Mi-fugue, mi-raison
Photo de Voyage en Albanie : notre itinéraire et nos conseils

Voyage en Albanie : notre itinéraire et nos conseils

Publié dans la catégorie Albanie ,
mis à jour le 28 mars 2024

De juillet à août 2019, nous avons voyagé un peu plus d’un mois en Albanie.

Notre avis sur l’Albanie

L’Albanie est un pays que nous avons adoré visiter, en grande partie grâce à l’accueil chaleureux des Albanais, mais pas seulement ! Nous avons découvert une culture fièrement préservée, une variété de paysages captivante et de nombreux coins tranquilles, y compris au mois de juillet. Seule la côte adriatique sature de touristes l’été. Notre conseil, si vous venez à cette saison, serait alors de s’éloigner de la mer et de privilégier les villages et les montagnes dans le reste du pays, où se concentre à notre avis tout le charme de l’Albanie.

Les plus 👍

  • Un pays très simple à sillonner, sans embrouilles ni complexité
  • Des habitants gentils, spontanés et qui cherchent le contact
  • Un relief vallonné, offrant de superbes paysages dotés de villages pittoresques

Les moins 👎

  • Le climat torride en juillet-août, sauf en montagne
  • La côte très fréquentée l’été et de plus en plus bétonnée

 

 

 

 

Notre itinéraire de voyage en Albanie

Nous avons réalisé un circuit en forme de 8, avec une première boucle dans le sud puis une seconde au nord. Si vous disposez de temps, il s’agit probablement du type d’itinéraire que vous vous retrouverez à prévoir. Même si le pays n’est pas plus grand que la Bretagne, comptez au minimum 2 semaines ½ pour le reproduire.

 

Itinéraire de voyage, circuit en Albanie sur une carte

 

Avec moins de jours disponibles pour visiter l’Albanie, il vous faudra faire des choix, qui seront d’autant plus difficiles que chaque coin du pays possède ses propres attraits.

C’est là qu’il devient intéressant de détailler nos étapes ! Voici chacune d’elles en trois mots, assorties de liens vers leurs articles dédiés si vous souhaitez en apprendre plus. Le nombre de jours que nous indiquons correspond à notre façon de voyager, assez lente, n’hésitez donc pas à en faire sauter par-ci, par-là.

 

 

– La petite ville de Berat : 2 jours

Nous avons choisi pour première étape la ville de Berat, réputée la plus jolie d’Albanie et nous pouvions difficilement rêver mieux pour commencer notre voyage ! D’adorables vieux quartiers, des maisons de pierre typiques, une vieille forteresse et des vues panoramiques, que demander de plus ?

➤ Lire l’article sur Berat

 

– Le parc national de Llogara : 2 jours

En chemin vers le sud, nous avons fait halte à l’ombre des grands pins des montagnes de Llogara. Une rafraîchissante idée. Nous avons tout autant apprécié les panoramas de notre randonnée sur les sommets que l’ambiance tranquille de notre auberge dans la forêt.

➤ Lire l’article sur Llogara

 

– La Riviera albanaise : 2 jours

La Riviera est le surnom de la portion de côte albanaise qui se situe entre Dhërmi et Saranda. Refroidis par des échos négatifs, nous avons bien failli ne pas y tremper le moindre doigt de pied. Finalement, nous nous sommes arrêtés dans la petite ville d’Himarë et avons découvert… une région au littoral éblouissant et aux collines vertes plongeant dans le turquoise des vagues, ce qui explique son succès fulgurant. Amateurs de tranquillité, passez votre chemin en haute saison, lorsque les plages sont bondées et que la moindre crique craque. Pour les autres, nous avons une belle randonnée à vous conseiller.

➤ Lire l’article sur Himarë et la côte albanaise

 

– La vieille ville de Gjirokastër : 3 jours

Même si Gjirokastër est touristique, rien à voir avec la Riviera. On y respire à nouveau ! Voici un adorable village de pierres accroché sur le flanc d’une colline qui présente des similitudes avec Berat : des maisons traditionnelles, un château, des rues pavées, des fleurs omniprésentes, de bons restaurants… et une douce atmosphère !

➤ Lire l’article sur Gjirokastër

 

 

– Përmet et le pont de Bënjë : 2 jours

Nous nous sommes ensuite égarés du circuit touristique « classique » en nous enfonçant vers l’est pour atteindre la petite Përmet, beaucoup moins coquette que la précédente. Le genre d’étape dont l’attrait ne saute pas aux yeux, mais qui permet de ralentir, d’observer la vie locale et de se rapprocher des habitants, qui nous ont d’ailleurs réservé un accueil mémorable. À 15km de là se trouve tout de même le joli pont ottoman de Bënjë, ses sources chaudes et son canyon.

➤ Lire l’article sur Përmet

 

– La ville de Korçë : 4 jours

Korçë nous attirait : une ville moderne, appréciée des Albanais, vivante et fraîche en été, affublée de la brasserie la plus célèbre du pays. L’étape n’est pas désagréable, mais finalement le charme n’a pas agi autant qu’escompté.

➤ Lire l’article sur Korçë

 

– Pogradec et son lac : 2 jours

À l’inverse, nous n’étions pas bien sûrs de l’intérêt de visiter Pogradec et elle nous a regonflé le cœur ! Posée au bord d’un vaste lac, la petite ville au charme un peu désuet attire en été des touristes principalement locaux. L’ambiance est bon enfant et un parfum de fête foraine sans prétention flotte sur la rive chaque soir.

