Mi-fugue, mi-raison

Road-trip dans le Péloponnèse

Publié dans la catégorie Grèce, le 24 mai 2016

 

Lunettes de soleil obligatoires

 

 

Qu’est-ce que le Péloponnèse ? C’est une région de Grèce, située au Sud du pays. On pourrait même dire que c’est une île, car en 1894 fut inauguré le canal de Corinthe qui la sépare du continent européen.

Canal de Corinthe

Pour le choix de cette destination, c’est au départ le nom « Péloponnèse » qui nous a attirés, il sonne bien ! Puis en nous renseignant, nous avons appris que c’était l’une des plus belles régions du pays. Il n’en fallut pas plus pour nous décider. En route pour un circuit de 15 jours autour du Péloponnèse !

Le Péloponnèse offre en effet de superbes paysages : de belles montagnes bordées par la Méditerranée aux eaux turquoises, des fleurs sauvages omniprésentes ainsi que des oliviers qui ont été plantés partout, partout, partout. D’après nos calculs, il y aurait 40 oliviers par habitant !

oliviers1

 

Le Péloponnèse, ce sont aussi des rencontres avec de sympathiques animaux. Enfin… ça dépend des points de vue :

Tortue Péloponnèse Serpent Péloponnèse

 

La région est un véritable livre d’histoire à ciel ouvert. On peut nommer par exemple les puissantes cités antiques de Sparte, Corinthe et Olympie. Attention, le passé est prestigieux, mais il est aussi sanglant : ici toutes les villes ont subi leur lot d’invasions, de piraterie, de massacres, de pillages, d’insurrections et de tremblements de terre.


Maintenant, laissez-nous vous présenter le top 6 de nos découvertes dans le Péloponnèse, par ordre de découverte !

Les gorges de Vouraïkos

Deux grandes falaises rocheuses qui encadrent une rivière rapide et des centaines d’arbres qui profitent de la fraîcheur… Il ne restait pas beaucoup de place pour construire une voie ferrée. Et pourtant, depuis 120 ans, un petit train à crémaillère circule ici, allant de la ville de Diakofto en bord de mer jusqu’à celle de Kalavrita proche des pistes de ski. La crémaillère, c’est une chaîne qui sert à tirer le train dans les montées, comme sur les montagnes russes.

Gorges de Vouraikos

 

KalavritaVouraikros

La promenade en train est surprenante ! On passe par des dizaines de ponts et de tunnels et on se lève à chaque fois que le train change de rive pour ne pas rater une goutte de ces magnifiques gorges.

Gorges de Vouraikros

Notre seul regret : avoir réservé l’aller-retour en train, car de nombreux randonneurs font le retour à pied, en marchant simplement sur les rails au milieu des gorges de Vouraïkos.

Conseil logement

Nous dormions aux Suites Diakopto, idéalement situées à trois minutes à pied de la gare (pour prendre le petit train le matin) et à trois minutes d’une plage de galets dans l’autre sens. Les appartements sont spacieux et confortables.

 

Les chutes de Neda

Cachées au milieu des montagnes, difficiles à atteindre, les chutes de Neda se méritent. Mais nous avons été récompensés, car nous étions seuls dans ce lieu magique.

Chutes de Neda

L’eau d’un ruisseau se jette successivement dans plusieurs bassins aux couleurs turquoises. Parfait pour pique-niquer ou pour imiter les lézards en faisant la sieste sur les rochers.

Chutes de Neda

Conseil logement

Nous séjournions aux Terpsichore Apartments, dans un jardin bien entretenu entre les champs d’oliviers et la mer. Le couple qui gère cet hôtel est très aimable, les appartements sont très grands et pas chers du tout en basse saison.

 

Methoni

Ce village paisible de bord de mer était au Moyen-Âge un important port de commerce vénitien. D’énormes fortifications furent alors construites autour de l’ancienne ville de Methoni. Les fortifications sont encore présentes, mais de la ville il ne reste que des ruines au style tantôt vénitien, tantôt turc, disséminées au milieu des coquelicots.

Methoni Méthoni

Et, tout au bout du cap, un passage dans la muraille mène vers un petit bijou : un fortin construit au milieu de l’eau transparente et rattaché à la terre ferme par un petit passage en pierre.

Méthoni

Conseil logement

Nous ne dormions pas à Methoni. Nous avons continué notre route jusqu’à Kalamata et ce petit appartement AirBnb très simple mais si peu cher.

 

Mystras

C’est une cité fondée au 13e siècle par un Franc, Guillaume II de Villehardouin. On en visite les ruines et quelques jolis monastères et églises.

Mystras

Très agréable à visiter, le site archéologique de Mystras s’étend tout en pente sur le flanc d’une montagne. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et il le mérite bien !
Mystra
Mystras
Puis, tout en haut, après une grimpette dans la végétation folle, la forteresse propose un panorama incroyable, avec vue au loin sur la prestigieuse cité antique de Sparte.

Mystras

Conseil logement

Nous séjournions à Gythion, une ville en bord de mer, chez Areti-Maria. Les appartements sont superbes et le personnel est extrêmement gentil.

 

Elafonisos

Une petite île calme et paisible, à laquelle on accède par un bac. Elafonisos nous a offert la plus belle plage de notre voyage.

Elafonisos

 

ElafonisosElafonisos

 

Monemvasia

Au milieu de la mer, un énorme rocher auquel on accède par une digue. Vous connaissez la suite : les Grecs n’ont pas pu s’empêcher de construire là aussi une ville fortifiée. Sauf qu’ici, une bonne partie de la ville de Monemvasia est restée habitée.

