Mi-fugue, mi-raison
Photo de Ulcinj au Monténégro : plage, citadelle et parking acrobatique

Ulcinj au Monténégro : plage, citadelle et parking acrobatique

Publié dans la catégorie Monténégro, le 10 février 2024

Explorer les rivages d’un pays en dehors de la saison touristique revient à évoluer dans une atmosphère singulière, entre bouffée d’oxygène et douce mélancolie. La côte du Monténégro ne fait pas entorse à la règle, comme le montre notre étape à Ulcinj, sur la pointe sud du pays.

Vue sur Ulcinj depuis les murailles de Stari Grad

Ulcinj, qui se prononce « Oulcini », est la dernière « grande » ville avant la frontière avec l’Albanie. D’ailleurs, sa population se revendique majoritairement albanaise. En témoignent les minarets par-ci par-là et les terrasses de café partout.

Cependant, à notre descente du bus, ce sont surtout les voitures qui nous marquent. Non pas parce qu’elles ont de l’âge et du swag (même si c’est parfois vrai)…

Vieille voiture à Ulcinj dans les Balkans

… mais parce qu’elles sont très très mal garées. C’est le sport local ! Alors si vous avez une heure à tuer, installez-vous en terrasse sur la rue principale et applaudissez l’inventivité des conducteurs.

Voiture mal garée à Ulcinj au Monténégro

 

Dessin du jury du championnat du monde de parking acrobatique

Triple créneau arrière vrillé

 

Mais Ulcinj possède une autre particularité qui la rend vraiment charmante : sa vieille ville perchée avec élégance au sommet d’une citadelle.

 

 

La vieille ville d’Ulcinj

La citadelle d’Ulcinj est un lieu à part, où l’on oublie l’agitation des cafés, des commerces et l’anarchie parkinguesque. La légende raconte que l’écrivain Cervantès y fut gardé captif cinq années juste avant d’écrire son fameux Don Quichotte. Il y aurait même vécu un grand amour qui aurait inspiré le personnage de Dulcinée (d’Ulcinj).

Plus humblement, c’est dans la citadelle que nous posons nos sacs à dos.

Vieille ville d'Ulcinj au Monténégro

Le tremblement de terre de 1979 n’a fait aucun cadeau à la vieille ville, la laissant sens dessus dessous. Des quatre cents familles qui l’habitaient, il n’en reste que quarante.

Les moyens financiers ont longtemps manqué pour sa reconstruction, mais les choses changent. Des investisseurs remettent de l’ordre dans le puzzle de pierres effondrées et engendrent de grands hôtels ou de larges restaurants, mais dans le respect de l’architecture d’origine. Ouf !

Visite de la vieille ville d'Ulcinj au Monténégro
Ulcinj, Stari Grad au Monténégro
Porte d'entrée de la vieille ville d'Ulcinj
Visite de la vieille ville d'Ulcinj au Monténégro
Ulcinj, voyage au Monténégro

C’est très beau, mais aussi… très vide. Entre les habitants partis et la haute saison pas encore repartie, la vieille cité voit déambuler davantage de chats que de touristes.

Dessin : chats qui font du tourisme à Ulcinj Ulcinj, vieille ville et olivier

Privilège de la basse saison, nous avons facilement trouvé un logement avec vuei, à l’extrémité de la citadelle, sur une mer tour à tour turquoise, agitée, lisse ou rosée.

Hôtel avec vue sur mer à Ulcinj
Tempête à Ulcinj au Monténégro
Ulcinj : logement avec vue sur mer au coucher du soleil

Pour ceux qui auraient un peu moins de chance, le bien nommé « Sunset Beach Bar » étale ses transats quelques mètres plus bas, au pied de la muraille.

Transats au bord de la mer, en bas de la vieille ville d'Ulcinj
 

Si vous restez jusqu’au crépuscule, les murs de la vieille ville d’Ulcinj s’enflamment d’orange, avant de s’assombrir sous la lueur délicate d’une poignée de lanternes.

Vue sur le coucher de soleil à Ulcinj au Monténégro Coucher de soleil à Ulcinj en bord de mer Vieille ville d'Ulcinj de nuit au Monténégro

Côté culturel, nous restons sur notre faim puisque le petit musée de l’histoire d’Ulcinj est fermé pour rénovation. Mais en glissant la tête à travers la grille, nous apercevons sa pièce maîtresse : une église devenue mosquée après la conquête ottomane, accompagnée de son demi-minaret.

Musée d'histoire locale d'Ulcinj

À quelques pas de là, entourée d’oliviers centenaires, l’église orthodoxe Saint-Nicolas nous ouvre ses portes. N’oubliez pas de lever les yeux pour succomber au charme de ses fresques (c’est l’amour plafonique).

Eglise orthodoxe Saint-Nicolas à Ulcinj, Monténégro
Coquelicot
Intérieur de l'église Saint-Nicolas à Ulcinj
 

 

Mala Plaža, la petite plage

Après le haut d’Ulcinj décontracté du parking, puis la citadelle encore ébranlée par le séisme de 1979, laissez-nous vous présenter la ville basse. Elle borde une petite plage appelée… « petite plage », ou « Mala Plaža » en monténégrin.

