Mi-fugue, mi-raison
Photo de Dahab et le Mont Sinaï, entre poissons exotiques et buisson ardent

Dahab et le Mont Sinaï, entre poissons exotiques et buisson ardent

Publié dans la catégorie Égypte, le 5 juillet 2024

Nous sommes de retour au bercail. Pas notre bercail personnel, non, nous parlons de celui de la Civilisation, avec ses pyramides et ses pharaons à barbiche. Problème : nous avons bien trop mangé à Istanbul et craignons l’hydrocution en plongeant tête la première dans le tourbillon de l’Histoire. Nous préférons nous humidifier un peu la nuque dans les eaux encore tièdes de la Mer Rouge. Notre première étape en Égypte est ainsi une petite station balnéaire qui porte le nom de Dahab.

Visite de Dahab, Mer Rouge au Sinaï Dessin : snorkelling à Dahab sur un papyrus

Mais avant de faire plouf, il a fallu faire plouf-plouf-la-station-balnéaire-la-moins-bétonnée-ce-sera-toi. Dahab a gagné, car l’ancien village de pêcheurs bédouins a longtemps résisté aux sirènes du tourisme all-inclusive, préférant la contre-culture hippie. Des hôtels ont fini par pousser, mais à échelle réduite parce qu’un frein demeurait : la péninsule du Sinaï était jusque récemment toute entière déconseillée aux voyageurs.

Carte du Sinaï avec Dahab

L’assouplissement des recommandations dans le Sud Sinaï n’a pas encore atteint les pages de tous les guides de voyage, c’est le moment d’en profiter peinard. Et cela permet au passage d’aller grimper sur le Mont Sinaï.

 

 

Dahab, un peu hippie sur les bords (de la Mer Rouge)

Nos premiers pas à Dahab confirment que nous sommes bien dans une station balnéaire. Il y a le ciel, le soleil et la mer, mais aussi les palmiers, les boutiques qui débordent de coquillages, paréos ou bébés pyramides et un front de mer qui aligne cafés et restaurants.

Visite du village de Dahab au Sinaï Paysage de Dahab, Mer Rouge

Cependant, le béton a su rester discret et le bling-bling brille par son absence. Les ruelles sont fouillis, les terrasses tapissées de coussins défraîchis, les toiles bédouines ondulent au vent et des chiens roupillent à l’ombre. Bref, Dahab est restée relax à tous les niveaux.

Voyage relax à Dhaba, Sinaï
Boutiques pour touristes à Dahab, Egypte
Boutique à Dahab, Egypte

Cela se ressent au niveau touristique, avec les Allemands, Russes et autres Européens habillés bohème pour siroter des cocktails et gober des pancakes nutella-fraise, ou les Égyptiens venus en bande pour fumer la shisha et manger des kosharis. (Bon plan : les restaurants qui visent les Égyptiens sont quatre fois moins chers.)

Chats dans un restaurant de Dahab

Douze chats et un chien… à peine insistants !

Le tableau de Dahab ne serait pas complet sans parler du demi-cercle de montagnes rouges qui l’entourent. Et lorsqu’elles plongent dans la mer, c’est pour mieux resurgir vingt-cinq kilomètres en face, côté saoudien.

Village de Dahab près de la Mer Rouge Plage de Dahab, Mer Rouge, Sinaï
 

 

Dahab, paradis du snorkeling

Hormis Moïse, les voyageurs qui affluent vers la Mer Rouge n’ont qu’une idée en tête : la baignade. La température de l’eau oscille entre 21°C l’hiver et 29°C l’été, ce qui plaît autant aux popotins humains qu’aux poissons exotiques. Et là où Dahab est formi-Dahab-ble, c’est que le récif corallien a posé ses valises à trois pas de la côte. Oubliez les excursions en bateau, trouvez juste un masque et sautez dans l’aquarium géant.

Voyage à Dahab, baignade au coucher du soleil

Pour la mise à l’eau, nous adorons en particulier cette mini plage, coincée entre deux restaurants. Le fond sableux évite de se blesser sur les roches coupantes et la falaise corallienne qui s’enfonce sur la gauche est à couper le souffle. En revanche, nous sommes loin d’être seuls, entre les snorkeleurs et les plongeurs qui nous chatouillent de leurs jacuzzis de bulles.

