Mi-fugue, mi-raison

Vivre dix jours à Berlin… et adorer ça !

Publié dans la catégorie Allemagne, le 24 septembre 2017

Berlin, nous y étions venus il y a quelques années, avec la désagréable impression d’être passés à côté. Une ville trop grande, un vent trop froid, un week-end trop court. Et puis cet été, en cherchant une destination où passer deux semaines, nous avons repensé à l’Allemagne. C’est parti pour dix jours à Berlin, suivis de quatre jours à Hambourg qui font l’objet d’un autre article.

Dix jours à Berlin

Cette fois-ci, nous mettons toutes les chances de notre côté. Nous débarquons au mois d’août pour profiter du soleil. Et surtout, nous louons des vélos, à notre avis le meilleur moyen pour vraiment profiter de Berlin ! Nous découvrons une ville aérée, très verte, un peu déglinguée, un peu bohème, mais dotée d’une vraie bonne qualité de vie.

Vélo à Berlin Neukölln, Berlin Détail dans un parc de Berlin

Nous rejoignons le mignon petit studio que nous avons dégoté et passons directement au supermarché pour remplir le frigo. Pas question de nous comporter en touristes de passage, nous voulons expérimenter la vie à la berlinoise. Cela passe par les courses, la tambouille und natürlich, quelques bières au frais !

 

Berlin la facile à vivre

Pour être étendue, Berlin est vraiment très étendue. Nous avons passé notre temps à bicyclette, avalant les kilomètres comme un Allemand avale sa currywurst. Venant de Paris, la qualité des pistes cyclables semble incroyable, tout comme l’attention que nous portent les automobilistes à chaque croisement. Pour vous dire à quel point la capitale allemande est en avance sur le sujet, la mairie vient d’annoncer un nouveau plan de développement vélo à plusieurs millions d’euros !

Heure de pointe à Berlin

 

Une amie expatriée nous explique : « Ici tout le monde se fout de qui tu es, de ce que tu fais, d’à quoi tu ressembles ». C’est bien ce qu’il nous semblait. Beaucoup de Berlinois arborent un look revenu tout droit des années 90.

Look de Berlinois

Comme nous avons déjà fait le tour des monuments principaux lors de notre visite précédente, nous nous lançons cette fois à la découverte des coins plus « détente ». Nous nous léchons les babines au marché turc de Kreuzberg, nous longeons le canal et parcourons les différents quartiers de Berlin, confortablement installés sur nos selles.

Si vous comptez préparer votre visite, vous trouverez une carte en bas de l’article sur laquelle nous récapitulons les lieux d’intérêt et vous donnons tout plein d’infos pratiques !

Marché turc à Maybachufer, Kreuzberg Marché turc à Maybachufer, Kreuzberg Marché turc à Maybachufer, Kreuzberg

Dans chaque quartier nous découvrons des coins agréables, vivants et des terrasses animées. Les Allemands vont peu au restaurant, en revanche ils sortent plus facilement que les Français pour manger des snacks et surtout, il faut le dire, boire des pintes. Nous tombons hallucinés sur un « festival international de la bière » qui bloque l’une des artères principales et s’étend sur deux ou trois kilomètres !

Plus beau et ouvert toute l’année, nous passons un bon moment au biergarten du Café Am Neuen See : des tables en bois posées en pleine nature autour d’un petit lac et quelques guirlandes lumineuses pour l’ambiance.

Biergarten à Berlin Biergarten à Berlin

L’ancien Berlin Est, encore sous domination communiste il y a trente ans, est celui où nous découvrons les quartiers les plus « tendance », avec pléthore de graffitis, d’immeubles d’avant-guerre plus ou moins rénovés, de bars et de petites boutiques pimpantes. Citons les quartiers Friedrichshain et Prenzlauerberg, que nous imaginons très agréables à vivre, même si le deuxième commence à s’embourgeoiser sur les bords.

Friedrichshain, Berlin Friedrichshain, Berlin Friedrichshain, Berlin Friedrichshain, Berlin Friedrichshain, Berlin

Un autre ami expat, trop heureux de vivre à Berlin, enfourche son vélo et joue pour nous le guide dans son quartier. Ici une rue ornée de fresques rappelant l’époque des squats d’artistes, là des cours d’immeubles bariolées. Il nous vante la qualité de vie, en particulier pour ses enfants. Le système scolaire plus souple rendrait jaloux n’importe quel petit Français, sans parler des jardins publics bourrés de jeux, ni des piscines d’été en plein air. Il y a de l’espace, et ça se ressent !