➤ Lire l’article sur Pogradec

 

– La capitale Tirana : 7 jours

Bouleversement radical en arrivant à Tirana. Voici une capitale moderne, qui grouille de lieux à visiter et d’endroits où sortir. Impossible de s’y ennuyer entre ses musées historiques passionnants, ses terrasses de restaurants ou cafés, ses concerts en plein air et les promenades sur la montagne la plus proche. D’autant qu’il s’agit probablement de l’une des seules capitales européennes que les habitants ne désertent pas l’été.

➤ Lire l’article sur Tirana

 

– Shkodër : 4 jours

Au nord de Tirana, Shkodër est généralement le point de départ pour une virée dans les Alpes albanaises. Mais pas seulement. Nous avons choisi de prendre le temps de découvrir la ville ainsi que ses environs : une marche jusqu’au château et surtout une apaisante balade à vélo au bord du lac de Shkodër, quasiment jusqu’à la frontière du Monténégro.

➤ Lire l’article sur Shkodër

 

 

 

– Les Alpes albanaises : 3 jours

Et voici le point d’orgue de notre voyage en Albanie : la haute montagne au nord du pays. Nous avons réalisé une superbe boucle sur trois jours qui commence par une traversée en bateau du lac de Koman et de ses paysages hypnotisants avant de poursuivre avec la célèbre randonnée d’une journée entre Valbona et Theth, deux petits villages reculés. Sérieusement, ce recoin d’Albanie compte parmi les plus belles montagnes d’Europe !

➤ Lire l’article sur Koman, Valbona et Theth

 

– Durrës : 2 jours

Après une petite ellipse de trois semaines à Ohrid en Macédoine du Nord, nous sommes repassés en Albanie et plus exactement dans la ville portuaire de Durrës. Au premier coup d’œil, elle n’est pas des plus séduisantes, avec ses tours alignées le long de la mer et son port commercial, mais nous retenons tout de même quelques ruines romaines, la fête foraine sur le quai et la mosquée entourée de palmiers sur la place centrale.

➤ Pas d’article pour Durrës, mais voici un aperçu en photos :

Papis albanais à Durres
Mosquée à Durres, Albanie
Balance de rue en Albanie
Fête foraine à Durres

 

 

 

La nourriture albanaise

Abordons maintenant le point le plus important en voyage… ou presque ! Nous avons trouvé la cuisine albanaise à la fois simple et délectable. Les produits frais prennent une grande importance, souvent grillés ou farcis, scintillant sous d’épais filets d’huile d’olive. Le tout agrémenté de fruits confits, de bière locale et surtout de raki, le nom de l’eau-de-vie que chaque habitant ou presque distille chez lui.

Pour ne rien gâcher, les prix au restaurant sont bas et il n’est pas rare de se régaler pour 5€ par personne.

Dessin : attention au raki en Albanie !

Pour les végétariens, aucun souci. Les restaurateurs n’étaient jamais étonnés que nous le soyons et les plats sans viande ni poisson sont souvent déjà signalés sur la carte. Certaines tables n’en proposent pas, dans ce cas nous nous rabattions sur un assortiment d’entrées et d’accompagnements.

Parmi nos préférés : le tarator (soupe de concombre froide), l’imam bayildi (« l’imam s’est évanoui », un plat à base d’aubergine fondante), les byreks (feuilletés fourrés de nombreuses façons différentes) et… les frites (toujours faites maison et systématiquement délicieuses) !

Aubergines farcies et bière : repas albanais

Noix confite et raki
Nourriture albanaise

 

 

 

Les transports en Albanie

Nous avons arpenté l’Albanie presque intégralement en transports publics, c’est-à-dire en bus ou minibus (appelés fourgon), et nous avons trouvé que c’était un jeu d’enfant, en plus d’être bon marché. Ils sont rarement réservables, il suffit de se rendre à la station de bus pour trouver une place sur le prochain départ.

Intérieur d'un bus en Albanie

L’intérieur d’un fourgon.

À Tirana, il existait jusque récemment plusieurs terminaux selon que vous vous rendiez vers le nord ou vers le sud, ce n’est plus le cas. Tous les bus et fourgons vers des destinations nationales partent désormais depuis le Regional Bus Terminal. Il est situé ici et bien desservi par les bus publics depuis le centre. Une fois sur place, utilisez le système GPS (Guidage Par Signes) : dirigez-vous vers le premier fourgon venu et indiquez au conducteur votre destination, il pointera une vague direction. Recommencez trois ou quatre fois jusqu’à atteindre le bon véhicule.

Entre les villes moins desservies, il n’y a parfois qu’un ou deux départs par jour. Nul besoin de stresser pour autant. Renseignez-vous la veille auprès des locaux pour obtenir des informations fraîches (lieu de passage et horaires). Même s’ils n’ont pas l’info, ils connaissent généralement le numéro du terminal de bus et l’appelleront pour vous.

Un hic à noter : certains minibus ne sont pas climatisés et se transforment en cocottes-minutes l’été, avec les fenêtres qui ne s’ouvrent pas. Si vous craignez de bouillir, privilégiez un départ très matinal.