Pour plus de tranquillité et d’espace, la plage située sous le pont piéton est une bonne alternative. Le récif est moins impressionnant, mais nous y croisons des espèces qui fuient elles aussi la foule. C’est la première fois, par exemple, que nous voyons passer l’effrayante crinière du poisson-lion.

Dessin : snorkeling dans la Mer Rouge

Nous ne pratiquons pas la plongée, mais Dahab semble contenter tout le monde, du débutant qui profitera des nombreux clubs d’initiation, à l’expert qui s’engouffrera dans le Blue Hole, alias « la cathédrale sous la mer ».

Snorkeling à Dahab au coucher du soleil

Fesses et tubas dépassent de l’eau jusqu’au coucher du soleil

 

 

Balade au nord de Dahab et vue panoramique

Laissez-nous sauter du coquillage à l’anémone, retournons sur la terre ferme. Afin d’augmenter notre périmètre de flânerie, nous louons deux vélos et longeons l’eau jusqu’à la pointe nord du village. Plus nous pédalons, plus les restaurants et hôtels se clairsèment et plus les montagnes rougissent.

Visite de Dahab à vélo, péninsule du Sinaï

S’il y en a une qui n’est pas du tout rouge en revanche, c’est bien la Mer Rouge. Elle ne fait qu’inventer de nouvelles nuances de turquoise, selon la profondeur et la présence de coraux.

Dahab, plage et palmier sur la Mer Rouge

Nous partageons la tranquillité de ce morceau de côte avec d’autres cyclistes, mais aussi avec des bambins égyptiens experts en attrapage de poissons à la main, des vieilles guimbardes et même un troupeau de moutons.

Enfants qui pêchent dans la Mer Rouge à Dahab Mosquée et montagne au nord du village de Dahab

Arrivés au pied de la montagne, nous accrochons nos vélos dans un chantier abandonné, faisons abstraction des vieux plastiques oubliés et grimpons à ce point de vue. L’occasion de découvrir Dahab d’en haut et d’admirer son bel abdomen de corail.

Randonnée dans un canyon à Dahab, Sinaï Vue sur le village de Dahab, Sinaï, Egypte Paysage du Sinaï à Dahab, Mer Rouge
 

 

Vélo jusqu’à la lagune de Dahab

Une sieste plus tard, nous orientons nos guidons vers le sud de Dahab, où des hôtels de plus en plus larges sont sortis ou projettent de sortir du désert. Nous nous demandons d’ailleurs quel miracle remplit leurs piscines. Ces bêtises cessent à l’approche de la lagune, une étendue d’eau peu profonde protégée par une bande de sable, qui réjouit les kitesurfeurs les jours venteux.

Lagune et montagnes à Dahab, Mer Rouge Vélo à Dahab, coucher de soleil sur la Mer rouge

Quant aux plages dorées de la bande de sable, elles font le bonheur de dizaines de familles ou groupes d’amis égyptiens au coffre rempli de victuailles et de musique, en particulier le week-end (du jeudi soir au samedi en Égypte). Le tout s’agite dans une ambiance bon enfant et presque sans touristes étrangers.

Voitures sur la plage de la lagune à Dahab Baignade dans la lagune de Dahab au coucher du soleil

Nous enfilons les maillots et passons à l’eau. Côté lagune, elle est chaude et peu profonde, idéale pour les enfants ou pour barboter en ayant coude. Côté mer, nous tentons un peu de snorkeling. Les fonds sont nettement moins spectaculaires que ceux du centre-village, mais en cherchant bien, nous tombons sur deux rochers garnis. Vraiment seuls, nous prenons le temps d’en observer chaque recoin. De nouveaux poissons-lions rugissent présents et nous apercevons le sketch d’un duo poissons-clowns maquillés jaune et noir sous une perruque anémone.

