Mi-fugue, mi-raison

Nos applis et sites préférés pour organiser nos voyages

Publié dans la catégorie Pratique, le 14 août 2018

Notre mode de vie étant entièrement organisé autour du voyage, nous avons progressivement adopté toute une série de sites et d’applications mobiles pour nous simplifier la vie, à la fois en tant que touristes et en tant que nomades. Nous allons vous les présenter, dans le cas où certains d’entre eux ne seraient pas encore parvenus à vos oreilles ! Sauf mention du contraire, tous sont gratuits.

Cartographie

  • Carte hors ligne : Maps.me

Cette application est incontournable. Nous nous dirigeons généralement avec Google Maps qui n’est plus à présenter. Seulement, sans accès à internet, plus rien ne fonctionne. C’est là que Maps.me tire son épingle du jeu. Cette carte est disponible hors ligne, connaît toutes les routes y compris les chemins pédestres et permet même de lancer des itinéraires.

☛ Télécharger sur l’App Store ou Google Play

 

Maps.me

 

 

  • Randonnée : Wikiloc

Si vous aimez randonner, ce site collaboratif est particulièrement utile. Les randonneurs qui le souhaitent peuvent enregistrer leur parcours sur une carte grâce au GPS et renseigner les informations pratiques de la balade (durée, dénivelé, photos…). Sur la version web, vous pouvez rechercher des itinéraires, qu’ils soient balisés ou non, et affiner les résultats grâce à des filtres (longueur, dénivelé, boucle ou aller simple…). Et il y en a dans le monde entier ! En plus du site web gratuit, il existe aussi une application payante. Celle-ci permet de suivre le tracé choisi sur une carte hors ligne. L’un de nos meilleurs investissements (5€/an) !

☛ Voir le site Wikiloc.com

 

Wikiloc

 

 

Informations sur un lieu

  • Guide pratique : WikiTravel

WikiTravel est devenu notre Bible. Comme son nom l’indique, ce site collaboratif est un équivalent de Wikipédia écrit par les voyageurs pour les voyageurs. Il permet par exemple de se renseigner sur le moyen le moins cher de rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, sur les lieux dignes d’intérêt aux alentours, sur le prix maximal d’une course en taxi, de savoir si l’eau est potable, si le sentier qui mène au mirador est dangereux la nuit…  Un incontournable ! Privilégiez la version anglaise, plus fournie et tenue à jour.

☛ Voir le site Wikitravel.org

 

Wikitravel Oaxaca

 

  • Partage de tuyaux : Tripadvisor

Nous ne présentons plus ce service, pratique pour chercher par exemple un bon resto autour de soi. Mais nous avons découvert qu’il était surtout bourré d’informations précieuses à propos des activités et des sites naturels. Vous ne savez pas comment vous y prendre pour visiter un parc national ? Pour grimper au sommet d’un volcan ? Farfouillez parmi les commentaires des voyageurs précédents. Certains sont généreux en informations et donnent de bons tuyaux : quel jour le site est gratuit, quel bus emprunter pour s’y rendre sans excursion organisée, à quel point la randonnée est difficile…

☛ Voir le site Tripadvisor.fr

 

Tripadvisor Egon

 

Choisir une destination

  • Budget, météo… : le Planificateur À-contresens

Cet outil est vraiment très pratique pour construire son itinéraire de voyage au long cours. Vous positionnez des points sur la carte et estimez combien de temps vous restez à chacun d’eux. Des renseignements ont été ajoutés sur n’importe quelle destination : formalités de visa, état de sécurité, budget… Notre fonctionnalité préférée : les cartes en couleurs qui présentent la météo mois par mois et région par région. Nous nous en servons pour passer, tant que possible, au travers des gouttes !

☛ Voir le site Planificateur.a-contresens.net

 

Planificateur Maroc

 

  • Qualité de vie : Nomadlist

Conçu par un nomade à destination des nomades, ce site combine un grand nombre de critères pour nous aider à choisir où travailler à distance : climat, puissance de l’internet, coût de la vie, sécurité, qualité de l’air, anglais répandu… Tout cela fournit de bonnes idées de villes auxquelles nous n’aurions pas forcément pensé, y compris en Europe.