 

La seule région où il est moins évident de voyager en bus est la Riviera albanaise. Déjà parce que les bus restent sur la route principale et ne font pas de détours pour s’approcher des plages et stations balnéaires, mais aussi parce qu’ils sont rapidement pleins en haute saison. Rassurez-vous, il existe des solutions alternatives et en numéro un l’autostop. Les Albanais comme les touristes de passage s’arrêtent facilement devant les pouces levés.

Les taxis du pays sont plutôt chers. Ne comptez pas trop sur ce moyen de transport, à part sur de courtes distances en ville.

Nous n’avons pas d’avis sur la location de voiture, si ce n’est que nous n’avons pas eu l’impression de rater quoi que ce soit en nous en passant.

Enfin, pour venir et repartir d’Albanie, nous avons volontairement évité l’avion et navigué en ferry, grâce aux liaisons avec l’Italie (aller depuis Bari, retour vers Ancône). Les prix sont très corrects (~39€ sans cabine privée, plus d’infos sur Directferries.comi) et la traversée de 11h passe vite. Si vous avez une voiture, elle peut vous accompagner sur le ferry elle aussi.

 

Les hébergements en Albanie

Nous avons principalement logé en chambres d’hôtes. Elles sont nombreuses en Albanie et soigneusement gérées, un vrai plaisir au jour le jour. L’accueil est aux petits oignons et un copieux petit déjeuner est systématiquement inclus. Pour repérer et réserver ces guesthouses, nous avons utilisé la plateforme Booking.

Toutefois, dans les villes balnéaires et la capitale, nous nous sommes aperçus que les meilleures options pouvaient être des appartements entiers. Nous en avons loué par exemple à Tirana et Pogradec.

Réservation ou pas réservation ? Pour notre part, inquiets par la haute fréquentation du mois de juillet, nous avons choisi nos logements quelques semaines à l’avance. Mais en réalité, comme le pays a globalement plus de chambres que de touristes, il reste du choix même à la dernière minute. Ceci à deux exceptions notables : la Riviera et les Alpes albanaises, prises d’assaut en haute saison. Vous préférerez peut-être sécuriser ces étapes-là.

Voici nos adresses préférées lors de notre circuit en Albanie :

  • à Gjirokastër : la Friend’s Guesthouse & Hostel pour l’accueil ultra attentionné et la vue depuis la terrasse (~30€ la chambre double avec petit déjeuner), plus d’infos et réservation icii.
  • à Theth : l’auberge familiale Molla Guest House en pleine nature, entourée de montagnes, simple et rustique, aux repas délicieux (~58€ la chambre double avec petit déjeuner), voir les détails et réserveri.
Traversée du lac Koman en Albanie

 

 

 

Les rencontres avec les Albanais

C’est confirmé, l’accueil des Albanais est à la hauteur de sa réputation ! Le pays est longtemps resté isolé de l’extérieur par une dictature stricte et n’a ouvert ses portes que récemment aux touristes. Cela explique certainement la curiosité des habitants à notre égard, qui cherchent le contact, renseignent, questionnent, blaguent, pointent du doigt les monuments… Une présence agréable tout au long de notre voyage.

Nous aimons bien le style des vieilles générations, habillées voire endimanchées toute la semaine. Celles-ci parlent généralement bien l’italien mais sèchent sur les autres langues. Les tranches d’âge jeunes parlent davantage l’anglais, y compris les adolescents et les enfants qui impressionnent par leur vocabulaire et leur accent. Il n’est pas rare que des adultes demandent à leur progéniture de jouer les interprètes.

En complément des langues de Shakespeare et de Dante, nous nous sommes forcés à apprendre quelques mots d’albanais et ils furent vivement appréciés. Plus encore que dans d’autres pays, les habitants semblaient touchés de nous entendre bredouiller leur langue.

Papis jouant aux échecs à Berat

Enfin, accueil albanais rime avec générosité : vous serez probablement invités à grignoter un en-cas sucré et à vider quelques shots de raki maison. Préparez vos gosiers !

 

 

 

La sécurité en Albanie

Rien à craindre à ce niveau, le pays est l’un des plus sûrs d’Europe, du plus petit village jusqu’à la capitale. En revanche, la conduite est un peu plus sportive qu’ailleurs sur le continent et vous aurez peut-être parfois envie de fermer les yeux. Conseil : évitez si c’est vous qui tenez le volant.

L’un des risques, si vous randonnez dans l’arrière-pays, pourrait être la présence de chiens. Ils ne sont pas sauvages, pire, ils sont chiens de berger. C’est-à-dire qu’ils peuvent devenir agressifs s’ils se mettent en tête que vous présentez une menace pour le troupeau et si leur maître n’est pas à proximité pour les calmer. Aucun danger dans les coins touristiques ni sur les randonnées les plus courues comme celle entre Valbona et Theth, ce sont vraiment les sentiers reculés qui peuvent présenter ce problème.

Enfin, parce que l’on n’est jamais à l’abri d’un pépin, il est intéressant de souscrire une assurance voyage. De notre côté, pour tous nos voyages hors Union Européenne nous utilisons ACS Assurancesi, qui est sérieuse tout en étant l’une des moins chères du marché.

 

Plage d'Himarë et parasols

 

La meilleure saison pour visiter l’Albanie

Vous l’aurez compris, la température du mois de juillet nous a malmenés et, à refaire, nous ne viendrions pas l’été. Elle a parfois frôlé les 40°C et comme le soleil se lève particulièrement tôt, cela peut devenir difficile dès 8h du matin. Pour trouver un peu de fraîcheur, n’hésitez pas à intégrer Llogara, Korçë, Pogradec ou les Alpes albanaises à votre circuit.