Monemvasia
MonemvasiaMonemvasia

Ses petites ruelles bien entretenues ont un charme fou, tout comme ses remparts en bord de mer. À faire au coucher du soleil, en regardant passer les voiliers.

MonemvasiaVoilier Monemvasia

Conseil logement

Nous logions au Xifoupolis Apartments Hotel & Studios, à quelques kilomètres seulement de Monemvasia. La piscine est très agréable et les propriétaires sont très très très chaleureux.


Voilà pour nos coups de coeur, mais la région regorge d’autres lieux intéressants : Nauplie, Olympie, Gythion, Kalamata, Koroni, Areopoli, Epidaure… Retrouvez notre circuit commenté sur la carte en bas de l’article.

 

Il nous faut ajouter une mention spéciale pour l’accueil et la convivialité des Péloponnésiens ! Par deux fois, des guichetiers sympas nous ont laissés entrer gratuitement sur des sites historiques. Il est courant de se voir offrir le dessert avec un grand sourire. Même les chambres d’hôtes ou les hôtels insistaient pour nous gaver : oranges, bocaux d’olives du jardin, raisins secs confits, pâtisseries…

Cadeaux

 


C’était notre dernier article sur la Grèce. Nous vous laissons sur les quelques photos suivantes :

Road trip PéloponnèseKoroni, PéloponnèseLoutraki
Loutraki, PéloponnèsePylos, PéloponnèseOlympie, Péloponnèse

 


Voici la carte de notre itinéraire dans le Péloponnèse. Nos lieux préférés sont ceux qui ont trois étoiles ★★★ !

Location de voiture

Nous avons loué une voiture à l’aéroport d’Athènes pour 13€ par jour (en basse saison). Afin d’obtenir les meilleurs tarifs, il faut faire jouer la concurrence en passant par un site comparateur de tarifs. Nous utilisons généralement expedia.fr, puis choisissons un loueur réputé parmi les résultats.

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter, afin de nous imprégner des ambiances particulières à chaque coin du monde. Pour en savoir plus, c'est ici.


11 réponses à “Road-trip dans le Péloponnèse”

  1. Ludo' dit :

    Su-perbe ! On vous envie !

  2. Mathilde dit :

    Whaou le fortin de Methoni et les gorges de Vouraïquoideja ?! Et mention spéciale aux dessins qui me font bien rigoler et permettent de vous imaginer dans des situations rigolotes 🙂

  3. Isabelle dit :

    Idéal avant d’aller se coucher ! Beaux rêves en perspective…

  4. Marie dit :

    Vous allez finir guide touristique !! Merci pour ces propositions de voyage.

  5. Martine dit :

    C’est très joli ! vous profitez de ces magnifiques paysages et savez les apprécier.
    Bravo! en plus vous nous les partagez ! Merci

  6. Virginie dit :

    Eh bien c’est génial, il n’y a plus qu’à suivre votre guide ou presque!Vos idées et vos photos sont géniales, merci. Nous partons en avril avec nos 3 enfants et allons faire une version raccourcie de votre périple sur 10 jours/9 nuits. On pensait se contenir au sud de la péninsule et loger 4 nuits à Kalamata puis 4 nuits vers Monemvasia. pour remonter vers l’aéroport on pourrait faire une halte vers Corinthe 1 nuit. ou le coin de Melagavi qu’en pensez vous?
    Je finis d’étudier tout cela, pas évident de se repérer sur les cartes avec les noms grecs!!

    • mifuguemiraison dit :

      C’est une bonne idée de loger à Kalamata puis Monemvasia. De là vous pourrez rayonner vers un tas de visites intéressantes.
      Nous ne l’avons pas indiqué dans notre article, mais nous avons dormi à Loutraki, une petite ville de bord de mer plutôt paisible. Il n’y a pas grand-chose à y faire, mais elle est située entre Corinthe et Melagavi, ce qui permet de visiter les deux. Notre hôtel s’appelait Hotel Loutraki (pourquoi faire compliqué ?).
      Bonnes vacances et bonne dégustation d’olives !

  7. marie anne dit :

    Bonjour, merci pour votre superbe blog qui donne tellement envie de voyager.
    J’aimerais avoir vos conseils pour dormir proche de Olympie (on arrivera probablement du Magne ou de monemvassia) et on visitera sans doute le site le lendemain matin avant de repartir vers Delphes.
    Pouvez-vous me conseilller?

    Merci beaucoup

    kalispera

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour et merci pour les compliments ! Nous avons dormi un peu loin d’Olympie, à Kyparissia où nous sommes restés plusieurs jours, dans cet hôtel. Si vous avez un peu de temps, nous vous conseillons de faire de même et d’en profiter pour voir les superbes chutes de Neda. Sinon, il doit y avoir des hôtels plus près d’Olympie vous permettant de visiter le site tôt le matin. Désolés de ne pas vous aider plus ! Bon voyage dans le Péloponnèse, vous devriez vous régaler !

  8. Marie Anne dit :

    Merci pour votre réponse.
    On va potasser un peu le coin!
    On a hâte de visiter le Péloponèse mais on a moins de temps que vous c’est certain!
    On y sera la première semaine de mai, on aura peut être déjà bien chaud!
    Les sites ont des horaires d’été et d’hiver mais qu’en sera t’il au printemps?

    • mifuguemiraison dit :

      On y était juste avant, les deux dernières semaines d’avril, et la météo était idéale ! Ça devrait être pareil pour vous. De mémoire, les horaires d’été étaient appliqués dès début avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.