Mi-fugue, mi-raison

Randonnées en Géorgie : sept itinéraires testés et approuvés

Publié dans la catégorie Géorgie, le 13 novembre 2018

La randonnée et la montagne, voici deux des principales raisons qui nous ont donné envie de visiter la Géorgie. Très clairement, ce petit pays a été à la hauteur de nos espérances ! D’abord, les montagnes du Caucase sont de toute beauté. Ensuite, la nature est dans l’ensemble bien préservée, avec notamment l’un des plus grands parcs nationaux d’Europe. Enfin, les sentiers sont plutôt bien balisés et ne nécessitent pas de guide. Bref, le bonheur pour randonner !

Dessin : nos meilleures randonnées en Géorgie

Voici donc sept itinéraires de randonnées en Géorgie que nous avons testés et validés !

Vous trouverez une carte (véritable cette fois) de la Géorgie en fin d’article.


 

 

Randonnées en Svanétie

La région de Svanétie est notre coup de cœur dans le pays. La chaîne de montagne du Grand Caucase qui sépare la Géorgie de la Russie est fascinante, avec ses pics abrupts, ses alpages bien verts et ses neiges éternelles. Certains sommets dépassent d’ailleurs les 5000m !

 

1. Randonnée jusqu’au glacier Chalaadi près de Mestia

Mestia constitue une bonne base pour randonner, avec plusieurs sentiers qui partent de la ville sans nécessiter de transports. C’est le cas de cette marche jusqu’au glacier Chalaadi. Au passage, il s’agit de notre toute première rencontre avec l’un de ces monstres de glace en voie de disparition.

Point de départ : La ville de Mestia.

Type de circuit : Aller-retour à la journée sur le même chemin.

Longueur et durée : Comptez 5h30 l’aller-retour pour 23km de marche et 450m de dénivelé positif. C’est long, mais il est possible de zapper une grande partie sans intérêt en taxi. Il ne reste alors plus qu’1h30 de randonnée.

Difficulté : Moyenne car plutôt longue si vous la réalisez en entier. Facile autrement.

Paysages : Tout le début, sur une route plate empruntée par les voitures, est relativement fade. Mais sur la fin, le chemin bifurque dans une agréable forêt pour ressortir dans une jolie vallée peuplée de cailloux et de fleurs sauvages. Ne vous imaginez en revanche pas un beau mur translucide en guise de glacier, il s’est déguisé en falaise rocheuse.

Glacier Chalaadi, Mestia, Géorgie

 

 

2. Randonnée jusqu’aux lacs de Koruldi au-dessus de Mestia

Cette autre randonnée autour de Mestia est beaucoup plus raide et réservée aux bons marcheurs. Elle offre des vues incroyables à 360° sur les pics acérés des environs et se termine autour de trois ou quatre petits lacs qui reflètent les neiges éternelles. Malgré leur aspect vaseux, nous avons aperçu des marcheurs courageux qui s’y baignaient !

Point de départ : La ville de Mestia.

Type de circuit : Aller-retour à la journée sur le même chemin, ou avec une variante possible pour la fin du trajet retour.

Longueur et durée : Comptez 8h l’aller-retour pour 19km de marche et 1450m de dénivelé positif.

Difficulté : Ouch ! Ne sous-estimez pas cette randonnée, elle est longue et le dénivelé est élevé. Nous l’avons terminée éreintés.

Paysages : La première moitié grimpe dans des bois jusqu’au mirador de la croix. La deuxième partie, sur les hauts alpages, vous laissera des souvenirs mémorables !

Lacs de Koruldi, Mestia, Géorgie

 

 

3. Randonnée jusqu’au glacier Shkhara depuis Ushguli

Nous sommes toujours dans la région de Svanétie, mais dans un coin reculé où les humains sont moins nombreux et la nature est plus préservée. Cette belle randonnée suit le cours d’une rivière jusqu’au glacier de Shkhara qui lui donne naissance (aucun lien de parenté avec la chanteuse colombienne). À notre avis, ce trek justifie de dormir à Ushguli plutôt que de réaliser l’aller-retour dans la même journée depuis Mestia comme le font la plupart des touristes.

Point de départ : Le village d’Ushguli.

Type de circuit : Aller-retour à la journée sur le même chemin.