Les intersaisons doivent être bien plus agréables. Au passage, vous pourrez découvrir la Riviera albanaise sans la foule et ses plages alors libérées des parasols payants.

Lac de Pogradec en Albanie

Mais rassurez-vous, il n’y a pas que des inconvénients à visiter l’Albanie l’été. Plus qu’à tout autre moment de l’année, les Albanais sortent, profitent des innombrables terrasses, se promènent tard le soir une glace à la main, assistent à des concerts… Bref, ça sent les vacances !

 

 

Nos trucs et astuces pour voyager en Albanie

– Les Albanais hochent la tête à l’inverse de nous pour le oui ou le non. C’est… déstabilisant.

– N’écoutez pas les locaux si vous leur annoncez vos plans de rando et qu’ils s’écrient « Oh là là, c’est beaucoup trop pour être fait à pied ». Marcher par plaisir n’a pas l’air d’être dans les habitudes.

– Et puis révisez bien votre musique américaine des années 90, les Albanais n’écoutent que cela dans les bars et restaurants !

Pont de Shkodër et mosquée

 

Quelques anecdotes

– Les papis Albanais sont de grands fans de dominos, échecs ou backgammon, dont ils claquent les pièces le plus fort possible sur les terrasses ou les bancs des jardins publics. Vous les repérerez facilement, d’autres papis spectateurs s’attroupent autour des joueurs.

– En soirée, les rues principales des villes s’emplissent : c’est le xhiro, comme la passeggiata en Italie. Toutes les générations s’y retrouvent pour prendre l’air, défiler, saluer leurs connaissances, en famille ou entre amis.

– Au restaurant, vous assisterez toujours au même rituel de l’installation de la nappe en papier, que le serveur prendra soin d’accrocher avec de grosses pinces. Une information totalement inutile donc indispensable.

– Les villes albanaises sont ultra douées pour installer partout deux éléments : des bancs et des fleurs.

– Mention spéciale également, dans les chambres d’hôtes, aux paires de tongs mises à disposition dans la salle de bain. Vous les préférez rose fluo ou en forme de nounours ?

– Pratiquement tous les Albanais avec qui nous avons discuté avaient des enfants, frères, sœurs ou cousins partis faire leur vie à l’étranger, et notamment en France. Il y aurait d’ailleurs plus d’Albanais hors d’Albanie que dans le pays.

 

 

L’Albanie pour les nomades

Si vous souhaitez rester connectés, cela se fera sans problème. Nous avons trouvé le wifi bon partout sauf à Theth et Valbona, isolés dans la montagne. En complément, nous avons adopté une carte SIM de l’opérateur Vodafone (800 leks la carte puis 500 leks les 3Go).

Si vous comptez rester un moment dans une ville, nous vous recommandons sans hésiter Tirana, à la fois moderne, dynamique et très zen pour une capitale. Notre semaine sur place a filé à toute vitesse et nous nous serions bien vus rester un mois ou deux de plus.

Rue dans le quartier de Blloku à Tirana

 

Voyager en Albanie avec une agence locale ?

Nous avons beaucoup aimé voyager en indépendants en Albanie, ce qui nous a permis de belles rencontres ! Si jamais de votre côté vous êtes plutôt fans de voyages organisés, nous vous conseillons de jeter un œil à l’agence en ligne Evaneos. Elle travaille avec des agences locales francophones et vous aide à organiser votre voyage sur mesure. Vous pouvez indiquer vos envies de découvertes, mais aussi le niveau de prise en charge souhaité (logements, transports, guide, voyage en groupe ou pas… tout est possible). Voir leurs propositions pour l’Albanie (la demande de devis est gratuite)i.

 

Quel guide papier sur l’Albanie ?

Les guides sont rares. Ayant séjourné en Italie juste avant, nous avons dégoté la toute première édition du Lonely Planet Albanie, disponible en italien uniquement. Le Guide du Routard n’a pas écrit non plus sur le pays. Reste la collection Petit Futé… pas aussi futée qu’elle le prétend.

Mise à jour : Le Lonely Planet Albanie est désormais traduit en français (disponible ici sur Fnac.comi) !

 

Nos articles sur les pays voisins

Si vous prévoyez un tour d’Europe centrale, vous pouvez jeter un coup d’œil à nos articles sur la Macédoine du Nord, la Grèce, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, le Monténégro et la Serbie.

 

 

À propos de nous Nous sommes deux fugueurs lancés à travers le monde à vitesse d'escargot. En savoir plus
Vous souhaitez nous remercier pour les conseils du blog et nous encourager à continuer ? Voici diverses manières de le faire

Une question ? Une envie de discuter ? C'est ici !

  1. Ségo dit :

    Bonsoir ! Récap très alléchante même si les prochaines vacances loin de la maison ne seront pas pour tout de suite ! Bisous bisous

  2. ioulia dit :

    Est-ce vous avez beaucoup ressenti l’impact du passé de dictature de l’Albanie ?
    Sinon, votre article est très complet, il me fait voyager même si je n’ai pas projeté de me rendre en Albanie bientôt 🙂

    • mifuguemiraison dit :

      Oui et non pour la dictature. Les habitants ont vite mis à la trappe cette partie de l’histoire pour embrasser leur nouvelle liberté. On ressent surtout que le pays a conservé des traditions telles qu’il y avait à l’époque de nos grands-parents, chacun produit son alcool, son miel et ses fruits confits pour l’hiver par exemple. Les supermarchés sont peu nombreux, les marques internationales peu présentes… et ce n’est pas plus mal !