Coucher de soleil sur la lagune de Dahab, Egypte

Les Égyptiens continuent d’affluer à l’approche du coucher de soleil, des guitares mélodinent sur de vieux tapis, des barbecues crépitent et quelque autoradios montent le volume. Nous devinons que la soirée sera festive !

Jeunes Egyptiens joyeux dans une jeep à la lagune de Dahab Lagune de Dahab au coucher du soleil
 

 

Ascension nocturne du Mont Sinaï

Un autre coin du Sud Sinaï nous faisait de l’œil : le Mont Sinaï. Pour ceux qui auraient raté la comédie musicale des Dix Commandements tirée d’un vieux bouquin, c’est sur cette montagne que le héros grimpe chercher des tables. Ikea ne livrait pas encore à l’époque.

De nos jours, des excursions nocturnes sont organisées depuis Dahab et visent le lever de soleil au sommet, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Nous partons vers 22h30 à bord d’un van qui franchit plusieurs barrages de l’armée. Un guide récupère notre petit groupe à 1h30 sur le parking du monastère Sainte-Catherine à 1570m d’altitude, et nous entamons la montée sur ses talons.

Randonnée de nuit sur le Mont Sinaï en Egypte

Tito est bédouin de la tribu Gebeliya, missionnée il y a quinze siècles par un empereur romain pour protéger le monastère. Il impose son rythme et ses règles que nous ne comprenons pas toujours bien, à part qu’il nous arrête dans chaque café de bric et de broc qui passe. Une dizaine, rien que ça.

Dessin : les 10 commandements de l'ascension du Mont Sinaï

Malgré les pauses, notre groupe termine premier vers 4h45, pour un lever de soleil une heure plus tard. Au lieu de nous mener au sommet, le guide insiste pour nous entasser dans un vieux café abrité. Nous insistons plus fort et ressortons seuls pour ne perdre aucune minute de… nuit noire en fait. Ou presque, la lune trahit un mystérieux relief.

Ce sommet à 2 285m est réputé frigorifique, voire congélistique en hiver, mais la chance est avec nous. Le ressenti affiche un doux 5°C que nous supportons avec deux pulls, un coupe-vent et un bonnet. Les prévisions météo vous consulterez. Au pire, une vieille couverture vous louerez.

Nous assistons alors à une splendide progression des lueurs et des couleurs, en compagnie d’une église, d’une petite mosquée et de collègues randonneurs qui nous rejoignent progressivement.

Voyage sur le Mont Sinaï : randonneurs au lever du soleil Randonnée au lever du soleil sur le Mont Sinaï Lever de soleil depuis le Mont Sinaï, Egypte Touriste sur le Mont Sinaï au lever du soleil

Celui que tout le monde attend déboule en dernier, majestueux, réchauffant nos petits cœurs et dévoilant 360° de splendeurs minérales.

Randonnée au Mont Sinaï au lever du soleil Paysages de roches rouges, le Mont Sinaï au lever du soleil

Au retour, nous redécouvrons le parcours sous un autre jour. Tito se montre soudain bien souple, donnant un simple rendez-vous tout en bas, à l’ouverture des portes du monastère Sainte-Catherine à 8h45.

Randonnée sur le Mont Sinaï en Egypte Monastère Sainte-Catherine au Sinaï, Egypte

Des pans entiers de l’Histoire s’entrechoquent entre les quatre murs de son enceinte fortifiée : doyen des monastères chrétiens en activité, il aurait été édifié par l’empereur Justinien, soutenu par Charlemagne, épargné sur ordre de Mahomet et réparé par Napoléon, entre autres rebondissements.

Il s’organise autour d’une grosse touffe coupée au bol, que l’impératrice Hélène désigna comme le buisson ardent de la Bible. Cela lui conférerait l’âge invraisemblable de 3300 ans. Mais après tout, il s’agit d’un mûrier sauvage européen, vous savez, ces ronces increvables qui survivent à la débroussailleuse.

Buisson ardent dans le Monastère Sainte-Catherine au Sinaï

Le monastère est géré par un gang de moines grecs formés à Athènes, qui veillent sur de jolis espaces ombragés, des chapelles, des jardins et la deuxième plus grosse collection de manuscrits anciens du monde. Il est possible de s’essayer au déchiffrage de quelques spécimens dans un mini musée pour 2$. Le reste mériterait des explications, nous restons sur notre faim.

