Mi-fugue, mi-raison

Sri Lanka : avis et itinéraire

Publié dans la catégorie Sri Lanka, le 10 juin 2017

En février 2017, nous débarquons au Sri Lanka pour cinq semaines de voyage à travers l’île.

Notre avis sur le Sri Lanka

Ce pays qui mêle paysages superbes et scènes de vie joyeuses nous a totalement conquis. Nous avons bien pris le temps de l’explorer, mais même sur un séjour de deux semaines il est possible de passer de la plage à la ville, de la ville à la montagne, et de la montagne à la jungle, tant le Sri Lanka est varié et les distances sont courtes.

Les plus 👍

  • La diversité et la beauté des paysages
  • Le charme des voyages en train et en bus
  • Les sourires et l’accueil des Sri-Lankais

Les moins 👎

  • La chaleur parfois torride
  • La ville de Colombo qui ne mérite pas qu’on s’y attarde

 

Medilla beach, Tangalle, Sri Lanka

 

Notre itinéraire au Sri Lanka

– Negombo/Colombo : 1 jour

Galle : 2 jours

Une belle ville coloniale fortifiée où il fait bon flâner !

Tangalle : 3 jours

Parmi les différentes plages tropicales de la côte sud, nous avons choisi Tangalle, plus authentique que Mirissa par exemple. Un endroit idéal pour se relaxer sous les cocotiers.

Udawalawe : 1 jour

Une belle réserve naturelle pour observer les éléphants sauvages. Ils vivent tranquillement leur vie au milieu des singes, buffles et crocodiles.

La région d’Ella : 4 jours

Nous nous sommes installés quelques jours dans la montagne, à 1h d’Ella. L’occasion de randonner dans des paysages impressionnants, de déguster l’un des meilleurs thés au monde et d’apprécier la fraîcheur ambiante.

Le train entre Ella et Kandy : 1/2 jour

Un trajet splendide au milieu des plantations de thé, à ne surtout pas rater !

Kandy : 6 jours

Cette ville n’a pas un charme fou mais il est facile d’y passer un bon moment, en se promenant autour du lac, en approchant la fameuse dent de Bouddha et en visitant le superbe jardin botanique.

Jaffna : 6 jours

Direction le nord, cette région tamoule sinistrée par la guerre civile. Nous avons troqué le bouddhisme pour l’hindouisme, les rice & currys pour les uttapams et les singes pour les vaches sacrées. Bref, nous avons fait un petit tour en Inde, ou presque.

Anuradhapura, Polonnaruwa, Dambulla et Sigiriya : 6 jours

Quelques jours dans le « triangle culturel » à la découverte de capitales oubliées, de temples millénaires et de statues de Bouddha par centaines…

– Negombo : 4 jours

Dernière étape détente dans cette ville balnéaire qui ne présente malheureusement pas grand intérêt. Vous pouvez passer votre chemin.

 

 

 

Les transports

Nous avons croisé beaucoup de voyageurs qui parcouraient le pays en voiture avec chauffeur. Honnêtement, n’hésitez pas une seconde et empruntez les transports en commun, c’est le pays idéal pour cela : non seulement ils ne coûtent rien et sont très efficaces, mais c’est tout un pan du voyage qu’il serait dommage de rater ! Rien de mieux pour échanger avec les locaux ou rêvasser en profitant du paysage…

Les bus sont magiques : ils passent partout et tout le temps, pour un tarif pratiquement imbattable dans le monde (environ 0,20€/heure). Si les sièges ne sont pas des plus confortables, l’air circule bien, la musique est joyeuse et le trajet ne paraît pas bien long. En plus de cela, les Sri-Lankais sont adorables et se poussent, voire se lèvent volontiers pour vous laisser vous asseoir ! Ils en font un principe, surtout si vous êtes accompagnés d’enfants (c’était notre cas les deux premières semaines du voyage). Les informations sont difficiles à obtenir à distance mais vous verrez que tout se passe comme sur des roulettes sur place.

Les trains ont leur charme également et ne coûtent que 0,50€/heure en 2nde classe, un peu plus en 1ère classe. Les trajets courts s’achètent à la dernière minute. Pour les longs (Ella-Kandy ou Colombo-Jaffna), réservez dès que possible dans n’importe quelle gare du pays car les places peuvent partir vite.

Train d'Ella à Kandy, Sri Lanka

Enfin, vous adorerez les balades en tuk-tuks pour vos petits déplacements. Ils sont partout ! Évitez simplement ceux qui attendent devant les gares et terminaux de bus. Marchez cinquante mètres et vous obtiendrez un tarif bien plus attractif.