  3. alban dit :

    Bonjour
    Je me posais la question de prendre le ferry Ancone Durres. C’est ce que vous avez fait ? La nuit sur le pont est possible ? Comme pour la traversée Ancon Igoumenitsa

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Alban,
      Nous avons pris ce ferry en sens inverse sur notre chemin du retour. Par défaut, sans réservation de cabine, le billet donne accès aux sièges de la partie « pullman », plutôt bien rembourrés. Mais dans la pratique tout le monde improvise son coin pour la nuit un peu partout. Le café, par exemple, a des sièges sans accoudoirs. D’autres dorment sur la moquette, certains installent même des matelas gonflables sous un escalier… Bref oui, la nuit est possible partout ou vous le souhaitez dans le bateau 🙂

  4. ByebyeLoukoum dit :

    Comment est-ce possible, nous avions raté cet article ?! Et dire qu’il pourrait nous être très très utile prochainement 😉
    Merci !

  5. Laure dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire votre article sur L’Albanie
    Nous voudrions y aller fin septembre pendant au moins un mois, pourriez vous me dire comment vous y êtes allés, avec le Covid, en bus ,en train , en avion ?
    Pour l’instant, nous ne savons pas trop comment nous y rendre (difficile avec le Covid) , en sachant nous ne voulons pas y aller avec notre propre voiture et nous avons 3 enfants. Merci pour votre retour. Laure et Ludo

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Laure,
      Désolés, nous ne savons pas du tout te répondre. Nous y étions l’année dernière, donc avant le Covid, et nous avions fait l’aller-retour en bateau depuis l’Italie. Il faudrait essayer de rejoindre un groupe Facebook de franco-albanais ou quelque chose de ce style pour poser la question.
      On vous souhaite dans tous les cas d’y parvenir !

      • Laure dit :

        Bonjour,
        Merci d’avoir pris le temps de nous répondre. Je pense qu’on va laisser tomber, on va peut être revenir en Suède, on connaît bien. La difficulté pour aller en Albanie, c »est de s’y rendre, car en bus, on s’est renseigné, je ne me vois pas prendre le bus pendant plusieurs jours avec mes filles avec le masque et idem pour l’avion,on a peur de se réserver des billets et avec le covid, de se faire refouler, bref compliqué l’histoire. Merci quand même. Laure

  6. Virgo dit :

    Juste pour vous signaler un petit noeud dans les liens. J’ai atterri sur cet article sur l’Albanie en cliquant sur Visiter les Canaries dans la catégorie Espagne… 😉

  7. KATY dit :

    J’ai visité l’Albanie du SUD fin septembre 2018…aucun touristes, un pays comme je les aime.
    J’ai adoré votre blog sur l’Albanie, il est super bien fait et j’ai eu temps de plaisir à relire ce que j’avais vécu en découvrant ce pays.
    Merci merci pour tout votre travail, j’adore !!!!
    J’ai vraiment revécu de superbes moments grâce à vous !!!
    Katy

  8. KATY dit :

    Hello hello,
    J’ai vraiment hâte de retourner dans ce merveilleux pays !!!
    Fin septembre….c’était génial, AUCUN touristes, une très belle température, en short du matin au soir !!!!
    Gjipe une vraie merveille, 4 transats occupés et….nous !!!
    Des hôtels ou des chambres d’hôtes qui nous attendaient, nous pouvions choisir nos chambres…
    J’ai ADORE l’hospitalité des Albanais et comme j’ai aimé vous lire et vous relire !!!

    Katy

  9. Antoine dit :

    Bonjour. Super article, merci. Nous partons en août pour 1 mois en Albanie avec notre fille de 3 ans. Nous avons l’habitude de voyager en train ou bus dans les pays visités (Bulgarie en 2020) ce qui se fait généralement très bien. J’ai lu ça et là qu’il en était un peu différent ici,pas nécessairement simple de trouver les bus toussa, vous semblez dire que nenni. :). Qu’en pensez-vous avec un enfant de 3 ans ? Compliqué ou pas ? (on hésite encore avec la location d’une voiture). Merci encore d’avoir pris le temps de rédiger ce bel article. Lucie, Antoine & Suzanne

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour les baroudeurs !
      En fait, il n’est pas simple de trouver des informations à distance. Peu d’infos sont disponibles sur Internet, les horaires changent souvent, les stations elles-mêmes ne sont pas vraiment stables. Sauf qu’une fois sur place tout s’avère facile. Demandez à votre auberge ou à des habitants, ils savent que le bus vers XXX part à Xh30 devant la banque. Et nous ne sommes pas inquiets pour votre fille, les Albanais ne sont pas du genre à laisser des visiteurs galérer sur le trottoir, ils seront aux petits soins dans le bus. Donc globalement, n’hésitez pas.
      Bon voyage !

