne les chasse. Être un animal sacré offre d’indéniables avantages !

Vache dans une plantation de thé, Kerala, Inde du sud

Il suffit ensuite de faire avaler du sucre aux vaches et de les secouer pour obtenir un bon chaï tout chaud. Le temps d’infusion est de cinq minutes.

Plus sérieusement, il paraît que des éléphants sauvages traversent aussi occasionnellement les plantations de thé de Munnar, en cheminant d’un parc naturel protégé à l’autre. Même en espérant de toutes nos forces et en croisant tous nos doigts, y compris ceux des pieds, nous n’en apercevons aucun.

Dessin : panneau attention éléphants sauvages en Inde du Sud

De retour à l’hôtel, nous remarquons que nous avons fait connaissance avec un autre animal sympathique. Mi-fugue saigne sans jamais cicatriser au niveau du tibia et le diagnostic est rapide : il s’agit de la morsure d’une satanée sangsue. Rien de grave, mais nous aurions dû nous en douter, avec l’humidité ambiante, et glisser nos pantalons dans nos chaussettes !

Mis à part ce petit désagrément, notre première promenade dans les plantations de thé nous a bien plu. Mais attendez un peu de voir la deuxième.

 

Un lever de soleil thé… âtral sur les plantations

Notre hôte Roonie, qui se plie en quatre pour ses clients, propose de nous emmener gracieusement dans une plantation de sa connaissance, juste avant le lever de soleil. Nous serons seuls, nous assure-t-il, car personne d’autre ne connaît le lieu. Cela promet !

Il nous dépose ainsi, vers 6h du matin, à l’entrée d’un chemin qui s’enfonce dans les plantations et surtout dans… une épaisse brume.

Randonnée au petit matin dans les plantations de thé de Munnar

L’atmosphère, déjà irréelle, devient totalement mystique lorsqu’à l’apparition des premières lueurs, l’humidité et les vapeurs se dissipent. Elles laissent par-ci par-là, comme dans une tasse de thé anglais, un petit nuage de lait.

Lever de soleil et brume à Munnar, Kerala, Inde du sud Lever de soleil sur les plantations de thé de Munnar, Kerala, Inde Lever de soleil sur les collines de Munnar, Kerala, Inde du sud Plantations de thé de Munnar, Kerala, Inde

Après une heure de marche et autant de pauses photos, nous atteignons un petit village de cueilleuses qui se préparent à une longue journée de travail, puis rejoignons Munnar à pied.

 

Un peu plus près des nuages : Top Station

Sur les bons conseils de Christelle et Cédric, un couple de voyageurs rencontrés sur place, nous entreprenons une dernière escapade autour de Munnar. Nous montons dans un bus public qui serpente à travers de somptueux paysages, longeant des lacs de montagne et d’innombrables plantations de thé.

Bus dans les plantations de thé de Munnar, Inde Cueilleuses de thé à Munnar, Inde

Nos yeux se régalaient déjà de cette mise en bouche lorsqu’arrive le plat principal. Le bus franchit un col et dévoile une mer de nuages encerclée de montagnes qui plongent à pic.

Bus dans les montagnes de Munnar, Kerala, Inde du sud Top station : thé et montagne à Munnar, Inde

Nous descendons du bus à un point appelé Top Station. Le nom évoque son ancienne vie de station de téléphérique. Les feuilles de thé fraîchement cueillies étaient autrefois chargées ici puis zliiiiiiiiipées jusqu’au fond de la vallée pour rejoindre et ravir les amateurs de chaï.

Top Station est désormais reconvertie en point de vue pour touristes et fait vivre une multitude de petites boutiques de souvenirs, fruits coupés et tout ce qui peut se vendre. Il faut compter cinq cents mètres et un peu de dénivelé depuis la sortie du bus pour rejoindre l’esplanade qui offre le meilleur panorama.

Top station : montagne et nuages à Munnar, Inde

 

En quittant l’hôtel de Ronnie et sa famille, celui-ci insiste pour nous offrir une boîte de chocolats préparés maison. Nous avons oublié de vous le dire, Munnar s’est spécialisée dans la confection de chocolat. Non pas parce que la région est propice à la culture du cacaotier, mais parce que c’est l’une des rares dont le climat soit compatible avec cette délicatesse.