☛ Voir le site Nomadlist.com (en anglais)

 

Nomadlist

 

  • Coût de la vie : Numbeo

Pour éviter les mauvaises surprises, nous revérifions sur le site Numbeo.com que le coût de la vie d’un pays ou d’une ville est compatible avec notre budget. Les estimations sont précises, détaillées et déclinées en catégories : nourriture, transports, logement, etc. Enfin, il est possible de comparer deux villes pour se faire une meilleure idée. Par exemple, la vie à Tbilissi est 60% moins chère qu’à Paris et la bière y est même 86% moins chère.

☛ Voir le site Numbeo.com (en anglais)

 

Numbeo Tbilissi

 

 

Recherche de logement

Les trois sites que nous utilisons principalement pour dénicher un hébergement sont Airbnb pour les moyennes et longues durées, Booking pour les courtes durées et HotelsCombined afin de comparer les tarifs de Booking avec ses concurrents avant de réserver.

☛ Voir cet article plus complet dédié à nos astuces logement

 

 

Végétarisme

  • Trouver un resto : Happy Cow

Parce que les restaurants 100% végétariens nous font bien plaisir (c’est la fête, tout le menu est mangeable !), nous cherchons parfois des adresses sur ce site. Il recense vraiment beaucoup de restaurants, y compris les plus petits et les moins connus, avec des avis utilisateurs très utiles. La version web est gratuite, seule l’appli est payante.

☛ Voir le site Happycow.net (en anglais)

 

Happycow Medellín

 

 

Se déplacer

  • Choisir un mode de transport : Rome2rio

Entrez un point de départ, un point d’arrivée, et ce site vous présente les différents moyens de transport qui les relient (bus, train, bateau, taxi…), ainsi qu’une estimation du prix, de la durée et de la fréquence de passage. Même s’il n’est pas exhaustif et que les durées indiquées ne sont pas toujours fiables, il est d’une grande aide pour construire un itinéraire.

☛ Voir le site Rome2rio.com

 

rome2rio

 

Aéroports

  • Dormir : Sleeping in Airports

La preuve qu’il existe des sites pour tout : celui-ci est un guide pour dormir sur les bancs de tous les aéroports du monde ! Plus sérieusement, nous l’utilisons pour savoir si nous avons raison de choisir un billet d’avion avec escale entre 2h et 7h du matin à Pétaouchnok (un très bon aéroport, soit dit en passant). Vous trouverez des conseils à propos des recoins les plus calmes, des sièges les plus confortables pour dormir, des cafés qui restent ouverts, des douches, etc.

☛ Voir le site Sleepinginairports.net (en anglais)

 

Sleeping in Airports

 

  • Wifi : Airport Wifi Map

Pour une escale plus ou moins longue, vous trouverez sur ce site collaboratif les mots de passe des wifis de la plupart des aéroports du monde. Si le wifi est gratuit et ouvert, c’est indiqué. Sinon, vous obtiendrez les mots de passe des restaurants, cafés ou lounges. Passez à proximité et récupérez vos e-mails sans avoir à vous ruiner pour un café !

☛ Voir la Carte des Wifis (en anglais)

 

Wifi map

 

Formalités d’entrée et de sortie d’un pays

  • Billet d’avion annulable : Bestonward

Lorsque vous embarquez sur un vol pour certains pays, en particulier en Asie, il peut arriver que la compagnie d’avion exige une preuve de sortie du territoire dans le délai autorisé par le visa. Pour cela, elle demande un billet d’avion à destination d’un autre pays. Cela n’arrange pas les voyageurs au long cours qui préfèrent ne rien organiser, ni ceux qui comptent faire prolonger leur visa une fois sur place. Pour contourner cette difficulté, Bestonward « prête » des billets d’avion à la date que vous choisissez pour 12$. Il s’agit d’un véritable billet, seulement il est automatiquement annulé 48h plus tard, le temps de l’exhiber à l’enregistrement. Attention à ne surtout pas utiliser le site concurrent Flyonward laissé à l’abandon et qui se contente d’encaisser votre argent sans jamais fournir le billet (oui, c’est du vécu).

☛ Voir le site Bestonwardticket.com (en anglais)

 

Bestonward

 

Téléphonie et Internet

  • Choisir une carte SIM : Finder.com

Pour accéder à Internet sur nos téléphones dans les pays que nous traversons, nous achetons désormais systématiquement une carte SIM locale prépayée, avec 3G/4G, appels et SMS. En revanche, il n’est pas évident de deviner quel opérateur possède le meilleur réseau ou propose l’offre la moins onéreuse. Après avoir longtemps laissé le hasard décider à notre place, nous avons découvert les conseils avisés de ce site.