  10. Kéziah dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article que j’ai parcouru dans les grandes lignes pour le moment. Je souhaite partir en Albanie et Montenegero en septembre-octobre. Est-ce dangereux d’y aller seule en tant que femme ? Je n’ai pas de dates fixes, combien de temps est nécessaire pour visiter à son aise tout le pays ? Est-ce possible de tout faire en bus/à pieds ? Merci d’avance

    Kéziah

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Kéziah,
      On n’a pas d’expérience de voyage seule en tant que femme en Albanie mais d’après notre ressenti sur place, aucun problème. Le pays est très sûr et le harcèlement de rue sûrement moins courant qu’en France. Pour visiter tout le pays, il faudrait sûrement plusieurs mois ! Pour avoir un bon aperçu, trois semaines, c’est déjà pas mal, plus si tu peux. Et oui c’est très facile de parcourir l’Albanie sans voiture, on a un chapitre dédié à ce sujet un peu plus haut 🙂
      Bon voyage !

  11. pauline dit :

    bonjour

    je compte voyager en solo avec mon sac à dos en albanie en juin-juillet 2022. Je m’inquiète pour les transports. A ce que j’ai cru comprendre dans votre article, il y a des bus entre toutes les villes? Pour aller de Tirana à Bérat? De Bérat à Himarë? ect… Je n’ai vraiment pas envie de prendre une voiture de location

    merci

    pauline

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Pauline,
      Oui, il y a des bus qui quadrillent tout le pays, c’est compliqué de trouver des infos en ligne mais très simple une fois sur place. Pas de problème pour les trajets que tu cites, il y a plusieurs bus par jour. On te conseille de demander confirmation des horaires la veille auprès de ton hébergement ou même à n’importe qui dans la rue.
      Bon voyage !

  12. Valérie dit :

    Bonjour, merci pour votre récit de voyage qui nous a bien servi pour organiser la semaine que nous venons de passer en Albanie avec mon compagnon. Nous avons beaucoup aimé ce pays et je vous confirme que le mois de mai y est idéal. Il n’y avait pas beaucoup de touristes et le climat était parfait. Nous avons pu profiter des villages et des plages presque seuls, avec les Albanais, bien sur, qui sont très accueillants. Une excellente découverte !

  13. Camille dit :

    Cela fait plaisir de lire cela… Je vais en Albanie, souvent et malheureusement les retours sur Youtube ne sont pas positifs! L’Albanie est un pays sublime qui se developpe de plus en plus. Le Sud est particulièrement magnifique. Merci beaucoup pour ces informations.
    Camille

    • mifuguemiraison dit :

      Ah tiens, on reçoit pourtant beaucoup de retours positifs sur le pays ! Ça dépend peut-être de ce à quoi les voyageurs s’attendent en partant là-bas, mais on trouve qu’il est facile d’y faire un super voyage aux expériences variées, avec un bon accueil constant !

  14. Françoise dit :

    Bonjour Très intéressant votre reportage.
    A bientôt 84 ans je vis près du Touquet
    mon correspondant Polonais 62 ans vis à Cracovie
    Nous avons l(habitude de voyager ensemble
    et là il pense ALBANIE 8 jours
    j’ai peur de ne pas avoir assez de visite de monuments, de musées…
    je ne suis pas une grande marcheuse !
    Qu’en pensez-vous ?
    A bientôt que n’ai-je encore 20 ans ?

  15. HENRI dit :

    Bonjour,
    Pensez-vous que l’on puisse faire le trajet Pogradec/Gjirokastër en une journée?
    J’en doute en lisant et relisant vos récits, car il va y avoir plusieurs changements et les correspondances risquent de ne pas être optimales.
    Notre périple prévu est le suivant: Shkodër(via Bar),Prizren, Skopje, Bitola, Ohrid, Pogradec, Gjirokastër, Berat, Tirana.
    Merci de votre aide

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Henri,
      Cela semble compliqué, en effet, car le sud de l’Albanie n’a pas beaucoup de routes, les trajets sont longs et les bus ont tendance à ne circuler que le matin. Peut-être qu’il existe une solution que nous ne connaissons pas, mais il va certainement falloir ajouter une étape.
      D’avance bon voyage !

  16. Leone dit :

    Bonjour vous avez fait l Albanie en camping car ? j aimerai bien le faire merci pour votre réponse

  17. Laura dit :

    Bonjour, je souhaite me rendre en Albanie cet été mais j’ai lu qu’il était difficile d’avoir une connexion internet là bas. Avez vous rencontrer ce problème ? Quelle méthode est la mieux a ce sujet ? J’ai lu qu’il était possible d’avoir une carte sim la bas mais sans trop de détail.. merci

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Laura,
      On a acheté une carte SIM Vodafone à notre arrivée en Albanie. Il y a des boutiques un peu partout et ce n’est pas très cher. On peut choisir d’avoir uniquement internet ou internet + téléphone. On a capté la 3G/4G dans une grande partie du pays, et les connexions wifi des logements ne sont pas mal non plus.

      • Genevieve dit :

        Bonjour ,
        Nous partons mercredi prochain en Albanie pour 5 semaines et nous aimerions savoir pour qu’elle durée la carte sim est valable et nous nous demandons s’il est plus interessant de faire du change a l’aeroport ou en ville

        • mifuguemiraison dit :

          Bonjour Geneviève,
          Nous ne nous souvenons pas pour la carte SIM, il devait y avoir plusieurs durées dont un mois. Et nous ne saurons pas répondre pour le change car nous sommes arrivés et repartis d’Albanie en bateau, sans passer par l’aéroport. Mais nous retirons généralement de l’argent aux distributeurs quand nous voyageons, cela nous paraît plus simple que de trimballer de liasses d’euros à changer. Bon voyage !