Parc pour enfants à Berlin KulturBrauerei, Berlin Kastanienallee, Prenzlaeurberg, Berlin

 

Les parcs, jardins et lacs de Berlin

En parlant des jardins publics, Berlin est la ville verte par excellence ! Nous n’arrêtons pas de traverser des parcs.

Est-ce qu'il n'y aurait pas un peu trop de parcs à Berlin ?

D’abord, il y a évidemment l’énorme parc du Tiergarten, presque une forêt, situé à deux pas du centre-ville. C’est un régal de le parcourir à vélo.

Tiergarten, Berlin Tiergarten, Berlin

Nous découvrons ensuite le parc de Tempelhof, encore plus grand que le Tiergarten. Si si, c’est possible ! Il s’agit d’un aéroport désaffecté. Lors d’un référendum organisé en 2010, les Berlinois ont voté à 65% pour sa transformation en parc plutôt que pour la construction de nouveaux logements. Depuis, déguster des saucisses grillées sur l’immense pelouse est devenu une véritable institution et les barbecues portatifs se vendent comme des petits bretzels dans la capitale.

Tempelhofer park, Berlin

Plus à l’est, le Treptower Park a l’avantage d’être situé au bord de la Spree, la rivière qui traverse Berlin. Les gens n’hésitent pas à se mettre en maillot pour bronzer… voire à tomber le maillot ! Hé oui, nos voisins d’outre-Rhin ne sont pas toujours très pudiques.

Treptowerpark, Berlin

Au bout du parc de Treptow se trouve le parc d’attraction Spreepark, célèbre pour être… abandonné. La société en charge de sa rénovation a fait faillite. Il réjouissait encore récemment les explorateurs urbains qui pénétraient par les trous de la clôture, mais l’endroit est maintenant gardé. En longeant la grille, nous apercevons la grande roue défraîchie et sentons presque les chômeurs du train fantôme nous frôler. Brrrrr…

Treptowerpark, Berlin

Le dimanche, c’est vers Mauerpark qu’il faut se rendre. Un grand marché aux puces s’y tient, bondé de créateurs, de revendeurs d’objets « vintage » et de quelques stands de nourriture. Côté pelouse, les gens pique-niquent au milieu des acrobates en herbe et des musiciens du dimanche. Un clown fait salle comble dans un amphithéâtre à ciel ouvert, remplacé à partir de 15h par un karaoké ambulant, si jamais vous aimez pousser la chansonnette.

Mauerpark, Berlin Mauerpark, Berlin Mauerpark, Berlin Mauerpark, Berlin Mauerpark, Berlin

Dans un style nettement plus classique, le jardin du château de Charlottenburg est particulièrement reposant, avec ses petits lacs, le bord de la Spree et de belles pelouses sous les grands arbres.

Château de Charlottenburg, Berlin

Plus petit mais non sans intérêt, le Viktoriapark recouvre une colline qui se trouve être le plus haut point de Berlin, offrant un panorama sur la ville.

Viktoriapark, Berlin

L’été, une belle cascade dévale l’un de ses pans et s’illumine la nuit.

Viktoriapark, Berlin

Pour finir, voici deux points d’eau pour les amateurs de baignade. D’abord le petit lac de Halensee, qui a l’avantage de n’être pas trop éloigné de la ville, si côtoyer des naturistes ne vous effraie pas.

Lac de Halensee, Berlin

Et puis, dans un élan de motivation, nous pédalons jusqu’au lac Schlachtensee. Ce n’est pas la porte d’à côté, il nous faut une heure pour parcourir les quinze kilomètres, mais les pistes cyclables sont bonnes du début à la fin. Le lac est assez grand, sans plage mais avec de nombreux petits coins pour se poser sous les arbres tout autour. Même s’il faut mettre les pieds dans la vase pour entrer, l’eau est réputée la plus propre de tous les lacs de Berlin !

Lac Schlachtensee, Berlin

 

Berlin, une ville à l’histoire chargée

C’est bien beau toute cette verdure, mais ça manque un peu de culture, n’est-ce pas ? Nous nous concentrons sur les visites gratuites et croyez-nous, il y a de quoi faire ! Pour être bien certains que le pays ne renouvelle pas ses erreurs du passé, les Allemands ont décidé de ne pas faire payer les musées qui touchent à l’époque hitlérienne.

Nous commençons par un « free tour ». Notre guide nous remet l’histoire du pays en tête, dédramatisée par quelques blagues bien trouvées, et nous présente les lieux emblématiques du centre de Berlin.