Visite du Monastère Sainte-Catherine au Sinaï Monastère Sainte-Catherine au Sinaï, Egypte

À 12h30, nous sommes de retour à Dahab pour une sieste méritée. Au global, nous recommandons fortement cette excursion, mais davantage pour l’aventure et les paysages que pour la spiritualité des lieux, car nous avons ressenti principalement…

Chameau, excursion sur le Mont Sinaï en Egypte

… les crottins de chameaux !

 

 

Notre avis sur Dahab

Nous gardons un souvenir émerveillé de nos cinq jours à Dahab. D’abord pour ses paysages sous-marins foisonnants qui s’admirent directement depuis la plage, quel luxe ! Mais aussi pour ses paysages rouges étonnants dès que nous tombions le masque ou au sommet d’une montagne sacrée. En revanche, ne comptez pas trop découvrir la culture égyptienne, enfouie sous une bonne louche de détente tropicale.

Pas de panique, l’ambiance égyptienne nous rattrapera sur notre étape suivante. Nous quittons Dahab dans un minibus de nuit, direction Alexandrie !

Conseils pratiques pour visiter Dahab et le Mont Sinaï

Arriver à Dahab

Depuis la Turquie, nous sommes arrivés via l’aéroport de Charm el-Cheikh. Un bus ni fréquent ni pratique relie Charm el-Cheikh à Dahab, nous avons préféré accepter le taxi proposé par notre hôtel (35€ pour 1h10 de route) et avons trouvé un voyageur avec qui partager les frais.

Repartir de Dahab

Certains prennent un vol interne vers Le Caire, mais nous n’envisageons pas l’avion lorsqu’il existe des alternatives correctes, en l’occurrence les bus de nuit de la compagnie Gobus. Le nôtre vers Alexandrie ayant été annulé, nous nous sommes rabattus sur l’une des trois ou quatre compagnies de minibus (Everyday Bus) en payant directement à leur guichet à Dahab. Départ 23h, prix environ 12€, puis changement au Caire.

La péninsule du Sinaï est spéciale, peu habitée et pleine de checkpoints, mais comme le chauffeur récupère tous les passeports en début de trajet, nous avons à peu près pu dormir. On nous a seulement demandé de descendre avant le tunnel sous le canal de Suez et un chien a reniflé nos bagages.

Dormir à Dahab

Nous avons posé nos sacs chez White Flat Studios (~26€)i, seule adresse de notre voyage en Égypte que nous déconseillons, avec de trop nombreux défauts. Nous nous sommes mordu les doigts de ne pas avoir investi un peu plus pour nous sentir vraiment au paradis. Par exemple chez Al Deirai ou, pour ceux qui aiment voir grand, au Club Red Dahabi.

Manger à Dahab

Nous avons plusieurs adresses à vous recommander :

  • Notre préférée, où nous nous sommes régalés trois fois, est le restaurant indien Jeera. Nous avons aimé notamment leurs petits pains paratha nature, les différents curries et le chai. N’y allez juste pas trop tôt, ils sont obligés de réveiller le cuisinier pas très matinal !
  • Le petit resto thaï Lemongrass est très bon, mais attention, épicé.
  • Prisé des nomades qui s’y installent avec leurs ordinateurs, Schoenemanns est une bulle climatisée tenue par des Allemands, si jamais vous êtes en manque de saveurs occidentales. Pas mal notamment pour un petit-déjeuner salé ou sucré.
  • À l’inverse, Yum Yum est une cantine égyptienne vraiment pas chère (4€ pour 2) et végétarienne, testée sur les conseils des blogueurs Casquette et Baskets. Aucun risque de se sentir en occident, d’ailleurs il n’y a même pas de fourchettes !

Se baigner et observer les poissons

Dahab est entouré de coraux. C’est idéal, mais attention, ne marchez surtout pas n’importe où, à l’aveugle. Vous pouvez trébucher sur des coraux tranchants. Comme expliqué plus haut, les meilleurs spots de snorkeling depuis le centre de Dahab sont la petite plage sous le pont et surtout le récif de corail un peu plus au nord.