Longueur et durée : 5h de marche pour 18km et 400m de dénivelé positif.

Difficulté : Moyenne. Le nombre de kilomètres est élevé, mais la route est simple et le dénivelé progressif ne se fait pas sentir.

Paysages : Partis tôt le matin, nous avons assisté à l’arrivée du soleil dans la magnifique vallée, avec des pics enneigés en toile de fond. Un moment magique ! Le glacier lui-même n’est cependant pas beaucoup plus beau que celui de Mestia.

Randonnée d'Ushguli au glacier Shkhara, Géorgie

Comment se rendre aux randonnées ci-dessus ? Où loger ? Que voir autour ?

➤ Lire notre article complet : Mestia et Ushguli sur les montagnes de Svanétie

Deux autres idées de randonnées en Svanétie :

  • Le trek de quatre jours entre Mestia et Ushguli est très populaire auprès des randonneurs. Pas forcément besoin de se charger de matériel de camping, des guesthouses bien situées peuvent vous héberger et vous nourrir. Nous avons même cru comprendre que certains groupes faisaient transporter leurs bagages d’étape en étape.
  • La randonnée au sommet de Mestia, après avoir emprunté les téléphériques, semble agréable. À l’été 2018, le premier téléphérique était arrêté pour maintenance, il fallait monter en taxi pour rejoindre le second téléphérique, qui mène alors aux plus beaux points de vue.

 

 

Randonnées autour de Kazbegi

Nous sommes toujours dans les montagnes du Grand Caucase, mais plus à l’est, dans un autre haut-lieu de la randonnée en Géorgie. Ici, c’est la ville de Kazbegi qui sert de base à la plupart des randonneurs, aussi connue sous son nouveau nom de Stepantsminda

 

4. Randonnée de Stepantsminda jusqu’à l’église

Voici une courte randonnée qui part de la ville et rejoint l’église de Tsminda Sameba, probablement le monument le plus connu de Géorgie. Et pour cause, il est perché sur un promontoire, juste devant l’impressionnant volcan Kazbek. La plupart des touristes s’y rendent en 4×4, un véritable péché lorsqu’on sait que le sentier qui y mène traverse de beaux paysages et passe près d’un donjon du Moyen Âge. Une fois l’église atteinte, il est possible de poursuivre l’ascension afin de profiter d’autres vues sur le volcan et l’église, les deux stars du coin.

Point de départ : La ville de Stepantsminda.

Type de circuit : Aller-retour sur le même chemin.

Longueur et durée : 2h30 de marche pour 7km et 450m de dénivelé positif.

Difficulté : Moyenne. Le chemin est plutôt raide, mais ça passe bien en avançant lentement.

Paysages : Ici encore, nous sommes partis tôt le matin et avons eu droit au spectacle de l’apparition des rayons de soleil sur la vallée. L’église n’est qu’un prétexte pour admirer les paysages !

randonnee-kazbegi-eglise-trinite-georgie

 

 

5. Vallée de Sno (Juta)

Non loin de Kazbegi se trouve la vallée de Sno. Nous y avons réalisé une belle randonnée au départ du village de Juta, sublimée par les couleurs d’automne. Mais nous sommes à peu près certains que les paysages sont superbes à toute saison.

Point de départ : Juta, à 30 minutes de Kazbegi en minibus ou en taxi.

Type de circuit : Aller-retour sur le même chemin.

Longueur et durée : 3h de marche pour 8km et 400m de dénivelé positif. Mais il est possible d’aller plus loin et plus haut.

Difficulté : Facile. Après un passage un peu raide au départ, le reste est relativement plat, sans risque de se perdre.

Paysages : Vous vous trouvez au fond d’une jolie vallée arrondie, longez une rivière, croisez quelques vaches, chevaux et ânes en liberté avec, juste en face, les multiples pics du Mont Chaukhi.

Vallée de Sno, Juta, Kazbegi, Géorgie

Comment se rendre aux deux randonnées ci-dessus ? Où loger ? Que voir autour ?➤ Lire notre article complet : Une montagne de raisons de visiter Kazbegi

Deux autres idées de randonnées en Svanétie :

  • Vallée de Truso : une balade plutôt simple dans une autre vallée du coin, traversant des petits villages de montagne.
  • Le mont Kazbek : après l’église de la Trinité, poursuivez la montée… jusqu’au point le plus haut. À réserver aux plus sportifs et motivés : quatre jours dont une journée d’acclimatation, 40km et 3300m de dénivelé positif !