Ville d'Ulcinj et la mala plaza, Monténégro

Disons que ce quartier est dédié à l’ambiance. La grosse ambiance estivale, avec restaurants modernes, parasols payants et parfum de monoï dans l’air. D’ailleurs, l’été, beaucoup se plaignent de la ribambelle de clubs en plein air qui poussent le volume au pied de la citadelle. Bref, Ulcinj est une station balnéaire pur jus.

Promenade près de Mala Plaza à Ulcinj

Au mois de mai, nous avons droit à la version reposante, avec le simple murmure des vagues, quelques rires d’oiseaux, mais tout de même plus de vie que dans la vieille ville. Notamment sur la fin de journée, qui voit quelques habitants ressortir pour une balade à la mode albanaise.

Pêcheurs en bord de mer à Ulcinj au Monténégro Foot sur la plage à Ulcinj au Monténégro Enfants sur une trottinette à Ulcinj en bord de mer

Si les Monténégrins ont appelé cette plage « petite plage », c’est bien sûr qu’il en existe une grande. La Velika Plaža étale ses douze kilomètres à l’est d’Ulcinj et voit réapparaître chaque été des écoles de kitesurfs ainsi que pléthore de clubs de plage à la mode italienne.

 

 

Balade sur la péninsule de Jadran et le littoral

Quid de la nature méditerranéenne ? Des forêts de pins et des cigales qui cricricritent ? Vous faites bien de demander, car il existe justement une promenade appelée Ulcinj Walk qui part de la petite plage, grimpe sur la péninsule de Jadran et longe tranquillement la côte sur trois bons kilomètres.

Péninsule de Jadran et petite plage à Ulcinj

La péninsule de Jadran

Le premier kilomètre suit une route bitumée, qui se transforme en sentier piéton surplombant la mer, avec des pins parasols en guise de… bah de parasols.

Ulcinj walk, randonnée entre Jadran et la grande plage Randonnée le long du littoral à Ulcinj, Monténégro

Une petite pluie s’invite et nous force au demi-tour avant d’atteindre la pointe et son « Bar des Pirates », mais nous recommandons ce tronçon côtier !

 

Notre avis sur Ulcinj

Ce n’était pas une étape déplaisante, mais pas un coup de cœur non plus. Nous étions impatients de visiter une ville aux accents albanais, par nostalgie de notre voyage en Albanie, hélas nous n’avons pas vraiment retrouvé le charme du pays. Une journée peut donc suffire pour un tour dans la vieille ville, une balade sur la côte et un éventuel bain de mer si elle est chaude. Gardez juste en tête que la quiétude de basse saison laisse place l’été à la foule et aux fêtes.

 

Conseils pratiques pour visiter Ulcinj

Venir à Ulcinj depuis Virpazar

Un bus direct permet d’atteindre Ulcinj en 1h et pour 3€50, réservé sur busticket4.me, comme d’habitude. La gare routière d’Ulcinj se trouve à 30 minutes à pied de la citadelle. Comme il ne semble pas y avoir de bus, nous avons marché, sinon vous pouvez grimper dans un taxi (censé être moins de 5€).

Dormir à Ulcinj

Nous sommes contents d’avoir opté pour la vieille ville et ses charmantes ruelles. Nous avons aussi choisi notre logement sur le critère de la vue, et nous n’avons pas été déçus ! Il s’agit d’une maison d’hôtes appelée Apartments Susanna (~35€)i, un poil vieillotte au premier abord, avec des tapis partout et une kitchenette dans chaque studio, tenue par le couple de retraités du rez-de-chaussée. Mais la terrasse fait bien plaisir et l’emplacement est parfait, dans le coin le plus calme de la citadelle, à l’opposé des boîtes de nuit.

Balcon avec vue sur mer à Ulcinj

Manger à Ulcinj

Légère déception en ce qui concerne les restaurants de la vieille ville, qui manquent de charme et se ressemblent tous. Notre hôte nous a formellement déconseillé le restaurant Antigona, un gros attrape-touristes. Le meilleur est probablement Taphana.

Dans la ville moderne, nous avons apprécié La Tavola, un italien qui sert de belles portions, notamment de très bonnes pâtes aux légumes. L’intérieur est non fumeur, c’est suffisamment rare pour être signalé.

En restant trois jours entiers, nous avons fini par cuisiner dans notre studio, en complétant avec des bureks. Plusieurs boulangeries de la rue Hafiz Ali Ulqinaku en préparent de bons, ainsi que des petits pains briochés.

Poursuivre vers l’Albanie

Un bus part de la gare routière d’Ulcinj à 12h30 et rejoint Shkodër en 1h15 de trajet.

 

Nous avons visité Ulcinj au Monténégro en mai 2023.

 
Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.


Vous avez une question ? Vous repérez une erreur dans l'article ? Une adresse a fermé ? Laissez-nous un message un peu plus bas.


Vous souhaitez nous remercier pour les conseils du blog et nous encourager à continuer ? Voici diverses manières de le faire.

Une question ? Une envie de discuter ? C'est ici !

  1. Bénédicte dit :

    En effet, on ne vous sent pas très emballés; la photo du coquelicot est très belle!
    Votre visite du lac Skadar m’a rappelé la nôtre du lac du parc de Hutovo blato en Bosnie-Herzégovine: une grosse tache bleue sur les cartes mais impossible d’y avoir accès à pied et, en bateau, seulement en excursion payante (avec bruit de moteur tout du long, dommage).

Laissez-nous un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les messages sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.