Pour ce dernier, il est pratique de commander à boire au café du Lighthouse, d’y laisser ses affaires (rien de valeur, on ne sait jamais) et de traverser la rue pour descendre via la mini plage. Évitez le restaurant Bedouin Sons en face, antipathique et arnaqueur.

Côté équipement, nous avions nos propres masques et tubas et il existe des loueurs ou vendeurs sur place. Ayez également des chaussons d’eau ou sandales à semelles épaisses pour ne pas vous blesser sur le corail et réduire le (rare) risque de piqûre d’un poisson-pierre. En parlant de poisson venimeux, restez aussi à l’écart du poisson-lion, sa piqûre est réputée violente.

Quant à la tenue, il est possible de se baigner en maillot deux pièces à Dahab sans choquer. Tout comme les shorts et débardeurs sont largement tolérés pour se promener, contrairement au reste de l’Égypte.

Louer des vélos

Plusieurs boutiques de location semblent équivalentes. Nous avons choisi Planet Bikers, qui nous a demandé 3€ pour 6h de pédalage, antivol inclus. L’état des vélos était moyen mais suffisant. Niveau sécurité routière, c’est comme pour le reste, Dahab est très relax.

Paysage du Sinaï à Dahab

Excursion sur le Mont Sinaï

Un guide est obligatoire pour grimper au sommet, même s’il est peu utile et ne fournit aucune explication. Le fameux « escalier de la pénitence » de 3750 marches n’est emprunté que sur les 750 dernières. Tous les groupes passent par le sentier des chameaux, moins raide et plus stable.

Plusieurs agences proposent l’excursion depuis Dahab. Nous avons réservé auprès de King Safari Dahab (qui possède deux bureaux dont un près du pont), car ils nous ont semblé plus pro que les autres agences approchées. Certaines donnaient des prix farfelus, d’autres ne savaient pas expliquer le détail de l’excursion. Nous avons payé 30$ par personne pour le transport, la randonnée et un moment pour visiter le monastère (gratuit). C’est une grosse expédition de 14 heures, mais qui vaut le coup.

Enfin, vérifiez les jours d’ouverture du monastère et prévoyez un jour de marge en cas de mauvaise météo. Il suffit de trois gouttes pour qu’ils annulent, cela nous est arrivé.

La sécurité dans la péninsule du Sinaï : est-ce dangereux ?

Comme Dahabitude, nous vous conseillons de vérifier les consignes récentes du Ministère des Affaires étrangères. En gros, la moitié sud du Sinaï en jaune sur la carte présente très peu de risque. L’État égyptien a bien compris l’intérêt touristique de la zone et ne plaisante pas pour assurer sa sécurité, avec énormément de checkpoints militaires.

Concernant la proximité avec Gaza, nous avions réservé notre séjour avant que le conflit ne reprenne de l’ampleur en octobre 2023. Nous nous sommes alors beaucoup demandé s’il était raisonnable et décent de maintenir notre voyage. Sur place, nous avons surtout constaté l’effet sur le tourisme, avec énormément de réservations annulées et les grosses difficultés économiques que cela induisait. Bref, si vous venez, dites-vous que vous aiderez quelques Égyptiens reconnaissants.

Retirer de l’argent à Dahab

Attention, beaucoup d’ATM prennent des frais exorbitants. En particulier le Crédit Agricole (oui oui, la banque française), qui a installé ses appareils partout et ajoute aux étrangers 13% de frais ! En cherchant bien, nous avons trouvé des banques qui en prenaient zéro.

 

Nous avons visité Dahab en Égypte fin octobre 2023.

 
À propos de nous Nous sommes deux fugueurs lancés à travers le monde à vitesse d'escargot. En savoir plus
Vous souhaitez nous remercier pour les conseils du blog et nous encourager à continuer ? Voici diverses manières de le faire

Laissez-nous un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas visible. Les messages sont modérés et ne sont donc pas publiés immédiatement.