 

La nourriture sri lankaise

Alors nous n’allons pas vous mentir, c’est assez répétitif. Vous mangerez un peu tout le temps le fameux rice & currys, un riz blanc accompagné de divers légumes ou viandes en sauces.

Dessin : Rice & Curry sri lankais

Mais qu’est-ce qu’ils sont bons ! Même dans le moindre boui-boui les Sri-Lankais s’appliquent et cuisinent des tas de petits accompagnements tous meilleurs les uns que les autres. Et si vous saturez des rice & currys, filez au nord du pays et goûtez la nourriture tamoule et notamment les délicieuses dosas ! Manger végétarien ne présente aucune difficulté.

Nous avons également adoré les différents types de crêpes servies au petit-déjeuner.

Petit-déjeuner sri lankais

À noter : le budget nourriture n’est pas si faible pour le pays. Les prix nous ont paru un peux élevés par rapport aux logements et transports. En revanche, les portions sont vraiment copieuses !

 

Les hébergements au Sri Lanka

Nous élisons officiellement les logements du Sri Lanka n°1 de notre classement du meilleur rapport qualité/prix mondial ! Ce sont rarement des hôtels, mais plutôt des chambres d’hôtes gérées par des familles aux petits soins. Les établissements sont donc simples mais très bien tenus, l’accueil est excellent et le petit-déjeuner est souvent compris. Vous serez la plupart du temps très bien logés pour moins de 20€ la nuit.

Galle (Unuwatuna) : Moon Light Rest (~13€)i. Une maison d’hôtes à l’accueil charmant. Les petits-déjeuners servis dans le jardin nous ont ravis. Elle est située à Unuwatuna, à côté de Galle (reliée par un bus fréquent).

Tangalle (Unakuruwa) : MoonTuk Tuk Bay Surf Beach (~17€)i. Trois petites chambres situées face à la mer. Cette localisation compense largement le confort sommaire. L’équipe est jeune et sympa.

Udawalawe Pearl White Villa (~16€)i. Notre guesthouse préférée dans le pays ! La famille sri lankaise est très accueillante, les chambres sont impeccablement propres et nous y avons savouré la meilleure nourriture de notre séjour !

Environs d’Ella Morning Mist (~70€ pour 6). Une grande maison d’hôtes en pleine montagne. Le lieu est isolé et un peu loin de la ville d’Ella, mais les possibilités de promenades et randonnées sont excellentes.

Kandy Shine Residence (~17€)i. Cette famille sri lankaise sympathique loue des chambres toutes neuves, cuisine un excellent petit déjeuner et fournit de bons conseils sur la ville.

Jaffna Senthil Complex (~27€)i. Sachez que la région de Jaffna est un peu plus chère car le tourisme redémarre tout doucement. Notre logement était toutefois d’un bon rapport qualité/prix avec une équipe serviable, un wifi efficace et de la climatisation (fortement recommandée dans cette région). Si vous pouvez vous le permettre, évitez juste la chambre la moins chère, un peu triste, et choisissez la « deluxe ».

Anuradhapura Diamond Lake (~20€)i. De belles chambres neuves et luxueuses, pour un tarif très abordable. Un vrai bon plan.

– Polonnaruwa Ruins Villa (~12€)i. Quelques chambres entourées d’un beau jardin. Le propriétaire est très sympathique et disponible. Localisation idéale tout près de la zone archéologique et possibilité de louer des vélos.

– Sigiriya Jaan Guest (~15€)i. Chambres simples mais bien équipées, avec une terrasse, à un prix ultra-compétitif (petit déjeuner compris !). Le patron est un ancien cuisinier et ses dîners valent aussi le détour.

– Negombo Mama’s Boutique Hotel (~28€)i. Chambres très confortables (lit ultra moelleux) et joliment décorées, proches du cœur du village.

 

Les rencontres

Nous avons beaucoup aimé les Sri-Lankais. Ils sont assez discrets mais extrêmement bienveillants, souriants et facile d’accès. Un vrai plaisir à côtoyer ! Dans les chambres d’hôtes comme dans les restaurants, vous verrez qu’ils sont aux petits soins et s’appliquent dans tout ce qu’ils font : hors de question de vous laisser repartir déçus.

Si vous poussez votre voyage vers le nord, dans la région tamoule, récemment rouverte au tourisme, vous croiserez des habitants archi-curieux, surpris de vous voir et qui vous salueront joyeusement.

Dessin vélos qui se foncent dedans en nous disant bonjour

 

La sécurité

À notre connaissance, le pays n’est vraiment pas dangereux. Le taux de criminalité est très bas et tout le monde prend bien soin des touristes. Quant à la guerre civile, elle appartient désormais au passé. Depuis peu, il est à nouveau possible de se rendre au nord du pays, dans la région de Jaffna, sans crainte ni autorisation spéciale.