  18. Thelma dit :

    Bonjour,
    je planifie mon voyage en albanie avec un ami pour début avril. Nous souhaitons profiter des alpes albanaise évidemment ! Selon notre programmation nous y partirons le 10 de Tirana pour faire le retour le 12. Pensez vous que c’est possible en si peu de temps? Et nous ne comptons pas louer de voiture, est -il possible d’aller à Theth ou valbone en transport en commun ? Pour pas cher ?
    Merci d’avance et merci pour ce parfait retour sur votre voyage qui est plus qu’utile !

    • mifuguemiraison dit :

      Salut Thelma,
      Oui, ça devrait être jouable. L’agence de ferry propose un départ depuis Tirana à 5h du matin (dur !). Par contre nous ne savons pas à quelle heure est le dernier bus entre Shköder et Tirana en fin d’aprem. Dans l’autre sens c’était à 17h, donc si c’est pareil ça passe. Sinon il faut trouver quelqu’un pour vous ramener à Shköder depuis Theth le matin.
      L’inconnue reste : est-ce que le sentier ne sera pas encore enneigé début avril et est-ce que les hôtels seront ouverts ?

  19. Clara dit :

    Bonjour, je suis en train de planifier mon voyage en Albanie avec une amie et je voulais savoir si vous aviez des informations sur les transports pour se rendre au canyon d’Osum. Pensez-vous qu’il serait possible d’en trouver de Berat ? Merci pour votre réponse

    • mifuguemiraison dit :

      Salut Clara,
      On n’a pas vraiment d’infos, on n’a pas essayé d’aller voir ce canyon. En regardant sur Internet, on voit pas mal d’excursions organisées depuis Berat qui y emmènent (comme ici). Pour les transports en commun en revanche, aucune idée, il faudrait demander sur place.

  20. Hafidha dit :

    Bonjour,

    J’ai adoré votre récit, bien fait.
    Nous comptons partir début juin jusqu’à mi-juillet en Albanie, nous partons de Belgique en camping-car avec notre chien malinois
    J espère ça ne posera pas de problème avec le chien

    Les routes sont-elles étroites pour un camping car?
    Bien à vous

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Hafidha,
      On ne sait pas te répondre pour le chien. Nous avons tendance à penser que l’Albanie n’est pas un pays qui s’embarrasse avec des lois contraignantes et qu’elle accueille facilement tous les visiteurs, mais vérifiez quand même auprès d’autres sources.
      Sinon, on vient de retraverser le pays en bus il y a deux jours et on peut te confirmer que les routes sont bien larges dans le pays. Sauf dans les ruelles des centres-villes, mais en vous garant avant tout devrait bien se passer !
      Bonne route !

  21. jackie dit :

    Je viens de lire votre périple en Albanie et cela nous intéresse d aller visiter ce pays encore un peu vierge.
    Vous ne faites pas allusion au budget .
    Combien faut il prévoir pour 10 à 15 jours?
    je vous remercie par avance

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Jackie,
      Tu trouveras quelques infos sur le budget dans chacun des paragraphes (logement, nourriture, transports…). En gros, c’est une destination peu chère, hormis la côte en été. Il est facile de se loger pour moins de 30-40€ à deux, de se nourrir pour moins de 5€ le plat, et de se déplacer pour quelques euros le trajet en bus. Et les sites intéressants sont presque tous gratuits !

  22. Siana dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce blog et toutes ces informations plus qu’utiles ! Nous prévoyons de partir 17j en aout avec enfants (5 et 10 ans). Nous avons prévu une boucle plutôt au Sud avec quelques jours farniente au bord de plage.
    Nous avons choisi de visiter Tirana en deux fois, 2 jours à notre arrivée et 2 j à la fin de notre séjour avant de reprendre l’avion. Que conseillez-vous de faire en premier ?
    Après Tirana, direction Udenisht (proche Pogradec) pour 3 nuits, 3 nuits à Gjirokaster, 6 nuits à Dhermi, 1 nuit à Berat et retour à Tirana.
    Nous espérons que tout ça pourra se faire sans problème avec des enfants. 🙂
    Si vous avez des conseils pour des petits restos sympas (en dehors de ceux déjà mentionnés dans les fiches) nous sommes preneurs !
    Nous vous raconterons notre périple….

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Siana,
      Votre programme nous semble parfait pour profiter de la plage et des jolis villages. Aucune idée pour Tirana, faites peut-être en fonction de la météo, avec la visite des musées au frais si les premiers jours sont très chauds.
      Pas d’autres conseils de restos que ceux déjà mentionnés ! Si jamais vous avez un petit creux, on vous conseille les frites, elles sont cuisinées maison où que vous alliez.

  23. Alain dit :

    C’est vrai que l’Albanie est un voyage très agréable. Les albanais sont vraiment accueillants et serviables!
    La vie n’est pas trop chère, mais les prix augmentent à toute allure.
    Petite précision pour les retraits d’argent, Credins Bank, ce n’est plus sans commission!
    10000lek, 600lek de com’

  24. Florence dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce joli récit. Nous sommes actuellement en roadtrip avec notre fourgon en Albanie. Je cherchais des informations
    Mais vous ne parlez pas du tout des chients errants et de la gestion des déchets (qui est inexistante).
    Nous avons fait l’Italie du Sud donc nous avions vu cela aussi mais nous ne pouvons pas supporter cela plus longtemps que nécessaire. La nature y est tellement belle et oui la population à l’air très accueillante mais ça nous fait mal au cœur !! Vivement qu’ils s’aperçoivent de cela !
    On va s’inspirer pour le sud
    Bons voyages

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Florence,
      Dommage pour les déchets ! Nous, en visitant principalement les villes et villages on ne s’en est pas tellement rendus compte, mais on a déjà eu cet écho de la part d’autres voyageurs en van. Nous n’avons pas remarqué les chiens errants non plus ! On espère que vous arrivez à profiter de votre voyage malgré tout.