 

 

6. Parc national de Borjomi : le panorama trail

Quittons maintenant le nord pour nous diriger vers le sud de la Géorgie, dans le Petit Caucase. Le parc national de Borjomi-Kharagauli est l’un des plus vastes d’Europe, en grande partie recouvert de forêt. Les possibilités de randonnées sont nombreuses et tout est organisé pour favoriser les excursions en indépendant. Le centre d’informations chargé d’accueillir les touristes loue d’ailleurs à bas prix des tentes, matelas et sacs de couchage. Ils gèrent aussi quelques refuges basiques, mais bien situés.

Pour notre part, nous avons opté pour le « Panorama Trail » sur deux jours, avec nuit en refuge. Ce trek porte bien son nom : le sentier chemine d’une crête à l’autre en proposant des vues épatantes.

Point de départ : Atskuri, qui se rejoint en 20min de bus depuis la ville de Borjomi, elle-même à 2h de bus de Tbilissi.

Type de circuit : Boucle sur deux jours, avec nuit en refuge.

Longueur et durée : 7h de marche le premier jour, 8h le deuxième, pour un total de 34km et 1850m de dénivelé positif.

Difficulté : Élevée. C’est long, raide et les sacs pèsent sur le dos avec les duvets, les matelas, ainsi que la nourriture pour deux jours.

Paysages : Ici, point de sommets enneigés mais plutôt de belles et hautes collines couvertes de forêts.

Randonnée dans le parc national de Borjomi, Géorgie

Comment se rendre à Borjomi ? Où s’enregistrer ? Comment louer du matériel ?

➤ Lire notre article complet : Deux jours de randonnée dans le parc de Borjomi

D’autres idées de randonnées dans le parc national de Borjomi-Kharagauli :

  • Le centre d’informations du parc liste sur son site web une dizaine de randonnées pour tous les goûts, avec des longueurs variant de deux heures à quatre jours.

 

 

7. Tbilissi : d’une colline à l’autre

Nous clôturons cet article en douceur avec une petite promenade sur les hauteurs de Tbilissi, qui a surtout l’avantage de nous éloigner du bruit et de la pollution. Celle-ci court de la colline de Mtatsminda jusqu’à celle de Narikala en passant par la forêt.

Point de départ : La colline de Mtatsminda, accessible en funiculaire (ou à pied pour les courageux).

Point d’arrivée : La forteresse de Narikala.

Longueur et durée : Comptez entre 45 minutes et une heure pour 3km.

Difficulté : Très facile, sur un chemin majoritairement en descente et bien aménagé, avec des escaliers et même de l’ombre.

Paysages : Les meilleures vues sur la capitale ne se trouvent pas en chemin, mais au point de départ et d’arrivée !

De la colline Mtatsminda à Narikala, Tbilissi

Que visiter à Tbilissi ? Où loger ? Où manger ?➤ Lire notre article complet : Tbilissi, influences multiples pour une capitale surprenante


 

Nos sept randonnées en Géorgie sur une carte

 

Si vous en voulez davantage, nous vous recommandons de farfouiller sur le site Caucasus Trekking (en anglais), une excellente source d’inspiration.

Voilà pour nos conseils de randonnées en Géorgie. Nous ne le dirons jamais assez, ce pays est un paradis pour randonneurs ! Et si nous revenons un jour en Géorgie, nous placerons en tête de notre liste la région de Touchétie, qui semble belle et préservée, ainsi que le parc national de Lagodekhi collé aux frontières de l’Azerbaïdjan et de la Russie.

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

2 réponses à “Randonnées en Géorgie : sept itinéraires testés et approuvés”

  1. Julian Sloane dit :

    Merci pour ces itinéraires. Je suis vert de ne pas aller en Svanétie car je ne pourrais pas suivre tes super itinéraires. En revanche, j’ai bien noté celui de Kazbegi même si je n’irai pas m’aventurer pour 4 jours de trek. Si j’ai des idées rando en Touchétie. Je vous les soumettrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.