Porte de Brandenbourg, Berlin Berlin, Allemagne Konzerthaus, Berlin Mémorial juif, Berlin

Nous élargissons ensuite à vélo notre périmètre de visite, jetant un œil à l’East Side Gallery, cette portion du mur transformée en tableau géant pour artistes de rue, visitant le musée Topographie de la terreur, celui du cinéma allemand ou encore le musée juif (le meilleur, de loin).

East Side Gallery, Berlin East Side Gallery, Berlin

L’un des plus beaux coins de Berlin est l’île aux musées où trône le dôme de Berlin. Sur les quais juste en face de l’île, nous découvrons des buvettes avec transats, qui diffusent selon le jour de la semaine du tango, de la salsa, du swing…

Cathédrale de Berlin Île aux musées, Berlin

Tout près, le minuscule quartier de Nikolaiviertel s’articule autour de la plus vieille église de Berlin. Il a des airs de village de campagne oublié dans le passé au milieu d’une métropole moderne.

Église de Nikolaiviertel, Berlin

Enfin, nous ne pouvons que vous recommander de réserver plusieurs jours à l’avance votre visite de la coupole du Bundestag. Le siège du parlement allemand fut incendié en 1933 sous Hitler et il fallut attendre 1999 pour qu’il soit rénové et remis en fonction. Là-haut, vous bénéficiez d’une vue plongeante sur la salle principale, symbole de la transparence de la politique vis-à-vis du peuple.

Coupole du Bundestag, Berlin Coupole du Bundestag, Berlin

Et bien sûr, la vue sur Berlin est superbe, en particulier au coucher du soleil.

Vue sur Berlin au coucher du soleil

 

Voilà, c’était notre déclaration d’amour à Berlin. Un grand merci à la météo qui nous a offert le meilleur d’elle-même pendant notre séjour.

Auf Wiedersehen baby

 

Retrouvez nos lieux préférés de Berlin sur une carte

N’hésitez pas à l’agrandir et à cliquer sur les icônes pour obtenir les détails pratiques.

 

Conseils pratiques sur Berlin

Venir depuis Paris en bus : Comme nous n’étions pas pressés, nous avons pris le bus de nuit. En réservant tôt, il est possible de trouver des billets à 30-35€ avec les compagnies Eurolines ou Flixbus. Prévoyez juste, si vous êtes deux ou plus, d’arriver tôt afin d’avoir des places à côté car elles ne sont pas attribuées.

Se loger à Berlin : Les hôtels berlinois n’étaient pas dans notre budget, et même les auberges de jeunesse sont plutôt chères. Nous avons trouvé notre bonheur sur AirBnbi à 30€ la nuit, chez l’une des rares personnes qui louent encore un appartement entier alors que c’est récemment devenu illégal dans le pays. Sinon, les offres de chambres chez l’habitant sont nombreuses et à des prix corrects. Si vous n’avez pas encore de compte sur le site, utilisez notre lien de parrainage pour obtenir 34€ de réduction sur votre première réservation.

Louer un vélo : C’est selon nous impératif pour profiter de Berlin l’été, d’autant plus que la ville est toute plate. Nous avons trouvé nos vélos chez RentABike44, probablement le meilleur plan de la capitale : 4€ la journée et 25€ la semaine. Il s’agit d’une bande d’amis plutôt doués en réparation qui récupèrent de vieilles bicyclettes destinées à la poubelle et leur offrent une nouvelle vie. La boutique est facilement à court pendant la journée, essayez donc de venir rapidement après l’ouverture, à 11h.

Se déplacer dans Berlin en transports : Les transports sont nombreux et efficaces. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de télécharger l’appli Citymapper, particulièrement pratique pour trouver la meilleure combinaison entre le bus, le tramway, l’U-Bahn et le S-Bahn. Il est possible et même facile d’embarquer son vélo dans un train ou un métro, moyennant un supplément d’1€90.

Tour guidé du centre-ville : Comme chaque fois que nous visitons une grande ville, nous aimons démarrer par une visite guidée. Nous avons suivi le tour en anglais de Sandemans, l’une des agences qui réalisent des tours gratuits (payés au pourboire).