Dessin : chocolats indiens tout fondus

 

Notre avis sur Munnar

Munnar est une magnifique étape et ses paysages nous ont fascinés. Nous avions peur que la ville ne soit trop touristique et hésitions à nous rabattre sur une autre hill station moins courue. Finalement, nous n’avons absolument pas souffert de cet aspect. Prenez un bon pull ainsi qu’un parapluie, car la météo n’est pas toujours idyllique, et foncez vous promener dans les plus belles plantations de thé du monde !

 

Boutique de chaï à Munnar, Kerala, Inde

Vous prendrez bien un petit thé ?

 

Conseils pratiques pour visiter Munnar et ses plantations de thé

Transport entre Alleppey et Munnar

Nous sommes montés dans un vieux bus public (KSRTC). Celui-ci quitte Munnar à 14h00 depuis la station de bus principale située ici. Pas de réservation possible. Venez une trentaine de minutes avant si vous souhaitez choisir vos places dans le bus, mais il ne part généralement pas plein. Durée un peu moins de 6h, tarif 144 roupies.

Restaurants à Munnar

Nous avons testé plusieurs adresses bonnes et économiques :

  • Hotel Sri Nivas (centre-ville) : Ne vous laissez pas décontenancer par l’appellation « hotel », ce mot signifie restaurant en Inde. Ne vous laissez pas non plus dérouter par l’état de la salle qui nécessiterait un bon coup de peinture et commandez une paper dosa (géante !), une ghee dosa (bien beurrée !) ou un tomato uttapam (il paraît qu’il faut parfois manger des légumes). La carte précise que ces plats ne sont pas disponibles le midi, mais ils les cuisinent bien volontiers.
  • Sree Mahaveer Bhojanalaya (non loin de notre hôtel) : un végétarien qui propose de nombreux choix bien cuisinés. Nous avons beaucoup aimé par exemple leur Aloo Fry (patates sautées).
  • Juste à côté, le Gurubhavan est très similaire et peut-être un poil plus propre.

Dormir à Munnar

Les bonnes options ne sont pas nombreuses dans Munnar si vous n’êtes pas motorisés. Globalement, soit les hébergements sont vieux et sales, soit ils sont loin de tout, perdus dans les collines.

À force de farfouiller, nous sommes tombés sur le Landy Queen (~27€ pour la chambre avec balcon)i, un hôtel qui vient d’ouvrir. Le patron Roonie nous a rendu tous les services possibles et sa femme prépare un délicieux petit déjeuner (en option). Les chambres sont calmes, propres comme jamais et la literie est excellente. Enfin, l’hôtel ne se trouve qu’à 5 minutes à pied du centre de Munnar.

Si vous êtes motorisés, vous préfèrerez peut-être loger dans les montagnes alentour. De nombreux établissements bien notés se sont implantés en pleine nature. Jetez un œil à cette liste Bookingi et n’hésitez pas à choisir un hébergement à 10 ou 20km de Munnar.

Se promener dans les plantations à pied depuis Munnar

Notre première balade se trouvait à dix minutes à pied du centre. Rendez-vous ici, puis repérez le petit chemin à peine visible qui s’enfonce dans les plantations. Les sols sont boueux en cas de pluie récente.

Chemin qui s'enfonce dans les plantations de thé depuis Munnar

Notre randonnée dans les plantations au lever du soleil

Vraiment désolés, mais nous devons conserver le secret de notre hôte. Cela dit, nous vous conseillons fortement de vous réveiller avant l’aube pour assister à un lever de soleil sur les plantations de thé. N’hésitez pas à demander autour de vous, on vous indiquera sans doute des balades sympas, éventuellement en prenant un tuk-tuk pour les rejoindre. Il existe aussi des agences qui organisent des randonnées – découvertes à la journée, en commençant par le lever de soleil.

Rejoindre Top Station en bus

Quelques bus par jour partent depuis le stand de jeeps (ici précisément). Le trajet dure une heure et coûte 50 roupies. Nous vous conseillons de partir tôt le matin car les nuages ont tendance à boucher la vue en deuxième partie de journée. Vous pouvez par exemple monter dans le bus de 8h et rentrer par le bus de 10h15, ce qui vous laisse 1h15 sur place. Ou bien partir avec le bus suivant de 9h30 et rentrer avec celui de 12h. Sur place, l’accès au point de vue est payant : 50 roupies par personne + 15 roupies pour l’appareil photo.