☛ Voir le site Finder.com (en anglais)

 

Finder.com Guatemala

 

  • Appeler en France : Skype

Pas besoin de présenter le logiciel Skype, ni son service de visioconférence. En revanche, peu de voyageurs savent que Skype permet aussi d’appeler des numéros de téléphone à bas prix. Cela fonctionne vers la France ou vers n’importe quel pays du monde, vers les fixes ou les mobiles. Vous ajoutez des crédits sur votre compte puis vous composez un numéro et communiquez normalement. Votre correspondant recevra un appel d’un numéro inconnu. Deux limitations : vous devez être connecté à un bon wifi et vous ne pouvez pas appeler les numéros spéciaux courts.

☛ Voir les Tarifs des appels

 

Tarifs Skype

 

  • Conserver son numéro : le forfait Free à 2€

Nous avons décidé de garder nos numéros de téléphone français, ne serait-ce que pour recevoir les SMS de confirmation pour nos paiements en ligne. Nous sommes abonnés au forfait Free à 2€ et nous réinsérons les cartes SIM dans nos téléphones de temps à autre. Il est possible de configurer le répondeur pour qu’il nous envoie les messages vocaux en pièces-jointes d’e-mails. Nous basculons vers le forfait à 19,99€ lorsque nous repassons en France ou dans l’un des nombreux pays inclus dans ce forfait. Deux inconvénients toutefois. Premièrement, devoir repayer 10€ à chaque fois que nous repassons du forfait à 19,99€ vers celui à 2€. Dans l’autre sens, il n’y a rien à débourser. Deuxièmement, le forfait à 19,99€ doit être conservé au moins 3 mois avant de pouvoir repasser sur le forfait à 2€.

☛ Voir la liste des pays compris dans le forfait à 19,99€

 

Forfait Free international

 

 

Communiquer en langues étrangères

  • Traduire : Google Traduction

Si votre maîtrise de la langue étrangère ne suffit pas, le site et l’appli Google Traduction peuvent vous aider, et notamment leur fonction vocale : parlez en français, appuyez sur le bouton haut-parleur et faites écouter la traduction à votre interlocuteur. Testée et approuvée (chez le coiffeur par exemple !).

☛ Télécharger sur l’App Store ou Google Play

 

Google Traduction

 

  • Apprendre : Duolingo

Avant de partir en Amérique du Sud, l’application Duolingo nous a aidés à acquérir des bases d’espagnol. C’est assez ludique et les premiers mots appris s’avèrent bien utiles une fois sur place. Pour les utilisateurs français, les langues proposées sont l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le portugais. Si vous maîtrisez bien l’anglais et que vous en faites la langue de référence dans l’appli, vous avez accès à encore plus de langues : grec, tchèque, hindi… et même esperanto.

☛ Télécharger sur l’App Store ou Google Play

 

Duolingo

 

Frais bancaires

  • Retirer sans frais : N26 ou Revolut

Ces dernières années, de nouvelles banques sont apparues à destination des voyageurs, avec l’argument convaincant du retrait sans frais. Les deux principales sont N26 et Revolut. Pour notre part, nous avons adopté la carte N26 Black, même si nous sommes un peu fâchés vis-à-vis d’eux : leur carte était d’abord gratuite, puis ils ont changé les règles du jeu. Elle coûte désormais 9,90€ par mois. À notre avis, cela vaut toujours le coup pour les longs voyages, pas pour les courts séjours. Jetez alors un œil au concurrent Revolut dont la carte est gratuite mais qui facture un supplément au-delà de 200€ de retraits par mois. Les règlements en magasins ne sont pas limités. Attention, si ces deux banques ne prennent aucun frais, certains distributeurs automatiques dans les pays traversés imposent eux leurs propres frais. Cela ne concerne qu’une poignée de pays (Sri Lanka, Maroc, Guatemala…).

☛ Banque N26 et Revolut

 

Pour compléter

  • Échanger avec d’autres voyageurs : les groupes Facebook

Si vous avez un compte Facebook, prenez le réflexe de chercher les groupes de Français, expatriés ou nomades dans la ville ou le pays où vous vous rendez. Ces groupes sont très actifs et grouillent d’informations pratiques : où faire réparer un ordinateur tombé en panne, quelle randonnée réaliser dans le coin… Si le groupe n’est pas assez actif, rabattez-vous sur un groupe généraliste dédié aux voyages tel que celui-ci et vous aurez votre réponse en moins d’une heure !