Quelques idées de restaurants à Berlin :

  • Con Tho, un excellent restaurant vietnamien, végétarien et moderne, au très bon rapport qualité/prix. Il se situe au sud de la ville, vers la station Hermannplatz.
  • Roamers, un tout petit restaurant branché avec des plats à base de produits frais qui font bien saliver. Les gâteaux et cafés ne sont pas mal non plus. Venez tôt le midi car ils ne prennent pas les réservations.
  • Marral, un restaurant de cuisine du Moyen-Orient qui sait y faire, situé dans le quartier juif près du centre.
  • Ănjoy, un autre très bon restaurant vietnamien situé dans Prenzlauerberg. Mention spéciale pour la présentation des noodles, nous vous laissons la surprise !

Un café pour travailler : Nous avons apprécié la grande salle de Prachtwerk. Le wifi y est un peu lent mais l’on s’y sent bien et il y a quelques belles pâtisseries pour les gourmands. Le soir, le lieu se transforme en bar et salle de concert.

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter, afin de nous imprégner des ambiances particulières à chaque coin du monde. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

10 réponses à “Vivre dix jours à Berlin… et adorer ça !”

  1. virginie dit :

    bonjour,

    Me voici de retour de western Australia , et c’est avec gourmandise que je lis tous vos derniers articles. Rien à dire c’est toujours aussi bien écrit . Berlin nous trotte dans la tête depuis pas mal de temps, je pense que ça fera l’occasion d’un grand week-end . Vous m’avez conforté dans mon idée que c’était une ville géniale à vivre.
    En ce qui concerne Lanzerote, ça a juste l’air génial, encore un endroit à ajouter à notre longue liste de lieux à voir….
    Bonne continuation et à très bientôt pour l’article sur Hambourg.
    virginie

    • mifuguemiraison dit :

      Alors, c’était bien l’Australie ? Et Singapour ?

      Oui Berlin peut être très sympa pour un weekend prolongé pendant les beaux jours. On s’y est vraiment senti bien. Le problème maintenant, c’est qu’on a à la fois envie d’y retourner et envie de tester les autres grandes villes d’Europe, trop dure la vie de nomade 🙂

      Quant à Lanzarote, oui c’est génial, on espère que vous trouverez une petite semaine pour visiter ça un de ces jours !

  2. Virginie dit :

    Bonjour,

    Oui à toutes vos questions… on a adoré Singapour que nous avons arpenté à pieds 😊, excellent moyen de se perdre et sortir des circuits classiques. En ce qui concerne l’Australie, on a adoré, nature, nature, nature… avec en prime un gros coup de cœur pour Perth, en plus nous avons eu la météo avec nous. Donc c’était parfait.
    A découvrir, beaucoup moins touristique que l’est.
    Bonne continuation et au plaisir de vous suivre.
    Virginie

  3. geoffrey dit :

    Berlin me rappelle des soirées underground dans des bâtiments désaffectées, et d’excellents restaurants magnifiquement décorés ! Et du froid aussi. Ça semble mieux en été. Vous allez avoir du mal à décider où vivre le jour où vous vous poserez.
    La photo avec la cascade et le monument est splendide.
    Mi-figue s’est-elle baignée ?
    Vous aviez envie de nourriture vietnamienne on dirait. Un prochain voyage ?

    • mifuguemiraison dit :

      Ah ça, on n’a pas testé les soirées underground ! Pour le froid, c’est sûr que c’est pas la joie toute l’année. Qui te dit qu’on se posera un jour quelque part ?

      Mi-fugue commence à se faire à l’eau froide, elle se baigne partout maintenant. Mais bon, on ne sera pas mécontents de repartir sous les tropiques pour gagner quelques degrés 🙂

      Quant à la cuisine vietnamienne, ils n’ont que des restos vietnamiens à Berlin !

  4. J’ai eu le même ressenti en visitant Berlin l’hiver :p Je crois que je préférerais aussi la ville en été !

  5. Chrystelle dit :

    Ha Berlin… nous y sommes seulement restés un week end, et on a adoré (pourtant les grosses capitales c’ets pas trop mon truc). Je crois que j’ai adoré toute cette profusion d’espace vert en effet, on y est beaucoup restés ! On est y allés en novembre dernier, on a aussi loué des vélos mais par contre, on s’est tapé la pluie et le froid tout le week end à la fin de la journée c’était pas hyper drôle, mais maintenant on rit pas mal 😉 (tfaçon on est abonnés, à Amsterdam idem, vélo pour visiter la ville, BIM, averses et froid, prend ça !).

    • mifuguemiraison dit :

      C’est pas de chance cette météo ! Il va vraiment falloir que les Allemands travaillent là-dessus s’ils veulent attirer plus de touristes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.