    • Valentine dit :

      Bonjour, je viens de voir votre message. Nous prévoyons de partir cet été en Albanie en cellule. Avez vous pu facilement trouver des laveries automatiques pour le linge et le bivouac sauvage est il plutôt facile à réaliser ?
      Merci à vous!

  25. Florence dit :

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations ! C’est incroyable tout ce que vous avez mis, énorme travail bravo !
    Nous sommes actuellement en roadtrip en Albanie et cela m’intéresserait de savoir comment vous avez fait pour faire la carte avec la route et les photos. Quel logiciel avez-vous utilisé ?
    Merci beaucoup

  26. Marie dit :

    Bonjour, nous partons en Albanie du Nord en famille cet été et nous avons prévu de louer une voiture…..mais en parcourant les blogs, ça semble compliqué de se rendre nous mêmes sans 4*4 de Shkoder à Koman, idem pour le trajet Shkoder vers Theth ? Pouvez-vous m’éclairer ?
    De plus peut on acheter directement à Koman des tickets de bateau pour se rendre sur le lac et sur la rivière shala?
    Merci d’avance

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Marie,
      Nous ne savons pas vraiment te répondre, puisque nous n’avons pas conduit nous-mêmes. Le van de Shkodër à Koman roulait assez rapidement, donc ça devrait passer avec une voiture classique. Quant au trajet Theth – Shköder, un 4×4 était nécessaire lors de notre passage, mais il était prévu que la route se refasse une beauté, donc il est probable que ce soit bon maintenant.
      À propos des billets de ferry, il semble possible de venir sans réservation, mais pour les piétons uniquement. Cependant, il est peut-être plus prudent de réserver en haute saison.
      Bon voyage à vous !

  27. Sandrine dit :

    Bonjour
    nous partons un peu plus de 3 semaines en Albanie en juin. Votre blog m’a été très utile pour préparer nos différentes étapes et j’aime beaucoup votre façon d’écrire. Ohrid m’a bien fait rire 😊
    Je suis très étonnées des prix des locations sur Aibnb qui ne correspondent pas au niveau de vie du pays (on est souvent à 100 € ou plus la nuit). Et je passerai par votre lien sur booking pour nos prochaines réservations!
    Merci

    • mifuguemiraison dit :

      Coucou Sandrine,
      Merci pour les compliments, on s’était nous-mêmes bien amusés à écrire l’article d’Ohrid !
      En effet, l’époque où il était facile de trouver des bons plans sur Airbnb est loin. On n’utilise presque plus le site, à part dans les grandes villes.
      Merci pour les liens Booking, on vous souhaite d’avance un excellent voyage !

  28. Virginie dit :

    Bonjour,

    Merci pour la qualité de votre travail et la richesse des informations partagées. Je pars seule avec mes trois adolescents au mois de juillet. Je souhaite leur faire découvrir le pays mais aussi les joies d’un balnéaires. Quelles sont les villes que vous me recommandez. J’hésite également à louer une voiture pour me rendre sur la cote car vous semblez dire qu’il est difficile de circuler en bus dans cette zone ? merci

    • mifuguemiraison dit :

      Bonsoir Virginie,
      Nous ne sommes pas experts de la côte albanaise, nous avons juste testé Himarë et pensons que ça pourrait vous plaire.
      Effectivement les bus arrivent souvent déjà pleins l’été dans cette zone. Ailleurs dans le pays, nous montions toujours dans le bus à des terminus, ça aide à trouver une place. Mais vous pouvez toujours vous rabattre sur un taxi.

  29. Jean loup dit :

    Bonjour j’aimerais savoir si la circulation est bonne en juillet. Je compte louer une voiture mais j’ai peur d être pas mal embêté par les embouteillages.
    Merci et super votre article

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Jean-Loup,
      On n’est pas les mieux placés pour répondre car on a fait tout notre voyage sans voiture. On ne se souvient pas avoir eu le bus ralenti par la circulation en tout cas. Mais il est possible que ça ait un peu changé au sud de l’Albanie, qui explose comme destination touristique d’été depuis quelques années.

  30. Khalid dit :

    Bonjour et bravo pour votre blog, mieux documenté que les célèbres guides commercialisés 😁.
    Nous repartons 1 semaine pour l’Albanie après plus de 20 ans et souhaitons savoir s’il est vraiment possible de prendre les transports collectifs pour visiter la partie sud et au départ de Tirana sans trop de difficultés et sans trop perdre de temps.
    Merci par avance

  31. Christelle dit :

    Chers vous deux, merci beaucoup pour votre site qui m’a été d’une grande utilité. Nous partons mi-juillet pour l’Albanie (2 adultes et un ado) en passant par Corfou pour 20 jours. La randonnée faite sur 3 jours depuis Shkodër me fait vraiment de l’œil 🙂 pourriez-vous me dire quel est le niveau de difficulté ? Merci beaucoup

Répondre à mifuguemiraison Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les messages sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.