  • Et pour finir, la meilleure source d’info :

Les blogs, bien sûr 😉

 

Si vous connaissez d’autres services pratiques, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Au fait, aucune de ces entreprises ne nous a rémunérés ni offert de cadeaux pour que nous vous parlions d’elles. Ce sont de véritables conseils !

Mi-fugue, mi-raison À propos de nous

Nous sommes deux fugueurs : nous avons changé de vie pour voyager en continu à travers le monde, sans date de retour. Ce que nous aimons, c'est prendre notre temps. Alors, nous avançons au gré de nos envies, sans nous précipiter. Pour en savoir plus, c'est ici.



Vous aussi vous êtes sur Pinterest ? Épinglez cet article : Épingler l'article

25 réponses à “Nos applis et sites préférés pour organiser nos voyages”

  1. Alain dit :

    Hello,

    J’ai aussi utilisé ce site, tres typé « train » mais plein de bonnes adresses
    https://www.seat61.com/

    Bons voyages !!
    Alain

    • mifuguemiraison dit :

      Ah oui, merci de nous le rappeler ! On a passé plus de temps dans des bus dernièrement, mais ça a l’air super pour les voyages en train ce site. Tu repars où toi après le Pérou ?

  2. geoffrey dit :

    Pour traduire DeepL est meilleur que Google Traduction mais avec moins de langues, et n’a pas la fonction vocale.
    Je rajouterai à votre liste une application pour découvrir les étoiles type Carte du Ciel (recommandé par Marie et Guillaume).

    • mifuguemiraison dit :

      Pour les étoiles, on s’est pas mal servi de l’appli Star Walk 2 cet été en France mais on n’aurait pas pensé à l’associer aux voyages. Il faut qu’on passe plus de temps dans des endroits sans nuages ni éclairage !

      • Marie dit :

        On a trouvé un super spot au El Teide !! mais avec tous les volcans que vous grimpez, loin des lumières des villes, c’est super… Geoffrey pourra vous épater avec les constellations 😉

  3. Jihane dit :

    Seat61 est excellent, je confirme!
    Le forum du Lonely planet sont aussi utiles que TripAdvisor meme encore plus fourni. Le Thorn Tree est mal foutu mais regorge d’infos à qui désire explorer.
    Les groupes locaux sur Couchsurfing étaient des bonnes sources d’information car généralement données par des locaux (seul bémol je n’y suis pas retournée récemment, ça a peut être changé!)
    MOOVIT est la meilleure app pour se déplacer en transport en commun dans les villes qui n ont pas un systeme unifiés (le fameux probleme des bus!!)
    Merci pour vos tips, bcp de sites/app que je ne connaissais pas. Merci de partager

    • mifuguemiraison dit :

      Merci pour ces tuyaux ! On aime bien Citymapper pour se déplacer en ville mais Moovit couvre encore plus d’endroits on dirait, ça va nous servir !

  4. Laurent dit :

    Je prends bonne note de wikiloc que je ne connaissais pas 🙂
    J’en glisse 2 autres que je trouve bien utiles :
    – Dans le même style que wikitravel, y a Wikivoyage qui est pas mal aussi.
    – Pour des statistiques climatiques de milliers de villes dans le monde Climate-data
    Rome2Rio me fait rêver quand je cherche de longs itinéraires terrestres ! Seul regret, je pensais obtenir un truc rigolo si on lui demande comment aller justement de Rome à Rio, et rien, pas de blagounnette, dommage 🙁

    • mifuguemiraison dit :

      Ah merci pour Climate-data, on se posait justement pas mal de questions sur la météo ces derniers temps. C’est vrai que c’est très décevant de la part de Rome2Rio, ça !

  5. Florence dit :

    Bonjour

    Très intéressant tout cela.
    Auriez-vous des infos pour les cyclistes qui partent en rando à travers le monde ?
    Merci pour vos avis.
    Bonne continuation
    Florence

    • mifuguemiraison dit :

      Bonjour Florence,

      On n’est pas experts mais on sait que Wikiloc propose aussi des idées de sorties à vélo, en plus des randos. Sinon, pour connaître le dénivelé, on aime bien lancer un itinéraire vélo sur Google Maps (avec Android) et voir la courbe de dénivelé sur l’ensemble du trajet. Ça aide à se préparer psychologiquement au dénivelé, ou à l’éviter quand il y a le choix entre plusieurs itinéraires. Et puis pour se loger, tu as déjà entendu parler de l’appli Warmshowers ? Des particuliers prêts à héberger gratuitement de cyclistes y ouvrent les portes de leurs maisons.