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.


Nous sommes aussi freelances : Mi-fugue est photographe, Mi-raison est illustrateur et nous sommes tous deux rédacteurs. Envie de travailler avec nous ?


Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

16 réponses à “Munnar, au cœur des plantations de thé du Kerala”

  1. geoffrey dit :

    Cela nous rappelle de beaux souvenirs…
    Apparemment la plupart des plantations appartiendraient à la famille Tata.
    En fait chaque fois que vous croisez un gardien qui vous embête, jouez au touriste perdu et demandez où se trouve la sortie, et puis une fois qu’il n’est plus en vue reprenez votre route, par un petit détour s’il faut. Seuls les gardiens et responsables vous embêteront, les autres employés vous salueront.
    Nous avions loué un scooter et nous ne l’avons pas regretté. Notamment pour aller à la Top Station. En chemin il y a un sympathique lac et un point de vue où il est fréquent d’apercevoir des éléphants.

  2. Flo dit :

    … C’est pas un peu trop souvent pour Mi-fugue quand même, les morsures en série ^^’ ?

  3. Léon dit :

    Mais c’est thé patant ! A bientôt !

  4. Bernard & Isabelle dit :

    Comme nous avions pris du retard dans la lecture du blog, nous venons seulement de nous plonger dans les deux derniers articles et l’immersion n’en a été que plus intense ! Nous sommes heureux de retrouver le Kerala tel que nous l’avons découvert il y a quelques années et les souvenirs reviennent en masse. La photo de la vache émergeant tout juste des plantations couplée à la recette du tchaï est drôlissime ! Quant aux paysages si joliment captés, ils nous laissent admiratifs et contemplatifs..

    • mifuguemiraison dit :

      Ravis de faire resurgir ces bons souvenirs ! Le Kerala n’a pas l’air de changer très rapidement, et on espère que la région conservera longtemps son charme tout particulier !

  5. anne-marie dit :

    Coïncidence, nous sommes actuellement à Ella où il pleut à torrent depuis ce matin. Notre excursion en tuktuk jusqu’à Lipton seat aurait dû ressembler à vos magnifiques photos… On ne voyait pas à 3 pas.
    😭😭😭

    • mifuguemiraison dit :

      Oh nooon, pas de chance ! On espère que vous aurez tout de même aperçu quelques beaux paysages dans les plantations du Sri Lanka, au moins dans le train vers Kandy ?

  6. Jéromine dit :

    Ce vert ! C’est vraiment wahou, chacun de vos articles sur l’Inde me donne encore un peu plus envie d’y aller !

    • mifuguemiraison dit :

      Il ne te reste plus qu’à trouver une date et, éventuellement, à convaincre ta comparse de voyage préférée. On vous imagine bien en Inde !

  7. Marie dit :

    Mais, c’est magnifique, elles sont vraiment belles les photos !! ça donne bien envie ces plantations de thé !!!!!!!!

  8. aude dit :

    Bonjour
    Merci de votre blog qui m a bien aidé !!! puis je me permettre de vous demander un conseil s’il vous plait?
    Nous partons en aout et nous allons disposer à la fin de notre séjour de quelques jours : nous quittons Munnar le 23 aout matin et décollons de cochin le 29 aout en fin d’apm
    Ce qui nous laisse donc 7 jours que j aimerai partager entre Kumarakom, Allepey, Manari Beach et Cochin.
    On ne dormira pas sur des houseboat mais on se balladera qd meme dans la canaux 🙂
    Comment répartiriez vous les 7 jours sur ces 4 villes là ?
    Merci bcp de vos conseils
    Aude & Co

    • mifuguemiraison dit :

      Salut Aude,
      Pas facile comme question… On ne connaît pas Kumarakom donc on ne va pas être d’une grande aide sur cette ville ! Pour les trois autres, Allepey est une ville assez fatigante et il n’y a pas énormément de choses à faire en dehors des balades sur les canaux. Marari est une très belle plage. Nous on n’y a passé que quelques heures. À vous de voir à quel point vous aimez la plage ! Cochin est la plus grande et la plus agréable des trois villes. C’est l’endroit idéal où flâner, s’installer en terrasse de cafés, bien manger et peut-être faire du shopping avant de repartir. En espérant que cela vous aide un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.