 

La meilleure saison

En février-mars, nous avons eu un temps idéal : très peu de pluie, une chaleur supportable au sud et au centre du pays. Au nord, en revanche, il faisait vraiment très (trop) chaud, pas loin de 40°. Globalement, la meilleure saison pour visiter le sud, l’ouest et le nord du Sri Lanka est de janvier à mars. Ensuite, les températures grimpent et la mousson arrive. Si jamais vous souhaitez visiter l’est du pays, au contraire, il faut privilégier les mois de juillet et août.

 

Nos trucs et astuces

Les restaurants habitués aux touristes savent généralement bien réduire la dose de piment. En revanche, demandez si c’est « spicy » avant d’entamer un plat dans un resto pour locaux !

Si vous voulez encore plus de sourires, voyagez avec des enfants ! Inconvénient : ça prend un peu de place dans la valise.

 

Quelques anecdotes

Il ne faut pas être pressé au restaurant. Une heure d’attente, c’est la norme… mais qu’est-ce qu’on se régale !

Dans le nord du Sri Lanka, à Jaffna, comme en Inde, il est tout à fait normal de roter bruyamment à table.

Dans certaines régions, il y a encore régulièrement des coupures d’électricité, parfois pendant une journée entière, surtout le dimanche.

Les Sri-Lankais soignent beaucoup leur allure : une coiffure au millimètre, des habits simples mais impeccables, avec un goût prononcé pour les belles chemises blanches. Surprenant dans un pays où la poussière vole aussi facilement !

 

Pour les nomades

Le Sri Lanka n’abrite pas de ville suffisamment intéressante pour y vivre un petit moment en tant que nomades. En revanche, nous avons trouvé bien agréable de travailler tout en voyageant à travers le pays : les logements sont d’un excellent rapport qualité/prix et disposent généralement d’une connexion Internet rapide et la 3G/4G couvre l’ensemble du territoire.

 

Randonnée Ella's Rock, Sri Lanka
Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

7 réponses à “Sri Lanka : avis et itinéraire”

  1. pietra dit :

    rebonjour
    ne tenez pas compte du precedent message je n’avais pas lu completement le detai du train
    je vois que vous etes restes5 semaines avez vous fait la prolongation du visa a votre arrivee a colombo ou est ce que on peut le faire de la france
    merci de votre reponse

    • mifuguemiraison dit :

      Bonsoir Pietra ! Nous avons fait prolonger notre visa vers le milieu de notre séjour, en repassant à Colombo. Ce n’était pas vraiment une bonne idée, avec du recul nous aurions mieux fait de rester une semaine de moins plutôt que de perdre du temps à retourner à Colombo.
      Cependant il nous semble que vous pouvez les prolonger dès que vous arrivez dans le pays.
      Vous allez adorer le Sri Lanka ! Vous comptez y rester combien de temps ?

      • pietra dit :

        merci de votre réponse 5 ou 6 semaines sinon 4 semaine et extension sur les maldives mais vu le prix!!! on va voir
        nous aimons toujours terminer par 1 semaine de plage et vu que ce sera au mois de fevrier j’ai peur d’etre decu par les plages apres la thailande la birmanie le mexique le vietnan et le costa rica

  2. Steph dit :

    J’ai failli partir 3 semaines au Sri Lanka il y a deux ans, mais j’ai dû annuler le voyage, c’est dommage. J’espère m’y rendre quand même un jour. J’aimerais bien manger les plats typiques et faire quelques trajets en tuk tuk.

    • mifuguemiraison dit :

      C’est pas de chance… C’est un des pays qu’on a le plus aimé découvrir alors on croise les doigts pour que la prochaine occasion se concrétise !

  3. Cyril dit :

    Bonjour,
    On envisage de partir au Sri Lanka d’ici 1mois pour 2 semaines, c’est une organisation de dernière minute. Pensez vous qu’on puisse y partir avec un programme (itinéraire) mais sans réserver de logement. Est ce facile de se loger sur place (début juillet) sachant qu’on est trois (2 adultes et un petit de 7 ans)
    Merci d’avance

    • mifuguemiraison dit :

      Salut Cyril,

      Difficile de te répondre car nous ne connaissons pas trop la fréquentation du pays en juillet. Il nous semble d’après le nombre de visites sur le blog que la haute saison (vers janvier-mars) est terminée. Et comme l’offre de petites guesthouses est assez vaste, ça devrait passer. Par contre, dans certains coins il n’est pas simple de faire du porte à porte d’auberge en auberge, car elles sont éloignées les uns des autres.

      Au pire, vérifiez quelques jours avant sur Booking qu’il reste bien des chambres disponibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.