  6. Aurore dit :

    Bravo pour cet article ! D’habitude quand je clique sur ce genre d’article, je n’apprends rien de bien nouveau mais là c’est tout le contraire ! 😀

  7. virginie dit :

    Je ne connaissais pas wikiloc,et pour nous qui avons le chic pour perdre le fil lors de nos rando, c’est a découvrir de toute urgence;mais globalement je suis assez d’accord, les forums et autres blogs sont des mines d’infos.
    J’écume toujours les blogs lorsque je prépare un voyage.
    C’est en me renseignant sur Singapour que j’ai commencé à vous suivre 😊
    Le site sur le wifi dans les aéroports est aussi génial et source d’economie .
    A très bientôt.
    Bonne continuation
    Virginie

    • mifuguemiraison dit :

      Haha, oui, cette application est faite pour vous ! Au fait, qu’est-ce que ça a donné la Suisse ? T’es partie finalement ?

      • virginie dit :

        Et oui, finalement nous sommes partis, et ça a été absolument génial.
        Rando (avec comme d’hab détour involontaire de presque 10km…) et découverte de la région de Lugano .
        C’était parfait. On a testé les rando oùil n’y a quasiment que des escaliers (pas tous de la même taille les marches sinon ce serait trop simple) Etonnant et bien crevant. En lieu et place de sentiers raides , des marches interminables.
        Mais le région vaut vraiment le coup. Enormément de choses à voir et à faire.
        Bonne continuation à tous les 2.
        Virginie

        • mifuguemiraison dit :

          On ne savait pas que les Suisses creusaient des escaliers dans leurs montagnes ! Ça a l’air plus simple qu’une pente, dommage que ça ne soit pas le cas. En tous cas les paysages de cette région donnent trop envie !

  8. Marie dit :

    Nous et nos p’tits voyages spot, on n’a pas tous ces besoins. Part contre, pour les randos c’est intéressant les google maps non connecté !! Et puis nous, on ne regarde que le blog de mi-fugue, mi-raison… et si on peut coupler avec des cousins…;) Biz

    • mifuguemiraison dit :

      Oui Maps.me, le Google Maps non connecté, nous a sortis plusieurs fois du pétrin !

      Tu as le droit d’être infidèle à notre blog hein ! Les collègues sont également de bon conseil 🙂

  9. Constance dit :

    Super pratique cet article. J’ai tout de suite téléchargé wikiloc pour de futures randos.

  10. Sandra dit :

    Bonjour,
    Super votre blog, ça nous donne de nouvelles idées de voyage 😀 …
    Petite info, nous nous utilisons l’appli E-walk qui permet de télécharger des cartes hors-lignes et de pouvoir mettre des points d’intérêts, tracer le parcours que l’on fait en tant réel lorsque l’on est en rando ou en balade dans une ville. Par exemple lorsque nous visitons une ville à l’étranger, nous activons seulement notre GPS sur le téléphone et hop nous avons tout notre parcours qui s’enregistre sur la carte ! Ca nous permet aussi de ne pas nous perdre 😉 ! Ou de se perdre volontairement dans des petites ruelles et de retrouver notre chemin sans soucis ! Je vous conseille vraiment de la tester, elle est sous Android ou iOS.

    Bonne continuation dans vos voyages

    • mifuguemiraison dit :

      Merci ! On a téléchargé l’appli, on testera tout cela, mais pour le moment ça ne nous paraît vraiment pas aussi efficace que Maps.me. Par exemple, nous sommes en Géorgie et l’appli affiche tous les noms en alphabet géorgien :/

  11. gerard dit :

    Je suis fan de Trello, bien plus qu’une app to do.
    Les données sont diffusées sur tous mes appareils ( Mac, IPhone, Ipad ) et mieux encore peuvent l’etre, si on veut bien sûr, entre plusieurs personnes.
    La version gratuite me suffit amplement.

    • mifuguemiraison dit :

      Oui, c’est vrai que Trello est excellent pour s’organiser, on l’utilise pour le travail. On a essayé pour organiser nos voyages mais on n’a pas trouvé la bonne façon de faire et on est finalement revenus à d’autres outils (cartes personnalisées Google et notes écrites). Merci en tous cas pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les commentaires de notre blog sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.